Ambiance du jour

Ambiance du jour
Éphémère mais craquant... (clic pour découvrir)

accueil

dimanche 30 octobre 2011

Miscanthus sinensis "Variegatus"


Comme chaque année dans ma région, le miscanthus sinensis "Variégata"
attend le début de l'automne pour révéler la beauté de ses
plumets graciles et celle de son feuillage
 panaché lumineux.
Cette poacée, d'origine asiatique, offre une belle prestance, culmine
entre 1.50m et 1.80m.







Elégante et rustique, cette eulalie donne très vite de l'exubérance
aux massifs sans être envahissante.
Son feuillage panaché de vert-clair et blanc crème apporte de l'éclat.
Ses nombreux plumets blanc-rosé conservent un attrait supplémentaire
une grande partie de l'hiver.
Chaque année, elle fleurit, certes, un peu tardivement, même
après une taille à 20 cm du sol, effectuée à la fin de l'hiver.
A cette période, après avoir rabattu le feuillage, la toilette
complémentaire consiste à ôter les restes de
chaumes anciens.


Miscanthus au mois d'août.
================
Pour la plantation, j'ai choisi un emplacement ensoleillé.
Après avoir creusé un trou de 40cm de profondeur pour autant de large,
j'ai déposé au fond  une poignée de corne broyée.
La terre du jardin extraite a été mélangée à de la terre argileuse
pour apporter de la consistance et de la fraîcheur.
Avant d'installer cette plante, j'ai pris le soin de démêler les
racines, de les entourer de quelques poignées de tourbe
afin de faciliter la reprise.



Miscanthus et hibiscus début septembre.

vendredi 21 octobre 2011

Eupatorium rugosum "Chocolate"


Depuis une dizaine de jours, avant de rentrer dans son repos hivernal,
le jardin nous livre la floraison de l'eupatoire ou
eupatorium rugosum "Chocolate".
Dernière vivace en fleurs me dites-vous ! pas du tout, certaines
tardent encore à s'épanouir.
Mais revenons à cette astéracée robuste et apte à pousser naturellement
dans la plupart de nos terroirs.
Terre neutre et même légèrement calcaire, mi-ombre ou soleil
léger, peu importe,  l'eupatoire s'adapte facilement.
Cependant, elle apprécie, à la plantation un amendement, et
couverture de son pied avec les tontes de gazon pour
garder la fraîcheur.









Très facile à cultiver, cette vivace rustique, apporte une touche raffinée 
et délicate aux massifs d'automne.
Portés par des tiges pourpres, rigides, les corymbes blanc-nacré 
sont mis en valeur sur un feuillage ressemblant
aux feuilles d'orties.
Une floraison bienvenue, toute fraîche, à une époque où beaucoup
de plantes vivaces ont terminé leur cycle.





Mais souvenez vous ! Dans ce massif l'eupatoire n'évolue
pas toute seule.
Elle cohabite avec le nandina domestica "Fire Power et le lonicera nitida
"Lemon Beauty" présentés l'an dernier.
Au dessus de l'eupatoire, un conifère taché de rouille vit ses derniers jours
au jardin.


Cette année, le nandina expose son habit d'apparat
encore plus flamboyant que l'an dernier.


Bonne journée à tous
et toutes.

mardi 18 octobre 2011

Rosier "Grace"




Le soleil est toujours aussi généreux et les températures clémentes
sont favorables aux dahlias et aux solanums.


Mais la plus belle floraison appartient à un de mes rosiers préférés.
Il s'agit du rosier "Grace" 
Baptisé à juste titre, cet arbuste crée par "David Austin, charmant
et très florifère porte bien son nom.
Débordant d'énergie, ce buisson d'un mètre de haut offre une
première floraison en juin.
En prenant le soin d'ôter les fleurs fanées, et de le nourrir
convenablement, ce rosier refleurit
continuellement.











Imaginez ! Un arbuste au port buissonnant doté de rameaux solides,
et d'un feuillage sain vert foncé.
Au sein de cette frondaison , les boutons globuleux s'ouvrent
des fleurs en coupe  dans un dégradé,
de plusieurs tons couleur abricot.
Je regrette de ne pouvoir partager avec vous son riche parfum
sensuel et très délicat.











Pour laisser ce rosier s'installer dans de bonnes conditions, j'ai attendu
l'automne pour aménager un décor autour de cet arbuste.
Quelques vivaces installées au jardin ayant besoin d'être rajeunies,
ont été divisées afin de peupler en partie cet espace.
Dans les tons de bleu, le géranium" Magnificum" festonne
le massif.
Perchées sur des tiges hautes de 90cm de haut , la campanule persicifolia
"Percy Piper" trouve sa place entre le rosier
"Grâce" et le rosier "Lady of Shalott" .
En bleu et blanc, le géranium pratense "Splish Splash"
haut de 30cm, en fleurs de juin à octobre
anime, grâce à sa petite taille,
l'avant du massif.


"Lady of Shalott".

Les rosiers "Grace" et "Lady" occupent un nouveau massif crée l'an dernier.
Ils accompagnent d'autres arbustesdans les mêmes tonalités ainsi que deux
rosiers blancs à fleurs d'églantines.
Des géraniums à fleurs blanches et fleurs roses complètent
l'ensemble.


Belle journée ensoleillée
 pour tous.

samedi 15 octobre 2011

Rosier "Albert Poyet"



Depuis quelques jours, le rosier "Albert Poyet", déploie ses boutons
turbinés dans une chatoyante harmonie de rouge et de
rose fuchsia.
Ils sont posés comme des bijoux sur une frondaison de bonne tenue,
 parfaitement saine.



A la belle saison, les corolles de 8cm de diamètre, bien formées,
se succèdent dans les mêmes coloris que
les boutons.
La remontée de ce rosier grimpant est, certes, moins importante
que la première floraison, mais elle constitue un beau
cadeau en ce début d'automne.


Revenons au mois de juin, lorsque les premières inflorescences
apparaissent.
Vigoureux, cet hybride moderne, crée par "André Eve" est installé
sur un portique en compagnie d'un rosier liane non remontant.
Au terme de sa troisième année, il atteint plus de 2.50m de haut.
Son coté romantique me rend indulgente par rapport au parfum peu puissant et même très 
discret de ses corolles.


En revanche, jusqu'au début de l'hiver, et même parfois sous la neige comme l'an dernier , 
quelques roses fleurissent encore.
Comme pour tous les rosiers grimpants remontants, je le taille
au début du mois de mars.
Une bonne fertilisation et deux grosses poignées
d'or brun l'encouragent à fleurir.
En juin, après la première livraison, une deuxième dose de fertilisant rosier
favorise la remontée.


Dans le jardin, tous les grimpants remontants sont accompagnés d'un rosier
liane qui lui n'a pas la faculté d'offrir une seconde floraison.
Ce jeune rosier liane est associé d'un côté du portique
au grimpant "Albert Poyet.


Quelques corolles du rosier liane.


Tandis que le  rosier "Mme Solvay" fleurit de l'autre côté
du portique.



Associé à "Apple Blossom, une liane non remontante, en fleurs
début juin.



Très bon week-end
à tous.


mercredi 12 octobre 2011

Roses et vivaces


En ce début d'automne particulièrement doux, les hydrangéas se
métamorphosent, et arborent à présent de nouvelles
teintes.
La floraison des roses se poursuit et certaines vivaces s'épanouissent
ou se renouvellent.






Encore quelques fleurs sur "Pierre" et autour de "Sally" les nombreux
boutons de l'aster cordifolius "Idéal" s'épanouissent depuis
une quinzaine de jours.



Cette vivace haute de 80cm, a beau être traditionnelle, c'est toujours
 un émerveillement lorsque son feuillage disparaît
 sous la masse d'une myriade de petites fleurs
 bleu lavande.



Actuellement , sur des tiges d'une grande rigidité, le rosier "Penthouse"
 se pare de larges corolles bien dessinées, avec des pétales
légèrement frisottés rose-nacré.
Autour de cet arbuste, depuis le mois de juillet, fleurit le pentsemon
"Sour Grapes".
Haute de 80cm, cette vivace peut manquer de rusticité dans certaines
régions.
 Dans le sol drainé du jardin, elle traverse à l'aise les froids hivernaux.
Ses hampes violettes à gorge blanche se renouvellent au cours
de l'été.






Cet aster inconnu mesurait avant la pluie de dimanche 1.50mde haut.
Obtenu à partir de trois portions de tige  pour en faire des
 boutures, cette vivace donnait dès le printemps des
signes de reprise.
Je suis sûre qu'un expert se cache parmi vous pour lui
trouver son nom !





Avec le rosier "Molineux", un  arbuste Crée par "David Austin",
 le penstémon "Souvenir d'Adrien Régnier"fleurit avec
beaucoup de grâce.
 Des hampes de fleurs rose tendre à gorge blanche,
agrémentées de taches curieuses, s'élèvent à 80cm de haut.
Quant au rosier "Molineux", sa floraison est exceptionnelle.
Sur un arbuste érigé, tout au long de l'été, des inflorescences d'un jaune
très pur, évoluent au dessus d'une frondaison
acceptable au niveau des maladies.



Cette corolle appartient au rosier "Carla Fineschi"
Un hybride moderne très florifère
 crée par "André Eve".
Tout l'été, ce grimpant, conduit au jardin en arbuste, produit des roses
 semi-doubles rouge carminé dévoilant de superbes
 étamines.


L'originalité du pentsémon digitalis "Husker-Red" tient de la
coloration du feuillage et de ses tiges pourpres.
La beauté de sa floraison tardive permet de lier de manière très intime
cette vivace avec certaines roses à floraison
de longue durée.
Sa rusticité est sans doute un peu aléatoire !
Alors ! sera-t-elle au rendez vous l'an prochain ?


Belle journée .