Ambiance du jour

Ambiance du jour
B-C-B-G !..clic sur image...

accueil

mercredi 26 janvier 2011

Bégonia semperflorens


Pour assurer la décoration des massifs pendant la saison
estivale, dès le début du mois de janvier, je démarre
au chaud un premier semis d'une plante à
"cycle long".
Le bégonia semperflorens, une vivace frileuse d'une vingtaine
de centimètres de hauteur se décline dans
de nombreux coloris.
Cette année encore, j'ai choisi de semer la variété
"Super Olympia" en blanc.
Une petite fleur bien double, au joli feuillage vernissé
vert, qui fleurit tout l'été.


Depuis bien longtemps j'ai renoncé à semer les graines minuscules
du bégonia.
J'ai adopté les graines enrobées d'une gangue d'argile.
La graine ainsi protégée résiste mieux à la
conservation. Elle se manipule plus
facilement avec une pince longue.
Pour effectuer le semis, j'utilise des pastilles de tourbe
compressées.
Après les avoir fait tremper dans de l'eau tiède, elles quadruplent
de volume et sont prêtes à recevoir
les graines.


La tourbe enserrée dans un mince filet reste bien homogène.
Elle permet aux plantes de lever correctement.

Sur chaque pastille je dépose 3 graines que je laisse en surface
en tassant pour les faire adhérer à la tourbe.


Les plants sont enfermés dans une mini-serre sans aération
jusqu'à la levée.
Dans une quinzaine de jours, les premières plantules
apparaitront.
A ce stade, je commence l'aération des plants avec un
maximum de lumière, tout en protègeant
ces minuscules et fragiles cultures des 
rayons solaires directs.
L'atmophère n'étant plus confinée, l'eau s'évapore
plus vite. Je brumise une fois par jour.
Dès que que tous les plants sont sortis, j'enlève
le couvercle de la serre.


 Photo des plants de l'an dernier.
Deux mois aprés le semis les godets de tourbe
sont repiqués dans un terreau plus riche.




Les plants sont installés dans les massifs à la
mi- mai.
Ils tiendront compagnie à d'autres plantes annuelles
agératums, némésias ou pétunias, pour former
une mosaique dans les massifs.

Belle journée

vendredi 7 janvier 2011

Picea pungens "koster"


 Dans le but d'apporter au jardin un décor permanent et immédiat,
 en 2005 nous avons adopté le très populaire
 Picea pungens "Koster",
certainement l'épicéa bleu le plus connu.
 Il revêt une magnifique couleur
 couleur bleu acier.


Très jeune encore, sa croissance est lente, il n'atteint pas
encore les 10 à 12m de l'âge adulte.
Sa forme pyramidale est bien équilibrée.
Ses branches sont bien étalées, horizontales, en partant de la base.
Petites et piquantes, ses aiguilles courtes sont réparties
sur les rameaux.


Bien sûr, ce que je préfère , c'est la parure du mois
de juin.
Sa couleur bleu azur sur les jeunes pousses est un
enchantement.
Pendant l'été, surtout les soirs de fortes chaleurs, l'épicéa
reçoit une petite douche , pour éviter les
attaques d'araignées rouges.

A chaque printemps, je distribue 40Gr d'engrais conifères
et deux grosses poignées d'or brun.


Planté en sujet isolé, assez loin de la maison, ce
conifère se développe librement, sans endommager
ses fondations.

Au départ j'effectue une plantation soignée .
Je n'hésite pas à réaliser un trou de 0.80m de diamètre pour
0.70m de profondeur.
 j'y dépose deux grosses poignées de
corne broyée.
A la terre extraite, je mélange du terreau de feuilles et du
compost, avant rebouchage.
Je tasse légèrement sans abîmer la motte.
J'aménage une cuvette pour arroser l'arbre toutes les semaines.
Un arrosoir de 10L pendant la première année.



lundi 3 janvier 2011

Heuchèra "Pinot Gris"


Star du moment, après avoir goûté au feuillage peu ordinaire
de l'heuchère "Pinot Gris", et pour oublier
l'hiver, j'ai dispersé un peu partout dans
le jardin des variétés différentes
de cette plante vivace.


Coquette et surtout intrigante, cette saxifragacée, haute de
40 cm, excite la curiosité par la présence de son
feuillage coloré,  et raffiné.
Les larges feuilles présentent des marbrures de limbes
prononcées, d'un très grand effet.


Au début du mois de juin l'heuchère "Pinot Gris réveille
la bordure d'une teinte plus délicate qui tire
sur le vieux rose.
Profitant d'un soleil doux le matin et d'une ombre légère
aux heures les plus chaudes, cette plante offre
en été des hampes grêles de 40cm de haut,
fourmillant de petites fleurs.


Un géranium et un jeune pied d'hosta rehaussent l'ensemble.
Ce trio chic demande les mêmes exigences
de culture.
"Pinot Gris" est une obtention  que nous devons à
"Thierry Delabroye"