Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

vendredi 31 août 2012

Véronicastrum virginicum "Album"




Dès le printemps, dans ce massif, un plan de véronicastrum virginicum "Album" âgé de 
deux ans commence à s'exprimer.
A cette époque de l'année, ce sont des variétés à floraison printanière qui rythment  l'espace.
Pour le peupler, j'ai choisi des plantes généreuses fleurissant sur deux saisons.  


Au dela des fastes du printemps, en août, ce véronicastrum entre en scène et contribue
au décor du moment, apportant un effet spectaculaire.
Cette plante vivace haute de plus d'un  mètre cinquante élance ses longs épis pointus
d'un blanc pur très délicat.
Sa belle stature, puissante, aux tiges rigides dressées, apporte du relief à l'ensemble.
Ces tiges solides ne nécessitent aucun tuteurage ,elles restent stables sous les pluies
même battantes.


Originaire de l'Amérique du Nord, cette vivace rustique pousse à l'état sauvage des prairies
de l'Ontario aux sous bois du Texas.
Elle appartient à la famille des scrofulariacée comme sa cousine la Véronique", une espèce que 
je connais bien pour sa présence au jardin  sous différentes formes et hauteurs.
Le Pentsémon, le Muflier , la Digitale appartiennent à cette famille, ce sont des variétés attrayantes, 
me donnant aussi beaucoup de satisfactions.




Même si la croissance du Véronicastrum est rapide, la souche n'est pas sur le point d être divisée.
Cependant, j'ai tenté une expérience en le bouturant.
Les boutures sont placées à l'étouffée dans une mini serre.
Si des signes d'enracinement se manifestent, je vous tiendrai informé.


L'an dernier, la remontée du rosier "Gruss An Achaen coïncidait avec le véronicastrum pour former
une harmonie délicieuse très appréciée.
Pour voir cette vivace prospérer avec aisance, le sol a été amélioré avec des éléments retenant
la fraîcheur et enrichi avec des engrais organiques.
A l'approche de l'hiver, pour garder le massif dans un aspect impeccable, cette plante est rabattue
 et recouverte de quelques poignées de terreau forestier..




Bonne journée à tous



mercredi 29 août 2012

Hydrangéa paniculata "Kyushu"


La chaleur caniculaire de ces jours derniers n'a pas altéré, ni endommagé la floraison de l'hydrangéa
paniculata "Kyushu", elle a plutôt entamé le potentiel de vitalité
de la jardinière.
"Kyushu" trône au milieu de cette flore en bleu et blanc, dans le massif situé au centre
du jardin.
Les arbustes à floraison estivale qui l'entourent ont pris de l'ampleur, au mois de mai, je n'ai rajouté
que la couronne de plantes annuelles.


Pour combattre cette chaleur excessive, conserver une fraîcheur nécessaire à son bien être,
le pied  de ce bel arbuste est recouvert d'un généreux paillis.
Considéré comme une des plus belles variétés d'hydrangéas "paniculata", "Kyushu" au port
 altier, dresse ses branches érigées chargées d'inflorescences bien
blanches à cette époque de l'année.
Durant ces derniers mois, l'arbuste a développé une ampleur considérable, il offre 
depuis le mois de mai, une prestation exceptionnelle.



Les panicules dressées mesurent parfois plus de 30 cm.
Elles se composent de fleurs fertiles et les stériles exposent des pétales soyeux
très larges.
En fin de saison, les fleurs blanches troquent leur parure pour une tenue vert anisé
très séduisante.



L'hydrangéa haut de plus d'un mètre quatre vingt, domine à présent la 
végétation qui l’entoure
Il est le point de mire du massif.
En mars, la taille est légère de façon à lui conserver une stature haute.
Au même moment,  deux grosses poignées d'or brun et un fertilisant organique riche en phosphore
et en potasse sont répandus.
En septembre, je procède à une seconde fertilisation identique à la première.


A la mi-juin, dans un autre massif,  l' hydrangéa paniculata "Kyushu débute son fleurissement
 en duo avec l'hydrangéa serrata "Blue Deckle".



Belle journée à tous....
******
****

lundi 27 août 2012

Rosier "Clair Matin"


Depuis quelques jours, le rosier "Clair Matin entame une excellente remontée  estivale
 Les fleurs livrées au mois d’août sont aussi séduisantes que celles offertes
en juin.






Ce rosier classé parmi les grimpants est maintenu dans le jardin en gros arbuste.
Un élégant buisson que je conserve entre 1.50 et 1.80 M de haut par une 
taille légère, au mois de mars, afin de lui conserver une 
silhouette gracieuse.
Réunies en bouquets sur des tiges solides, les corolles semi doubles reflètent l'élégance.
Chacune d'elle se compose d'une quinzaine de pétales joliment installés
autour d'une couronne d'étamines.

 
Des boutons rose saumoné donnent des fleurs larges de 6 cm dans un rose dragée
d'une extrême fraîcheur.
Le feuillage coriace, vert foncé, peu sensible aux maladies met en valeur ses fleurs.
Ce rosier crée par "Meilland" en 1960 fait preuve d'une grande robustesse, ne réclame
aucune exigence en matière de sol.
 A la suite de cet hiver rigoureux, il a fait preuve d'une excellente rusticité.
Mais comme tous les rosiers remontants, il apprécie d'être nourri
suffisamment.



Excellente journée à tous.

samedi 25 août 2012

Du rose et des roses


Si je vous annonce, j'aime la couleur rose, vous me dites !
Nous nous en sommes aperçus ! 
Cette teinte que j’affectionne est bien présente au jardin avec des tonalités plus ou moins
vives.
Je vous propose des tons de roses et quelques roses remontantes.
Dans ce massif, vous percevez le rose tendre du rosier Ballerina , le rosier Sylvie Vartan
affiche un rose vif.




Venons aux roses de ce mois d’août.
Jour après jour malgré la chaleur accablante qui règne en ce moment, "Aloha" renouvelle ses
corolles, tandis que le rosier "Santa Catalina" tente une légère remontée.
Le rosier "Pierre de Ronsard" vient de marquer une légère pause, il dévoile une rose
superbe accompagnée de boutons prometteurs.


En rose tendre, l'hydrangéa macrophylla "Ayesha" révèle sa beauté.




Plantes annuelles, les cosmos et le tabac sont de la fête estivale,  plus loin le rosier
"Lavender Friendship" dévoile ses fleurettes.




Vous vous souvenez la petite "Marie Pavié",  elle entre dans la danse depuis quelques jours, tandis
que le rosier "Vanity" imperturbable se moque de la chaleur !
Partenaire d'une salicaire pour l'été, les roses de "Pink Robusta" toisent son allié du moment.


En mars, je n'imaginais pas revoir  l'Albizia Julibrissim en fleurs, il a vaincu le froid
avec brio.





Un rose tonique assez foncé et un rose moyen pour les dahlias.
 Toujours superbe, le rosier "Hyde Hall" entame sa remontée.


Au milieu des verveines de Buenos Aires, "le rosier "Bonica" est un joyau.


Le rosier "Saint Swithun " est installé depuis trois ans, au pied du rosier "Francis E lester".
Malheureusement, le duo ne fonctionne pas, l'automne venu, il sera transplanté dans un endroit
plus propice .


Déplacement à l'automne du rosier  "Wisley 2008.
Magnifique floraison sur un bel arbuste.
Je vous offre une photo printanière, car depuis, l'allongement des branches du mûrier
platane nuit à son bon développement.


Timidement, l'hydrangéa paniculata "Early Sensation" commence à se colorer de rose.


Fidèle au rendez vous du mois d’août, le rosier "Brother Cadfael est la vedette du massif.


Vous avez découvert l'hydrangéa arborescens "Invincibelle" en rose vif, de jour en jour,
ses inflorescences se décolorent pour revêtir une teinte fort séduisante.

Bon weekend...
******
**