Ambiance du jour

Ambiance du jour
Le pouvoir des fleurs (clic sur image)

accueil

mercredi 24 mars 2010

Rosier Iceberg en grimpant


Au fil des ans, le rosier "Iceberg" dans sa forme grimpante
est devenu dans mon jardin , un grand
séducteur.
Il a tout juste quatre ans, et déjà il exhibe une puissance,
une générosité à fleurir qui me séduit
chaque année.




Ce floribunda paré d'un beau feuillage vert moyen et luisant,
est certainement un des meilleurs rosiers blancs.
Dès le début du mois de juin, et jusqu'aux premières gelées,
il offre une profusion de fleurs de 4 à 8 cm de diamètre
réunies en bouquets .
Ces corolles d'un blanc très pur ne passent pas au soleil.


J'ai choisi de conduire ce beau grimpant solide et généreux
en arbuste.
 Grâce à son effet de masse, au moment de la floraison, ce rosier à fleurs groupées est la 
vedette du jardin. 
Pour contenir son exubérance une taille à deux yeux
 s'avère nécessaire à la fin de l'hiver.
Une bonne fertilisation d'un engrais spécial rosiers et quelques poignées de
fumier déshydraté sont indispensables.
Je n'hésite pas non plus à dégager le centre, à l' aérer
 pour ne pas obtenir un roncier inextricable.

Après avoir enlevé les fleurs fanées, l'automne venu , j'assiste à une floraison
tout à a fait remarquable.
J'ajoute qu'une fertilisation début juin est nécessaire pour compenser
l'énergie à fleurir aussi généreusement.
A ce moment de l'année , avec la fraîcheur et l'humidité,
les fleurs se parent d'une petite coquetterie
supplémentaire.
Les corolles dévoilent des ponctuations rose vif.
Mon seul reproche, sa sensibilité à la maladie des taches
noires, certaines années.


Pour La petite histoire.
====================
Le rosier "Iceberg" est né en 1968 de "Cant" son obtenteur.
Il est la mutation spontanée du rosier "Iceberg" ou "Fée des Neiges"
crée par "Kordes en 1958, à partir des rosiers
"Virgo" et "Robin Hood"


Belle journée

9 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je veux planter un rosier grimpant blanc au fond de mon jardin. C'est pour la beauté des fleurs et pour cacher le grillage de mon voisin (25 mètres).
    J'hésite entre le "iceberg" que vous montrez (Cant) et le "Trier". J'habite Nantes. Lequel vous me conseillez?
    Merci
    Damien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Damien... Je ne connais pas le rosier Cant mais le rosier Iceberg peut très bien couvrir le grillage en laissant ses tiges s'allonger sur la structure. Sa croissance est assez rapide,vous devriez atteindre votre objectif très vite. Cependant s'il vous reste une jolie place, le rosier Trier forme un arbuste spectaculaire au moment de la floraison. Il peut être planté en isolé sur une pelouse ou en duo avec un rosier aux corolles différentes.
      Belle journée

      Supprimer
  2. J'ai deux iceberg sur un treillage le long de la terrasse, mais les épines qui se retrouvent sur un lieu de passage et des attaques sévères de marsonia et d'oïdium me poussent à les déplacer. Selon toi, y a -t-il un emplacement type a privilégier? Autres questions : comment se débarrasser du marsonia qui a atteint tous ou presque les rosiers de mon jardin (pierre de ronsard, les anglais, ceux qui ont un ADR et même G. de Féligonde!), as-tu fais un article sur quand et comment nourrir et soigner les rosiers? Enfin quand tu dis coupe à deux yeux, cela veut dire que tu laisses deux bourgeons à chaque tiges chaque année? Merci pour tes réponses. Ton jardin est magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BRIN DE PAILLE.... Normalement, le rosier Iceberg s'implante facilement au soleil si possible. Je suis étonnée que tous les rosiers cités soient atteints par la maladie. Par expérience, la maladie est apparue dans mon jardin sur un ou deux rosiers plantés l'année précédente. Depuis, je ne connais pas ce problème . Cependant, j'ai une devise "rosiers bien nourris sont épargnés par les maladies". Pour essayer d'atténuer le problème que tu rencontres, tu peux essayer de donner dès maintenant deux grosses poignées d'or brun puis tu trouveras à la fin du message Pierre de Ronsard ou Ghislaine de féligonde ma façon de nourrir les rosiers aux époques les plus favorables. En effet, quand je taille à deux yeux, je garde bien deux bourgeons.
      belle soirée

      Supprimer
  3. bouh .... quel jardin magnifique , un vrai jardin d'éden ... !!! je viens de faire construire et malheureusement , une partie de notre ravalement a était très mal fait , et pour bien faire l'entrepreneur à mis la clef sous la porte , une vrai verrue sur la maison !!! je pensais mettre un rosier grimpant pour camoufler tous cela , quel rosier installer et à quel moment je dois planter !!! j'en profite pour vous piquer quelques idées , je vais planter une plante par ci , une plante par la !!! merci et bonne soirée à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai oublié , j'habite en normandie à 3 km de la mer , magali

      Supprimer
  4. Fidèle admiratrice de votre superbe jardin dont je m'inspire un peu, j'aimerais savoir quel type de support/tuteur vous utilisez pour soutenir par ex. vos rosiers Pierre de Ronsard, Iceberg, Ghislaine de Féligonde, etc. Merci par avance et belle fin d'automne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JARDINIERE...Le tuteur de Iceberg a été fait avec deux poteaux de clôture de 1.50m chacun, réunis par des vis pour en faire un tuteur de 3m de haut. La solution est simple et efficace pour soutenir la ramure de ce rosier. Pour pierre de Ronsard, le tuteur est identique et pour Ghislaine j'ai utilisé un poteau de bois de 2.50 m de haut.
      Belle soirée...

      Supprimer
  5. Je tombe par hasard sur votre blog en cherchant des infos sur le rosier iceberg. Je viens de m'en procurer un et je me tâte pour l'emplacement: soit en pot pour orner la façade de la maison soit pleine terre palissé contre la cage du poulailler... Apparemment ce rosier n'aime pas le vent, donc je vais certainement devoir le cacher au fond du jardin.
    En tout cas très joli blog! Je sens que je vais agréablement flâner dans votre jardin par le biais de ces belles photos.

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité