Ambiance du jour

Ambiance du jour
Charme et séduction d'un Bourbon...clic sur image pour le découvrir...

accueil

samedi 31 juillet 2010

Hydrangéa paniculata "Early Sensation"


Hydrangéa paniculata "Early Sensation"
avec un joli papillon,  nouveau
dans le jardin.

Un hydrangéa que j'apprécie tout particulièrement pour
l'exubèrance de sa floraison.
"Early Sensation a été obtenu en croisant le paniculata
"Pink Diamond" et le paniculata "Dharuma"
apportant des gênes nouveaux.
Sa petite taille de 1.50m de haut pour 1.50m de large,
il le doit justement à "Dharuma".


Les panicules de 30cm à 35cm de long pour 15cm de large
d'une rare délicatesse se colorent très rapidement.


Quatre jours seulement séparent les deux photos.
Le changement de couleur des inflorescences s'amplifie.
L'arbuste offre sans arrêt de nouvelles panicules et on se trouve
en présence d'une plante avec des fleurs blanches,
roses, et bientôt rouges.


Dans le jardin, il reçoit du soleil le matin, et profite l'aprés-midi
de l'ombre d'un pin parasol.
Sa plantation a été éffectué de la même façon que "Pinky Winky'
Pour la taille je n'interviens pas encore, l'arbuste
n'a que 2 années de plantation.


Pour lui tenir compagnie au premier plan un
Cornus à feuillage panaché de vert et de blanc  et un pied de liatris.

Pour le mois de septembre les couleurs des panicules et
 du feuillage seront exceptionnelles, et un
nouveau décor animera le jardin.

Bonne Journée


jeudi 29 juillet 2010

Hibiscus syriacus "Pink Giant"


Hibiscus syriacus "Pink Giant".

Bel arbuste ornemental  de la famille  des malvacées, connu
aussi sous le nom de "Althéa".
Sa vigueur est exceptionnelle, sa floraison débute au
mois de juillet et se poursuit jusqu'à la
fin août.
Après 5ans de plantation , la plante mesure 1.70m de haut
pour 1.50m de large.


Les fleurs éphémères, mais toujours élégantes sont groupées
 en inflorescences de 10cm de large.
Un beau rose fushia à coeur écarlate.
Le feuillage caduc d'un beau vert franc
 est toujours sain.
L'arbuste a été planté dans un sol frais , riche en humus
et parfaitement drainé.


Le plein soleil lui est très favorable, même si dans le
jardin , il n'en reçoit que le matin.
Je le taille chaque année à la fin de l'hiver pour obtenir
une bonne floraison.
A la fanaison les fleurs se transforment en capsules chargées
de graines qui s'ouvrent à maturité .



Le rosier "Belle Poitevine" que je vous avais présenté
à la fin du mois de mai renouvelle sa floraison.
Avec l'hibiscus ils forment un camaïeu
de roses très harmonieux.


"Oiseau Bleu" un autre hibiscus du jardin qui débute
sa floraison.

"Blue hawaï" dahlia "décoratif"de 80cm de haut.





Le rosier "Ballerina" est à nouveau en fleurs
sur un fond de bignone en arbre
"Yellow Trumpet".

Belle journée à tous.


mardi 27 juillet 2010

Hydrangéa serrata "Préziosa


Hydrangéa serrata "Préziosa"

Depuis début juillet cet hydrangéa de petite taille au
 port buissonnant, d'un trés grand charme,
est installé dans le jardin en plein soleil
dans un sol toujours frais.


De la grâce dans les fleurs en boule de 15 cm de
diamètre composées de fleurs
fertiles d'abord blanches.


Les fleurs se colorent très rapidement et sur la plante
des fleurs roses  et blanches sont en parfaites
harmonie avec un feuillage coloré dans
des tons de pourpre et vert.
Les fleurs fanées protègent la plante en hiver
je taillerai au mois d'avril les inflorescences
fanées et les branches âgées
 de plus de trois ans.


Quinze jours plus tard, "Préziosa" offre une teinte vieux rose qui fonce de jour en
jour pour devenir rose carmin.
Pour lui tenir compagnie, une heuchère "Beaujolais"et un physocarpus "Diable d'or", 
deux plantes qui donnent des feuillages pourpres, et
un hydrangea paniculata "Limelight" qui débute sa floraison.


Bonne Journée.


dimanche 25 juillet 2010

Hydrangéa paniculata "Pinky Winky"


Pour assurer le décor estival du jardin, j'ai installé des
variétés d'hydrangéas "paniculata".
Le plus hâtif "Pinky Winky" offre début juillet ses
panicules abondantes.



Cet hydrangéa paniculé ne craint pas les gelées printanières
Il produit ses fleurs sur les nouvelles pousses.
Au  début de la floraison les panicules sont verdâtres ,
puis blanc cassé .
Fin  août elles commencent à se piqueter de rose.


J'ai installé cet arbuste dans un sol bien drainé, dans
une texture très souple, riche en terreau maison
et en terre de jardin.
Un  paillis de tonte de gazon couvre le pied pendant
tout l'été , pour conserver la fraîcheur, et produit
de l'humus par la décomposition.



Avec les nuits fraîches de ces derniers jours les couleurs
s'intensifient .
"Pinky Winky" deviendra fin septembre
un vrai joyau coloré.



"Pinky Winky" en compagnie des plantes annuelles.

Belle et douce journée

lundi 12 juillet 2010

Sanguisorba tenuifolia "Alba"


Sanguisorba tenuifolia "Alba".
Une rare élégance pour cette vivace rhizomateuse de la famille des rosacées
 qui donne dans les massifs une touche verticale, souple 
 résistante sous la caresse du vent.


Des tiges, de 1.30 m de hauteur s'élèvent, de la base portant
des épis floraux de 4 à 6 cm de long, retombants
accompagné d'un feuillage basale
 finement ciselé.


Grâce à sa croissance rapide, mais non envahissante, l'automne
dernier , j'ai pu diviser cette plante en trois éclats.
Les  trois plantes ont été installées dans un sol  toujours frais,
riche et profond, tantôt au soleil,
tantôt à mi-ombre.


Vous la découvrez en compagnie d'une autre vivace
à floraison estivale:
Lytrum salicaria "Rose Queen"
accompagnée de quelques annuelles.

A bientôt

dimanche 11 juillet 2010

Hydrangéa arborescens "Annabelle"



L’arbuste le plus spectaculaire du moment, le plus connu est sans aucun doute
l'hydrangéa arborescens "Annabelle".


Verdâtres en début de floraison, des têtes sphériques, géantes de 20 à 25 cm de large
deviennent blanches presque translucide puis verdissent à la fin de
l'été.
Elles restent décoratives sur lrarbuste très longtemps.


Les fleurs sont accompagnées d'un beau feuillage ovale,
large, vert foncé, et caduc.


Pour cette variété, soleil le matin, ombre partielle aux heures très chaudes de la journée.
Cet hydrangéa est implanté dans un sol neutre, bien drainé et riche en humus.
Sa rusticité est parfaite et il ne craint pas les gelées même tardives.


Cette plante produit des stolons que je prélève sous la terre avec quelques racines
 pour former un autre sujet .
Comme cette variété fleurit sur le bois de l'année, au printemps, je rabats
les tiges à 15 cm du sol.

Ce deuxième hydrangéa "Annabelle" a été obtenu à partir
 des stolons.


vendredi 9 juillet 2010

Campanule lactiflora" Loddon Anna"


Un petit air sauvage, une floraison abondante, un véritable
petit arbuste et pourtant ce n'est qu'une plante
 vivace de le famille des campanulacées.

Campanule lactiflora "Loddon Anna"



Au bout de longues tiges dressées de 1m de hauteur se développent des bouquets de fleurs
 en forme de clochettes dans un très joli rose tendre.



Installée depuis quelques années, son diamètre
dépasse 1m.

Au printemps, quand le feuillage rugueux se déploie, on peut laisser la plante se
 développer, mais les tiges deviennent cassantes, fragiles
 et s'affaissent sous une pluie battante.
Au lieu de la tuteurer,  je choisis début mai de pincer les tiges à mi-hauteur afin 
 d'obtenir un port plus trapu.
La floraison est plus tardive mais de belle qualité et tout aussi abondante.


 Au moment de l’épanouissement de la campanule, les tiges bien ramifiées sont plus résistantes 
au vent et sous une pluie battante.
La plante est installée dans une terre drainée,  qui conserve de la fraîcheur.
Au début de l'hiver la plante est rabattue au ras du sol.


Quand je coupe une partie des tiges, j'en profite pour faire
des boutures qui réussissent très bien.

Dans  un mélange de tourbe et de vermiculitte,
j'installe une portion de tige , trempée 
 dans la poudre d'hormone.
Je  tapote doucement la bouture pour faire tomber
l'excédent de poudre.



Au bout d'un mois et demi, je découvre les
premières racines.
Belle journée

mardi 6 juillet 2010

Hydrangéa macrophylla "Adria"



Après la floraison des roses, les hydrangéas commencent à offrir leurs inflorescences
 colorées où leurs panicules.
L'hydrangéa macrophylla "Adria" est un petit arbuste tout rond de 1 mètre de haut
 pour 1 mètre de large.  
Planté depuis 5 ans, il a maintenant atteint sa taille adulte.


Cette variété à inflorescences "en boule" est composée de fleurs stériles.
Les nombreuses fleurs d'Adria" mesurent de 9 à 15 cm de large.
Pour la plantation,  je n'ai pas utilisé de terre de bruyère, trop pauvre.
L'arbuste s'enracine dans un mélange de terre de jardin (neutre) additionnée de tourbe blonde
retenant l'eau et un fertilisant organique afin d'enrichir
le substrat.
 La tourbe est très pauvre, il est utile de l'enrichir avec du fumier composté.


Quelques heures de soleil le matin, et à l'ombre l'après-midi, Adria a été installé dans une zone
 du jardin, abritée des vents froids et desséchants.

~~~~~~Taille, entretien ~~~~~~

Je laisse les inflorescences fanées tout l'hiver sur la plante
et au mois d'avril, je les coupe au ras du sol.
Pour lui conserver sa belle teinte bleue , la taille sera suivie
par une distribution d'un engrais bleuissant
avec aluminium et fer.




Hydrangéa serrata "Kurenaï" en début de floraison.


Une fleur de 12 cm de diamètre pour l'hémérocalle
"Métaphor"


Pour une plante de 55 cm de hauteur.

Amitiés fleuries...
******
                                   
                               

samedi 3 juillet 2010

Lys regale "Album"


Trois ans se sont écoulés depuis l'installation de trois bulbes
de lys régale "Album , sur un lit de sable , dans une
terre bien drainée, si possible acide
 et relativement fraîche.
Sous la chaleur accablante de ces derniers jours rien ne
surpasse le parfum capiteux de cette
 plante rustique, qui appartient à la
famille des liliacées.

Elle disparaît l'hiver , mais ressort chaque année avec
une incroyable fidélité.


En compagnie de l'hosta "Halcyon, sous un ensoleillement
léger, aux heures les plus chaudes de la journée
ce lys produit des tiges fortes de 1.20m
de haut,  qui ploient  sous le poids
d'une douzaine de trompettes
allongées et parfumées.


La  fleur du lys présente six pétales, plus précisément
trois pétales et trois sépales , qui forment une
trompette allongée de 12 cm de long et
presque autant de large, avec le coeur
jaune et des anthères jaune d'or.

Au printemps,  j'apporte à cette plante vivace une dose de
fumure , poudre d'os et potasse .
Ainsi au fil des ans la floraison est de
plus en plus belle.

Après la floraison, je coupe les fleurs fanées à mi-hauteur
pour que  le massif reste beau
 pendant l'été .

Pour assurer le décor estival, j'ai installé au pied du lys un surfinia.
Il se faufile dans les tiges et apporte
 de la couleur.

Bonne journée


jeudi 1 juillet 2010

Rosier "Veilchenblau"


Le  rosier "Veilchenblau", hybride de multiflora crée par "Schmidt" en 1909
 n'a pas pris une ride.
Il a toujours autant de succès .
L'accueillir dans son jardin, lorsqu'on le croise,dans une roseraie devient vite
un rêve accessible.


Pour la petite histoire
Ce rosier a été installé au mois de février 2008.
Première saison deux où trois petites fleurs.
Normal il faut même les enlever la première année.
Il doit construire sa charpente.
Ce n'est pas la peine de lui demander un effort supplémentaire.
Pendant l'été il grandissait très vite.
1.50m puis 2m, au mois de septembre,
il atteignait le haut du poteau
soit 2.50m.

Sa ramure était très belle , son feuillage
d'un beau vert pomme.


Printemps 2009.
Deuxième année, le feuillage est toujours de belle qualité, pas touché par les maladies.
Les tiges ont peu d'épines et sur les branches des petits boutons sont en
formation.
Les fleurs sont peu abondantes, elles ont du mal à éclore, et beaucoup de boutons
tombent avant de parvenir à l'épanouissement.

Bref ,aucune satisfaction.

L'indulgence et la patience s'imposent.
Je lui administre une bonne dose de phosphore naturel sous la forme de poudre
d'os pour aider son système racinaire à bien s'implanter.
Il ne reste plus qu'à attendre !!


Printemps 2010 troisième saison
.
Le rosier s'est bien étoffé,  il est devenu un gros arbuste charpenté et vigoureux.
Le poteau qui le soutient disparaît sous la frondaison et de nombreux
bouquets chargés de boutons arrivent à maturité.
Voici le résultat, des fleurs parme lilas
presque violettes à coeur blanc sur de nombreux
bouquets dont les boutons
 ont tous éclos.

Une merveille !!!.


Comme tous les rosiers non remontants, je taille cet arbuste à la fin de la floraison.
En même temps, je distribue 40 grammes d'engrais "Spécial rosier".
L’automne suivant, deux grosses poignées de fumier déshydratée sont enfouies
dans le sol et je forme une butte de terre autour du pied pour
protéger le point de greffe du froid.

Bonne journée...
*****
**