Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

mercredi 23 février 2011

Soins des arbustes en hiver.





 Profitant de ces belles journées d'hiver, j'ai entrepris la taille des buddleias.
A cette époque de l'année, ils présentent un aspect peu esthétique.
J'ai chois de les tailler sévèrement car porteurs de lichens, ils servent de refuge à
d'innombrables parasites.



 Pour enlever les mousses, j'utilise une brosse métallique que je manie délicatement
afin de faire apparaître une écorce remarquable.
La taille très courte du buddleia donne une floraison généreuse et importante
au cours de l'été.
Cet arbuste élégant porte des panicules de fleurs érigées dégageant un parfum agréable,
véritable lieu d'attraction pour les papillons.




Les branches basses de l'albizia ont été sectionner afin de lui donner un port
plus aérien.
Chaque branche coupée dont la section dépasse 4 cm nécessite un mastic de protection
destiné à empêcher l'entrée des maladies et des parasites.


Les lilas ont été nettoyés de la même façon que les buddlias.




Pour avoir perdu un fusain du Japon, dans un jardin précédent, suite à une attaque
 de cochenilles, je pulvérise une huile spéciale en deux applications
séparées d'une demi-heure.

Discrète et peu active l'hiver, cette cochenille s'installe sous les feuilles et en prélève
 la sève.
En cas de forte infestation, l'arbuste risque de dépérir.

Bonne journée

jeudi 17 février 2011

Heuchera "Caramel"


Douceur exquise des coloris, comme le bonbon qui porte le même nom, l'heuchère "Caramel"
 dévoile en hiver un feuillage persistant plus
pâle que sa jolie teinte caramel de l'été.
Cette belle vivace se remarque pendant les frimas, pour la beauté
de ses couleurs.


 De la famille des saxifrages qui peuplent nos jardins ,
les heuchères se plaisent dans un milieu frais, sous une ombre légère.
Dans ces bonnes conditions la vitesse de croissance est
satisfaisante.


Caramel au mois de juin .

A partir de H.villosa, une espèce issue des sous bois, à feuillage jaune
et floraison tardive, Thierry Delabroye a en 2004 rencontré un succés trés remarqué en obtenant l'heuchère "Caramel".
Depuis le Nord de la France, ce créateur nourrit de nouveaux espoirs
dans des semis.
"Caramel" est le fruit des semis de l'heuchère X. villosa
"Autumn Bride", multipliée ensuite in vitro.
Admirative de ses obtentions, je me tiens au courant de ses travaux.
Son rêve est de réconcilier les floraisons
et les feuillages.


En été "Caramel apporte une jolie teinte cuivrée dans cet endroit
mi-ombragé.
Le feuillage de cette vivace de 40cm de haut tranche avec celui d'une
bruyère ou d'un rhododendron défleuri.
L'exhubérance du géranium va me conduire à le changer de place.

Bonne Journée

vendredi 11 février 2011

Sous le soleil d'hiver

Avec un minimum d'entretien, beaucoup d'arbustes à feuillages
persistants donnent de la consistance au jardin.

      

Avant la floraison, ce rhododendron présente un feuillage panaché particulièrement décoratif.


 
De l'autre côté de l'allée, un jeune pied d'osmanthe affiche de vigoureuses pousses dorées.






Sous le soleil généreux des ces derniers jours, le feuillage coloré du "Nandina anime le massif bien que  nous soyons encore en hiver.







L'eunonymus fortunei ponctue un croisement d'allées.
Son voisin le sisyrinchium va subir lors de son déplacement un  rajeunissement afin de laisser le fusain s'exprimer.






La promenade dans le jardin commence à partir de l'abélia "Panache. Petit arbuste au feuillage persistant et décoratif mis en valeur par son placement en angle.



Installés sur une butte légère, des conifères et autres arbustes persistants assurent le décor .Le système racinaire renforcent la terre du talus.





Indispensable...En hiver son feuillage est aussi précieux que sa longue floraison estivale.








Le miscantus a perdu quelques plumets,mais je  conserve la graminée pendant quelques jours pour son feuillage encore rigide et son allure gracieuse.

 Excellent couvre-sol, le feuillage de l'euphorbe myrsinite dévoile sa beauté toute l'année. Au soleil dans la rocaille la plante trouve son bonheur.
  


Au mois d'avril, cette vivace se recouvre de cyathes jaune- verdâtre.
              

dimanche 6 février 2011

Thuja orientalis "Pyramidalis Auréa"


En installant  le thuja orientalis "Pyramidalis Auréa"  j'apprécie 
ses qualités décoratives, qui évoluent au cours des saisons.
De forme conique, étroite, son beau feuillage se dore
davantage au printemps, évolue en jaune- verdâtre
en été,  puis vire au bronze en hiver.


Son feuillage se compose d'écailles aplaties et imbriquées.
En ce moment, sous le soleil froid de février,
ce conifère offre une palette de coloris
dans les tons de bronze.


Si l'arbuste est plantureux et élégant, sa croissance est plutôt
lente. Il ne deviendra jamais encombrant.
 La texture originale de son feuillage, ses divers coloris lui permettent de
 s'intégrer dans le rideau de verdure
bordant le jardin.


Au mois d'octobre, le thuja affiche un feuillage dans les tons de vert. 
Quant au ligustrum ovalifolium "Lémon and Lime, il exhibe alors un beau feuillage doré.
 Les conifères demandent peu de soins et d'entretien. Au départ
de la végétation, une taille légère des rameaux
permet d'obtenir un arbuste compact.
Ceci lui évite de se dégarnir
de l'intérieur.
Simultanément, il reçoit 50Gr d'engrais conifère, pour compenser
une perte d'énergie.


Pour attirer les oiseaux, j'ai créé une haie très diversifiée.
Ce rideau de verdure est composée de végétaux différents,
 afin de répondre à une recherche esthétique.
Compagnon des conifères, au printemps, les jeunes feuilles rouge vif
 du Photinia "Red Robin" égayent la scène avant de laisser
exploser une floraison blanche.


Un autre thuja orientalis "Pyramidalis auréa "dans la haie
sur un autre côté du jardin.


Au mois de mai la floraison jaune du laburnum X watereri "Vossii" et le feuillage doré du thuja, donnent le ton au massif.
Placé à l'avant, un rosier à fleurs jaunes prend le relais
du cytise.


Bonne journée

mardi 1 février 2011

Eucalyptus Gunnii


Evoquer l'Eucalyptus  Gunnii fait penser aux effluves camphrées,
distillées au petit matin.
Originaire de la Tasmanie, cet arbre, est chargé
d'essence de la feuille à l'écorce.


Coriace, craquant, mais surtout persistant, le feuillage
adulte est pétiolé, effilé, à port tombant.
Sa couleur gris-bleuté est resplendissante sous ce beau ciel d'hiver.
Au mois de juin, quelques branches dans un bouquet de
roses, sont du plus bel effet.


Installé dès le début des plantations, dans un sol drainé,
non calcaire, il a résisté à -17°
le premier hiver.

Sa croissance rapide a permis d'obtenir un arbre de 7m
de haut en très peu de temps.


Côté clôture, l'eucalyptus est protégé par un fusain doré.
Avec quelques arbustes à feuillage persistant, ils constituent
un décor vivant au coeur de l'hiver.


Sous la beauté de l'écorce, le bois de cet arbre renferme
des tannins et des huiles utilisées
en pharmacie.
Son écorce s'exfolie dans le sens vertical, ce qui permet
de découvrir d'autres couleurs.


Avec le temps, quatre troncs se sont formés.
Si les plus anciens offrent un spectacle de lambeaux, les plus
 jeunes  proposent une variété de teintes et de 
nuances, que l'on apprécie.

Les années humides, les troncs se couvrent de mousses.
Pendant la saison hivernale, je les frotte avec une brosse douce
trempée dans de l'eau.



Bonne Journée