Ambiance du jour

Ambiance du jour
Cette année là ! ... (clic sur image)

accueil

samedi 26 novembre 2011

Des tourterelles au jardin !


A la fin du mois d'août, j'ai eu la chance de pouvoir observer un couple
de tourterelles qui tous les jours avait la bonne idée
de me rendre visite.


Roucoulements, parades amoureuses, visiblement elles préparaient
un heureux évènement.


Dans quelle arbre allaient-elles faire leur nid ?



Le cèdre semble bien hospitalier !
Après avoir choisi la branche, le couple s'est mis au travail pour
réaliser un nid douillet et confortable.
La femelle ayant pondu, elle couve avec assiduité pendant que le
mâle ravitaille sa douce.
Trois semaines plus tard, une petite petite tête émerge du nid.


Bien nourri par ses parents, bébé tourterelle est devenu grand.
 Pas encore sûr pour quitter le nid, dans la journée, il se pose  sur la branche
et attend sagement le retour de sa maman partie
à la recherche de nourriture.




Ce matin, il s'enhardit, commence à battre des ailes.
Essais de quelques exercices d'envol, et des petits sauts
 sur les branches.


Pour découvrir la nature, il monte et s'aventure de plus en plus haut.


 Fatigué par ces exercices périlleux, il se rapproche du nid.
C'est bon pour la journée ! Repos !


Constatez que si mon ramage est aussi beau que mon plumage, je vais
devenir le phénix du jardin de Chêneland!



De l'autre côté sur son support, maman  surveille à distance mon envol
qui ne va pas tarder.


Papa et maman sont visiblement fiers de leur progéniture.


Jour du départ !
Les ailes de bébé tourterelle sont à présent affûtées, sous les yeux de
papa et maman , leur bébé devenu grand s'est envolé.


Le temps s'est écoulé.
Nous sommes en automne, ce matin, pour la dernière fois, le couple s'est
posé dans le jardin.



Belle journée



22 commentaires:

  1. très belle histoire optimiste..
    chez nous les tourterelles sont très bruyantes..et font peur aux oiseaux plus petits!
    bonne fin de semaine..

    RépondreSupprimer
  2. Hey Jocelyne,
    What a fantastic story and photographs of the birds. In the tree behind my garden there was also a nest. I did not have my camera then. They vieuw was beautiful it was in a wild cherry tree full with white blossom. Next year another change to photograph them.
    Have a lovely weekend
    Marijke

    RépondreSupprimer
  3. Pewno miło było patrzeć na rodziców i ich potomka. Śliczne dwa zdjęcia, a szczególnie dwa pierwsze. Pozdrawiam

    RépondreSupprimer
  4. Je les aime beaucoup et tu le sais, je les ai suivies régulièrement voir journalièrement chez moi depuis leur nichée de l'an passé...Elles restaient fidèles au jardin avec leurs habitudes en fonction du moment de la journée. Leur parade amoureuse, leurs roucoulements, leur côté sécurisant pour leur petit...Je suis admirative...Hélas, j'ai un voisin ou plutôt un écervelé qui passe son temps dès l'ouverture de la chasse a tiré sur tout ce qui bouge (...et il se nomme chasseur !!) et malheureusement soit elles se sont enfuies avec le danger, soit elles ont été tuées sous ses balles (ça me donne envie de lui tordre le cou !!), je n'ai plus de tourterelle à la maison...Dommage, c'était un beau spectacle et je retrouve tout d'ailleurs dans ta description ! Merci Jocelyne pour ce partage et bon week-end à toi.

    P.S J'essaye d'accéder à ton précédent billet depuis hier...rien à faire, je n'ai que le titre !!

    RépondreSupprimer
  5. CATHERINE...quand je distribue les graines aux oiseaux,ils arrivent très vite et les tourterelles cohabitent bien avec les autres oiseaux de la nature.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  6. MARIJKE...I remember seeing beautiful robins in your garden in an apple tree.
    Good evening.

    RépondreSupprimer
  7. GIGA...je connais ton intêret pour les oiseaux de la nature. Je te remercie de ta visite.
    Belle soirée à bientôt

    RépondreSupprimer
  8. LOULI... je me souviens, nous avons cette passion en commun pour les oiseaux. Je ne l'ai pas évoqué mais quinze jours après son envol, la jeune tourterelle est revenue, elle s'est posée dans le cèdre tout prés du nid. Je n'en étais pas sûre mais JP était avec moi, pour lui aussi c'était bien notre bébé..Je déplore aussi le fait que les chasseurs tirent sur ces oiseaux. Je te donnerai bien volontier un coup de main pour serrer plus fort le cou de ce monsieur. .
    Merci de ce gentil commentaire.bises

    RépondreSupprimer
  9. Les tourterelles à collier viennent aussi dans mon jardin ... et c'est la grosse bagarre avec les pies et les corneilles ! Elles ne perdent pas toujours la bataille, mais souvent leur romantisme ... Ton reportage est très intéressant !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Jocelyne. Ces images sont adorables, et ton message est super agréable à voir. Ces oiseaux sont admirables dans leur comportement. En ce moment je suis dans les travaux de peinture et j'ai vu tes messages mais j'ai retardé pour te mettre un petit mot. Dans ton message précédent j'ai découvert ta délicatesse que je reconnais. l'emballage des cadeaux est magnifique, j'attends le suivant pour m'en inspirer. maman fait un peu la même chose et elle t'envoie un livre à ce sujet qui va te plaire.
    Bisous bisous de tous les trois
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  11. Quelle jolie histoire, tu nous contes Jocelyne. Et tes photos sont douces. J'ai eu l'impression que tu avais vu ce qui se passe chaque jour ici. Pas de petit hélas, mais hier encore le couple serré l'un contre l'autre que je pouvais admirer de ma chambre. Un pur bonheur. Bon dimanche Jocelyne et plein de gros bisous

    RépondreSupprimer
  12. Nous avons aussi des tourterelles qui viennent au jardin, je leur avais mis des graines de tournesol à manger et elles en ont bien profité.
    L'hiver elles viennent en nombre se réfugier sur les branches du cerisier et nous les observons et les nourrissons.
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
  13. ALEXANDRA...j'espère que tes travaux avancent. Je t'ai préparé un envoi de rubans que je posterai demain matin.J'espère aussi que bébé va bien. Salue ta maman de ma part, je vais lui envoyer un mail.
    Bisous à tous les trois.

    RépondreSupprimer
  14. TATAZE... je suis ravie si ton univers est entouré de tourterelles. Elles sont fidéles au jardin, pour l'instant la nourriture est encore abondante mais la boite à graines est pleine pour les nourrir cet hiver.
    belle soirée, bises.

    RépondreSupprimer
  15. GINE...je ne rencontre pas le problème que tu évoques, mais effectivement c'est dommage de voir une tourterelle se battre.
    belle soirée

    RépondreSupprimer
  16. MARIE CLAUDE...pour l'intant, les tourterelles ont un peu déserté le jardin, elles vont revenir très vite quand la distribution de graines va commencer.
    belle soirée bises

    RépondreSupprimer
  17. Quelles merveilleuses photos!
    On prétend que ces oiseaux portent bonheur!!

    RépondreSupprimer
  18. J'ai eu les mêmes tout l'été et ce fut un réel plaisir même si le couple ne nichait pas dans mon jardin mais dans un gros sapin chez mon voisin. Par contre, elle se perchaient volontiers sur ma cabane et même sur l'arche nouvellement installé mais uniquement à tour de rôle, nichée oblige. Quand les petits se sont envolés, elles venaient ensembles et se faisaient des mamours. Ces petites bêtes sont adorables bien plus que les pigeons qui eux, nichent dans mes lauriers-tins.
    Tous mes roucoulements et à bientôt ... lol

    RépondreSupprimer
  19. Bien jolies photos pour ce reportage !
    Je ne tiens pas trop à les voir s'installer du fait qu'elles roucoulent inlassablement. (Je préfère le chant du coucou !). Je les ai entendues toute la belle saison, pensant qu'elles étaient chez le voisin. En fait, le nid se trouvait dans un des érables de l'entrée ! Je l'ai découvert à la tombée des feuilles.
    J'ai un peu de retard dans mes lectures, alors je vais prendre les billets les uns après les autres.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  20. Belle histoire et belles photos.
    Bonne semaine.Bises.

    RépondreSupprimer
  21. J'adore les premières photos Jocelyne, sont mignonnes tout plein ces tourterelles :-)
    Bon après-midi, bizoux et à bientôt,
    Laly

    RépondreSupprimer