Ambiance du jour

Ambiance du jour
Un rosier exceptionnel ! ...clic sur image pour le découvrir

accueil

vendredi 30 avril 2010

De l'eau!! de l'eau!! Mr météo!!!!.........

Bonjour à tous.


                      Un sujet qui touche actuellement toute la France, c'est le manque d'eau du ciel.
Depuis quelques années, je fais à chaque épisode pluvieux
un relevé des précipitations, que je vous communique.

Pour le mois d'avril, les dernières chutes datent du lundi
5 avril , une faible quantité.
Depuis plus rien!!!!!!!!!

1 mm d'eau est égal à 1 litre je choisis de vous l'exprimer en litres.


Avril 2010      5 L au m2
Avril 2009    48L au m2
Avril 2008    111L au m2
Avril 2007   49L au m2

Le mois d'avril 2008 n'était pas une année exceptionnelle mais normale pour ce mois printanier où la végétation a le
plus de besoin.
48 L où 49 L au mois d'avril ne sont pas des quantités suffisantes pour affronter l'été.

On annonce pour le week-end des pluies, elles seront bienvenues.
Ces chiffres ne sont que le reflet d'un endroit précis,
au dessus de mon jardin.

En France , des départements sont plus où moins arrosés.
les uns que les autres.

Si vous faîtes un relevé des précipitations, les chiffres pourraient être communiquer à chaque fin de mois , dans un but d'information.

Le premier élément dont la plante a besoin, c'est l'eau
et si possible celle du ciel.

Amitiés à tous.

mercredi 28 avril 2010

Duo chic :Syringa vulgaris Charles Joly et malus


En fond de massif, dans la haie libre, le syringa vulgaris
"Charles joly" et le malus "Golden Hornet"
forment un duo très chic.




Planté dans le jardin en 2006, de croissance rapide, 3m en 4 ans
cet arbuste doit son succès au parfum de ses jolies
grappes de fleurs.



Un sol riche bien drainé, calcaire ou neutre,
une exposition soleil où mi-ombre suffisent
pour réussir la plantation.



 
Le malus "Golden hornet" est un pommier à fleurs.



Des fleurs doubles, pourpre-foncé, très parfumées, réunies
en grandes pannicules de 20cm de long.



Des fleurs blanches, en forme de coupe à cinq pétales
et des étamines jaunes-d'or, peu odorantes.



 Pas de taille pour le malus,  l'arbuste se couvre de fruits
jaune-orangé, qui persistent tout l'hiver,
pour le bonheur des oiseaux.



Deux arbustes très différents, réunis pour
former un duo de charme.







lundi 19 avril 2010

L'Amélanchier Lamarckii


Ouf!!! Enfin depuis deux jours, le temps est très agréable,
la nature explose de tous les côtés.
J'ai choisi de vous présenter   :

L'Amélancher Lamarckii
Ce charmant arbuste très rustique et de culture facile,
enchante le printemps.
D'un port léger et gracieux, les jolies fleurs blanches, simples en avril sont suivies de fruits comestibles, noirs, juteux, sucrés qui
font le bonheur des oiseaux.

Sa croissance rapide peut atteindre 4 à 6m de hauteur.
Il s'intègre parfaitement dans une haie libre.
Dans le jardin de Chêneland il est le voisin du Pyrus dont je vous
ai parlé
L'opulence gracieuse de ces deux arbustes, très différents donne
du volume et de l'ampleur au décor.




Une bonne terre de jardin, bien drainée lui convient parfaitement
ainsi qu'une fertilisation printannière.
Pour aérer la silhouette et équilibrer sa ramure, on peut le tailler légèrement, mais ce n'est pas obligatoire.

A l'automne le feuillage écarlate, puis orangé de l'Amélanchier
est en parfaite harmonie avec les belles
couleurs du Pyrus (poirier d'ornement).
Les deux arbustes offrent au massif un nouveau décor.

mercredi 14 avril 2010

Pyrus Calleryana "Chanticleer


   Enfin en fleurs !
Avec quelques semaines de retard, le Pyrus calleryana "Chanticeer" dévoile sa superbe
floraison.


Rarement cultivé sous sa forme décorative le poirier à fleurs est un bel arbuste pyramidal
peu connu, très rustique qui appartient à la famille des
rosacées.
 Il  forme une colonne étroite de 6 à 8m de haut, couverte d'ombelles de fleurs blanches, à cinq
pétales valorisées par un feuillage, caduc, vert, brillant se colorant
 joliment à l'automne.
Utilisé en fond de massif dans une zone du jardin baignée de soleil, le pyrus fait partie de
la haie qui entoure le jardin.
Il offre en hiver une silhouette décorative

.

Planté en sol non calcaire et bien drainé, ce bel arbuste, s'est implanté rapidement.
L’entretien se résume à une fertilisation au printemps avec un engrais spécial pour arbustes
à fleurs et de deux poignées de fertilisant organique en automne.
L'arbuste est trop jeune pour être taillé, j'aviserai au fil des ans si cela devient une
nécessaire.

Belle journée à tous.


jeudi 8 avril 2010

Sortie des arbustes de climat doux














                                     
                                                  Datura en fleurs au 14 juillet.


L'été dans "le jardin de Chêneland" les daturas appelés brugmansia et les solanums fleurissent les massifs.
Ils se marient très bien avec les plantes annuelles.
Le datura est un arbuste de la famille des solanacéae,  il developpe de superbes fleurs en trompettes
Planté dans un sol riche et perméable il atteint rapidement une hauteur de 1.50m.
Les fleurs très odorantes en longs cornets apparaissent de juin jusqu'aux gelées.




Floraison du 20 septembre 2009




Il est mis en place dans les massifs au mois de mai, arrosé tous les jours, fertilisé une fois par semaine avec un engrais géranium.

Au mois d'octobre, il faudra le rentrer dans un abri hors gel.
Après l'avoir déterrer, réduire ses racines pour le rempoter.
Couper les tiges pour en faire des boutures(assez facile j'en reparlerai en septembre).

En avril sortir par temps doux, fertiliser, pour une reprise en douceur de la végétation, mais le rentrer le soir, les nuits sont encore trop fraîches, même s'il résiste à -2/-4°.





Solanum conduit en arbre en
fleurs au 14 juillet.

Le solanum appartient lui aussi à la famille des solanacéae.  Eh oui!!!
Comme la pomme de terre.

 Il porte une jolie floraison bleu violacé de mai à octobre. Des fleurs marquées au centre par des étamines jaune-vif.

Quant à sa mise en place, sa fertilisation, son hivernage et son bouturage , je
procède comme pour le datura ( je préfère ce nom là ).
En septembre je réalise de nombreuses boutures ( très facile ) ce qui fait le bonheur des amis.

samedi 3 avril 2010

Les iris



Cest de juillet à septembre, la meilleure époque pour effectuer une plantation dans un emplacement très ensoleillé, dans une terre bien ameublie, amendée avec deux poignets de fertilisant organique.
Dans la terre acide du "jardin de chêneland" une poignée de chaux magnésienne est ajoutée dans le sol.
Les rhizomes sont écartés de 25cm et peu enterrés, juste au niveau du sol.
Ils peuvent rester en place 3 où 4 ans, mais pour éviter que la floraison diminue, il est recommandé de diviser les touffes, de conserver les rhizomes portant encore des feuilles et de supprimer le centre.