Ambiance du jour

Ambiance du jour
Une Aventure !...une Anecdote !... une histoire d'Amour ou d'Amitié pour nos Amies les fleurs. clic sur image...

accueil

dimanche 28 octobre 2012

Solanum rantonnetii


Pour ne pas me laisser surprendre par le froid, le weekend précédent, j'ai arraché le
Solanum rantonnetii afin de l'hiverner dans un container à l'abri du froid.


Les racines rafraîchies et la ramure réduite entre 30 et 40 cm, le Solanum est
installé dans un mélange de sable, tourbe, et terreau.
Il va séjourner jusqu'à la fin de l'hiver dans une pièce éclairée, maintenue autour de 10°.
Au coeur de l'hiver, je surveille l'humidité du substrat, s'il devient trop sec, je l'arrose
avec parcimonie.


L'hivernage des plantes frileuses peut paraître fastidieux mais au printemps, j'ai toujours du 
plaisir à retrouver cette solanacée et sa bonne volonté à fleurir le jardin
tout l'été.
Cette année, j'ai hiverné tous les Solanums . Ils me servent à combler des espaces en attendant
que d'autres arbustes prennent de l'ampleur.


Retrouvons cet arbuste Argentin au coeur de l'été !
Il a été installé dans ce massif très ensoleillé à la mi-mai.
Il  forme rapidement une grosse touffe arrondie d'un mètre cinquante de haut.
Du début de l'été à la fin du mois d'octobre,  il produit de nombreux bouquets floraux 
 constitués de petites  fleurs de 3 à 4 cm dans un bleu
violacé éclairé d'un coeur jaune.




Le Solanum est un arbuste que je cultive comme une plante saisonnière.
Dans ma région, il ne survit pas à une température en dessous de -7°.
Dans le sud de la France, il se maintient en fleurs jusqu'en  décembre.
Il apprécie un sol riche, léger et bien drainé. 
Au cours de l'été, je l'arrose avec un engrais soluble pour plantes fleuries.
Dans ce massif fortement ensoleillé, chaque été, sa floraison est vraiment remarquable.
Dans ce duo, ses longues tiges flexibles pourvues de fleurettes dans un bleu lumineux se
  mêlent et contrastent au bleu tendre des fleurs 
 du Céanothe "Gloire de Versailles.


Les jeunes plants de Solanum que vous découvrez ont été bouturés l'an dernier en août.
Le bouturage est simple, facile à réaliser.
 Le taux de pourcentage de réussite est très élevé.
Il suffit de prélever quelques tronçons de tiges de 7 à 10 cm et de les tremper dans de la poudre
d'hormone.
Les boutures sont placées à l'étouffée pendant un mois avant de produire des racines.
Elles sont conservées au chaud tout l'hiver.
La photo date du mois du mois de mars.
 A cette époque, les plants sont mis à l'extérieur dans la journée.
Ils vont être pincées et seront installés dans les massifs en même temps
que les plantes saisonnières.







Le Solanum offre tellement d'attrait qu'il fait partie de ces arbustes que je privilégie chaque été.
Ses fleurs forment un contraste devant un conifère ou accompagnent pour une saison
un beau rosier anglais.




Bon dimanche et à bientôt.



8 commentaires:

  1. Tu as été plus rapide que l'hiver : pas moi! Les deux solanums, un blanc, un bleu, sont sous 10 cm de neige et le blizzard continue, ce matin. Je doute qu'ils aient supporté ce traitement. Mais j'aime beaucoup ce ton bleu et cette floraison si généreuse. Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. Nous avons rentré les gélives, hier après-midi, juste à temps, ce matin, il gèle, pas très fort, mais les feuillages du phygélius oublié dehors l'atteste.
    J'ai tenté en taillant le solanum pour le rentrer un bouturage, je ne sais pas s'il va réussir maintenant mais pourquoi pas ???
    Bises gelées
    MC

    RépondreSupprimer
  3. J'ai cultivé un solanum en pot pendant des années sur l'ancienne terrasse. Arrivée ici, j'ai décidé de ne plus m'encombrer de plantes à rentrer. Je crois bien que je vais changer d'avis ;) !...

    RépondreSupprimer
  4. une plante que je n'ai pas encore essayée...tu me tentes bien là!

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que le solanum est bien beau. Mais quelle patience tu as de procéder de cette façon à leur hivernage chaque année! Pour ma part je ne cultive les frileuses qu'en pot afin de pouvoir les rentrer dans la serre l'hiver. Bien sûr, le résultat chez toi est merveilleux dans tes platebandes à la belle saison !

    RépondreSupprimer
  6. j'aime beaucoup la teinte de ces fleurs de solanum, mais le planter, le soigner tout l'été puis le déplanter me paraît au dessus de mes possibilités.
    Bonne soirée, Marie

    RépondreSupprimer
  7. Il est très beau, ça serait dommage de le perdre mais il faut de la place pour hiverner les plantes. Moi, je rentre les fuchsias, je les taille et j'essaye de leur trouver une place.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  8. Quel travail pour rentrer les plantes, les arracher, les remettre en pots, mais c'est le seul moyen de les garder et le résultat en vaut la chandelle chez toi.
    Je n'ai pas encore essayé cette plante mais ce bleu est si beau que je vais me laisser tenter au printemps .
    Bises

    RépondreSupprimer