Ambiance du jour

Ambiance du jour
Un rosier exceptionnel ! ...clic sur image pour le découvrir

accueil

lundi 28 juin 2010

Delphinium "Blue Spring"



Quand on pense à des fleurs bleues, on évoque
 de suite, les delphiniums.
Même s'ils se déclinent en blanc et en rose, plusieurs
variétés offrent une palette de bleus inégalée,
allant du bleu gentiane au bleu le  plus pâle.


Le delphinium "Blue Spring" est une race compacte offrant
 des  hampes florales de 80 cm, que j'ai obtenu
l'an dernier à partir d'un sachet de graines
 proposé en mélange de
 plusieurs coloris.


Pour obtenir des plants d'une seule couleur,  je sème
une seule graine dans des pastilles
de tourbe compressée.
Au bout d'une vingtaine de jours environ, j' obtiens
de fines  plantules qui après un rempotage sont
conservées à l'abri.



Ce semis s'effectue au cours du mois de juin.
Il peut également être semé en janvier à l'intérieur.
Dans ce cas on obtient une floraison
dés la première année.


Les delphiniums sont de parfaits compagnons
pour les rosiers.
Sous le soleil où à mi-ombre ils s'intègrent dans les massifs
en compagnie d'autres plantes vivaces.
Ils exigent cependant, une terre riche
pour bien prospérer.

.

Après la première floraison,  je rabbats à 5cm du sol les
hampes fanées, ce qui favorisent la croissance de
nouvelles pousses qui fleuriront en septembre.







Rosier "Sylvie Vartan" "Eve" 1969.



Le cadeau du jour un bouquet de
"Sylvie Vartan".




                                     

vendredi 25 juin 2010

Rosier" Maria Lisa"



Il faut attendre la mi-juin pour découvrir l'un des plus beaux ornements du jardin
  et apprécier en ce moment la sensualité du rosier liane
"Maria Lisa". 
Cet arbuste  rustique, pousse avec une vigueur insensée.
Il recouvre rapidement son support
et peut atteindre de 4m à 5m.



Cet hybride de multiflora offre des branches chargées de
 petites fleurs de 3cm de diamètre d'un beau
rose vif, éclairé au centre
d'un oeil blanc.



Le feuillage ne présente aucun signe de maladie


Sur cette vue, on voit déjà les pousses partant de la souche, elles porteront
 les  fleurs de l'an prochain, ce rosier n'est, hélas, pas
remontant.
Il a été crée en 1936 par l'obtenteur
"Liabaud".

                             Amitiés fleuries.                 
          

mardi 22 juin 2010

"Sisyrinchium striatum"



Compagne idéale des rosiers, le "Sisyrinchium striatum"
est une plante vivace, à feuillage persistant,
disposé en éventail.
Cette iridacée offre des feuilles d'une quarantaine
de centimètres de hauteur, raides
dressées, d'un beau vert gris.
C'est l'humidité hivernale,  que redoute le plus cette
plante, elle s'enracine peu, disparaît après
quelques années, mais se ressème
facilement.



Dans le courant du mois de juin, cette vivace offre des fleurs de 2cm de
large, en coupe étalée, jaune pâle, disposées le long des tiges
hautes de 80 cm.
Pour assurer la perrenité de cette plante, moyennement rustique, je n'enlève
pas toutes les tiges de fleurs fanées, dans le but d'obtenir
des semis spontanés.
Je recueille précieusement toutes les jeunes plantules, et je les garde
à l'abri d'un éventuel hiver rigoureux.


Dans cette scène j'ai associé le "Sisyrinchium Striatum"
avec un delphinium issu d'un semis
personnel et d'un coréopsis.
La rose blanche appartient au rosier
"The Queen Elizabeth" en blanc.



Rosier "Carla Fineschi" création
"André Eve" en 2002 ,dévoile  une fleur moyenne,
rouge carminé au centre plus clair.



Belle journée

jeudi 17 juin 2010

Céanothe "Skylark"

                                     

A la création du jardin, j'avais planté le céanothe "Concha", mais la rigueur du premier
 hiver a été d'une telle intensité que l'arbuste, n'a pas résisté
 au froid.
Pour une meilleure rusticité , le pépiniériste m'a proposé d'essayer la variété
"Skylark".
Aujourd'hui , c'est un bel arbuste de 2.50 m de hauteur pour autant de large qui
agrémente par son abondante floraison le fond du massif.


Les nombreuses fleurs d'un bleu intense sont portées en panicules latérales
et terminales de 6 à 8 cm de long.


Les feuilles persistantes finement dentelées sont d'un vert moyen et lustré.


Son imposant volume vient donner du relief au massif mais son empiétement au
  dessus du rhododendron va nécessiter une taille harmonieuse après 
  la floraison afin que chaque variété occupe
sa place.
Au cours de ma promenade journalière, je savoure l'important parfum de miel
qu'il dégage, des senteurs agréables attirant les abeilles.

Belle journée à tous.

                

lundi 14 juin 2010

Le rosier "Graham Thomas"



Cette jolie rose que je vous offre appartient
 au rosier "Graham Thomas.


 Il se pare de nombreux bouquets de fleurs en coupe profonde de grosseur moyenne,
d'un beau jaune pur palissant à la défloraison.



 Ses corolles libèrent un parfum discret, plutôt léger, avec quelques
nuances de violette très raffinées.


 Le port de ce rosier est élégant, élancé, sa croissance buissonnante est harmonieuse et
 vigoureuse,
L'arbuste a atteint au bout de deux années de plantation
2 M de hauteur sur 1.50M de large.
Ce rosier de "David Austin", crée en 1983,
a pour parents
"Iceberg" et "Charles Austin"
************
Les rosiers de "David Austin" demandent une plantation
soignée dans un sol enrichi de poudre d'os et
fertilisant à base de fumier de
 cheval et algues.
Début juillet, après la première moisson de fleurs
je distribue une poignée de "Guano marin "
(Source naturelle d'azote et de phosphore)
formule NPK 14.11.2
Plus une dose de potasse organique en poudre
K 38 pour cent pour le grossissement
des boutons floraux.
*********



"Constance" aussi vient de fêter sa
première année au jardin.



Il s'agit bien sur de "Constance Spry" un autre rosier anglais
 accueilli à l'automne 2008.
Aucune fleur sur l'arbuste au printemps 2009
il mettait toute son énergie à construire
ses branches charpentières.
Ce printemps, je découvre sa végétaion exubérante,
ses grosses fleurs globuleuses, et
son délicat parfum de myrrhe.

Bonne journée.

vendredi 11 juin 2010

Rosier "Pink Robusta"


Intense activité , avec les pluies qui
arrosent le jardin régulièrement,
 les petites herbes sauvages
envahissent les massifs.
En désherbant prés du rosier "Pink Robusta"
entouré d'un beau géranium, je me dis qu'il était
venu le temps de vous le présenter.



J'apprécie ce rosier très romantique, pour son
allure gracieuse .Il prodigue avec générosité
des longs boutons pointus
rose vif, très élégants.



Ses fleurs simples, presque sauvages, délicates
et raffinées, s'éclairent à la
défloraison.


Ce bel arbuste de 1.20 m de hauteur ,très rustique,
offre une silhouette légèrement évasée,
 un feuillage brillant résistant aux
maladies.
je peux simplement reprocher à ce rosier
de refleurir trop modestement
à l'automne.
J'allais  oublié de vous dire que ce rosier
a été crée en 1988 par un
rosiériste allemand
"Kordes"


Puis je vous propose une promenade à travers
les rosiers en fleurs
"Rush "


Fleurs du rosier
"Bantry Bay"


 "Bantry Bay"
Petit grimpant conduit en arbuste.



Puis je termine la promenade par une vue du jardin.

Belle journée

mardi 8 juin 2010

Acer palmatun "Bloodgood"

                                            
                                             
Acer palmatum "Bloodgood".

C'est dans son ambiance végétale, que je vous présente
ce petit érable du Japon .
 

Cet ensemble associe le pourpre, le vert, et l'or.
Des teintes qui s'harmonisent,  puisqu'elles se côtoient dans le cercle
chromatique des couleurs.
Le pourpre teinte chaleureuse, par excellence temporise l'or et le vert des hostas
"Gold standard" et "Janet"et le jaune
de l'heuchère "Tiramisu".

De chaque côté des hostas on retrouve le pourpre d'un géranium 
trop jeune encore pour assurer le décor.

Je lui ai donc associer pour l'été un surfinia rose pâle pour rendre la scène 
 plus chatoyante.
De l'autre côté, on retrouve le pourpre et vert dans l'heuchère "Pinot Gris"

La couleur froide du vert de l'hydrangea arborescens "Annabelle sera atténué en juillet
par le blanc de ses inflorescences.

Une pointe de fuchsia se retrouve dans un dahlia.
Au coeur de l'été "Lytrum salicaria" et échinacéa purpuréa assureront le décor.


A la suite du rosier "Brother Cadfael" de "David Austin" une autre scène avec des tons
des tons un peu identiques mais dont l’intérêt sera estival



Fleur du rosier "Brother Cadfael"



Rosier "Brother Cadfael" avec son décor estival.


Bonne journée



dimanche 6 juin 2010

Rosier "Pénélope"

                                          

C'est pour sa grâce, son charme et sa féminité que j'ai implanté le rosier
 ancien "Pénélope" au milieu  des plantes vivaces.


Ce bel arbuste très remontant, sain et vigoureux appartient à la
 famille "hybride de Moschata."
Ce  qui me passionne dans la culture des roses anciennes, c'est la découverte
 de leurs origines botaniques, l'année de la création
  et le nom de l'obtenteur.


Beaucoup de rosiers" hybride de Moschata" dans mon jardin, mais tous ne sont pas
à maturité au même moment.
La floraison de certains se fait un peu désirer.


Les fleurs parfumées, de 7 cm de diamètre semi-doubles, regroupées en bouquets se nuancent
d'un blanc ivoire nacré, teinté de rose orangé très clair, éclairé
 par des étamines jaune foncé.


L'arbuste de 1.50m de hauteur pour autant de large, compact et bien ramifié offre un feuillage
 sain et brillant.
Après une première floraison très généreuse, les fleurs fanées sont supprimées
afin d'encourager une remontée honorable.
=======================
C'est en 1924 que le Révérend Pemberton, rosiériste amateur
 de Havering Bord dans l'Essex, a obtenu ce rosier.

Bonne journée


jeudi 3 juin 2010

Phlox Carolina "Bill Baker"



Les phlox offrent une formidable palette
de teintes vives.
Ils sont à l'aise dans de nombreuses situations,
tant qu'ils bénéficient de la fraîcheur.
Dans le jardin, j'ai accueilli des phloxs
carolina, maculata, et paniculata.


Phlox carolina "Bill Baker"

Ces vivaces herbacées appartiennent à la famille
des polémoniacées.
Les floraisons se succèdent de juin à
octobre.
Bien que la plupart des espèces réclament le plein
soleil, aucune ne supporte une exposition
brûlante et sèche.


C'est en juin que le phlox carolina, au port dressé
offre des fleurs en cymes de 1 à 2 cm
de diamètre, plates, dune couleur que
je qualifie, rose mauve lilacé.
Le feuillage allongé, vert vif mesure de
10 à 15 cm de long.
Il est très différent des feuilles ovales du phlox
 paniculata , que je vous présenterai
en juillet au moment
de la floraison.

Pour réaliser une scène colorée, "Salvia superba"
et "Sysirinchium Striatum" lui
 tiennent compagnie.
Vous ne pouvez pas apprécier la floraison
très en retard du sysirinchium,
une plante que j'aime beaucoup
dont je vous parlerai quand la floraison
sera à l'apogée.
J'ajoute pour le phlox carolina, on peut le multiplier
en divisant la souche.
J'ai choisi pour ne pas endommager la plante,
le bouturage que je pratique
 en ce moment.



Un petit coin du jardin,  le plus ombragé
qui permet d'accueillir les rhododendrons
les hostas,  les astilbes.


Nelphie chienne berger Allemand.
gardienne du tapis du
 salon surtout.
13 ans et demi on lui pardonne tout.


Bonne journée