Ambiance du jour

Ambiance du jour
B-C-B-G !..clic sur image...

accueil

mardi 30 octobre 2012

Rosier "Rose de Rescht"


Au printemps, lorsqu'une averse de grêle a endommagé quelques rosiers, "Rose de Rescht"
a sans doute était le plus touché.
Haute de 90 cm, sa silhouette érigée, a été anéantie, n’offrant plus que 
quelques tiges à 30 cm du sol.
Après cette coupe drastique occasionnée par "Dame Nature", j'ai rafraîchi les plaies sur les tiges
par une taille nette.
J'ai surtout encouragé le buisson en lui distribuant une bonne dose de guano marin.
Le guano marin est un produit que je distribue aux plantes chétives ayant un peu de
mal à démarrer.


 

Ce rosier solide, de nature bon enfant s'est refait le temps d'un été une belle santé,
dévoilant au cours du mois d'octobre quelques fleurs.
La prestation de ses fleurettes était délicieuse, de jolies corolles bien pleines, délicieusement
parfumées, rose fuchsia très foncé, tirant presque sur le 
rose magenta.
Appartenant à la famille des rosiers "Portland" "Rose de "Rescht" a été crée en 1840.
Dans le jardin il est installé avec d'autres arbustes de la même famille.


Remarquez mes amis, en fin de saison, cette rosette  ressemble à un rubis posé sur un feuillage
vert émeraude en bonne santé.
Malgré les aléas climatiques, la frondaison a été épargnée par les maladies.
Dans quelques jours, je vais commencer à nettoyer les rosiers.
=====================
Les tiges volubiles vont être raccourcies et je répandrai sur tous les arbustes une bonne dose
de fertilisant organique.
Ensuite, je remonterai la terre afin de protéger le point de greffe du froid.


L'an prochain, ce rosier sera taillé très légèrement dans le courant du mois de mars.
A cette époque, la butte de terre sera enlevée et deux poignées de fertilisant
 organique encourageront le départ de la végétation.
Au cours des mois d'avril et juin, un engrais spécifique pour rosiers sera distribué et j espère
vous offrir au début de l'été prochain, un beau "Rose de Rescht" bien fleuri.

Belle journée à tous

dimanche 28 octobre 2012

Solanum rantonnetii


Pour ne pas me laisser surprendre par le froid, le weekend précédent, j'ai arraché le
Solanum rantonnetii afin de l'hiverner dans un container à l'abri du froid.


Les racines rafraîchies et la ramure réduite entre 30 et 40 cm, le Solanum est
installé dans un mélange de sable, tourbe, et terreau.
Il va séjourner jusqu'à la fin de l'hiver dans une pièce éclairée, maintenue autour de 10°.
Au coeur de l'hiver, je surveille l'humidité du substrat, s'il devient trop sec, je l'arrose
avec parcimonie.


L'hivernage des plantes frileuses peut paraître fastidieux mais au printemps, j'ai toujours du 
plaisir à retrouver cette solanacée et sa bonne volonté à fleurir le jardin
tout l'été.
Cette année, j'ai hiverné tous les Solanums . Ils me servent à combler des espaces en attendant
que d'autres arbustes prennent de l'ampleur.


Retrouvons cet arbuste Argentin au coeur de l'été !
Il a été installé dans ce massif très ensoleillé à la mi-mai.
Il  forme rapidement une grosse touffe arrondie d'un mètre cinquante de haut.
Du début de l'été à la fin du mois d'octobre,  il produit de nombreux bouquets floraux 
 constitués de petites  fleurs de 3 à 4 cm dans un bleu
violacé éclairé d'un coeur jaune.




Le Solanum est un arbuste que je cultive comme une plante saisonnière.
Dans ma région, il ne survit pas à une température en dessous de -7°.
Dans le sud de la France, il se maintient en fleurs jusqu'en  décembre.
Il apprécie un sol riche, léger et bien drainé. 
Au cours de l'été, je l'arrose avec un engrais soluble pour plantes fleuries.
Dans ce massif fortement ensoleillé, chaque été, sa floraison est vraiment remarquable.
Dans ce duo, ses longues tiges flexibles pourvues de fleurettes dans un bleu lumineux se
  mêlent et contrastent au bleu tendre des fleurs 
 du Céanothe "Gloire de Versailles.


Les jeunes plants de Solanum que vous découvrez ont été bouturés l'an dernier en août.
Le bouturage est simple, facile à réaliser.
 Le taux de pourcentage de réussite est très élevé.
Il suffit de prélever quelques tronçons de tiges de 7 à 10 cm et de les tremper dans de la poudre
d'hormone.
Les boutures sont placées à l'étouffée pendant un mois avant de produire des racines.
Elles sont conservées au chaud tout l'hiver.
La photo date du mois du mois de mars.
 A cette époque, les plants sont mis à l'extérieur dans la journée.
Ils vont être pincées et seront installés dans les massifs en même temps
que les plantes saisonnières.







Le Solanum offre tellement d'attrait qu'il fait partie de ces arbustes que je privilégie chaque été.
Ses fleurs forment un contraste devant un conifère ou accompagnent pour une saison
un beau rosier anglais.




Bon dimanche et à bientôt.



vendredi 26 octobre 2012

Dahlia "Art Fair"


Pour la deuxième saison, le dahlia décoratif "Art Fair" a été retenu pour décorer le massif blanc bleu.
A la fin de son premier été passé au jardin, le tubercule de cette astéracée Mexicaine
a été arraché délicatement puis remisé dans de la tourbe sèche,
dans un local hors gel.
En mars, j'ai démarré la végétation de cette plante sous abri à 15°.
A cette époque, les tubercules sont installés en container, dans un substrat drainé, léger, riche en matière
organique.
A la mi-mai, lors de la mise en place dans ce massif très ensoleillé, bien ameubli deux mois auparavant,
 enrichi en matière organique, ce dahlia a déjà développé une touffe d'une
 trentaine de centimètres et commence à produire
 quelques boutons.




"Art Fair" est un dahlia nain, de 40 cm de hauteur environ, doté d'une floraison précoce et soutenue
jusqu’à l'arrivée des premières gelées.
Je n'attends pas que les températures descendent en dessous de -7° pour retirer les
 tubercules du sol.
Ce dahlia ne supporte ni le gel ni les températures aussi basses.
Je vais intervenir dès les premiers jours de novembre.



Depuis la mi-mai, ce dahlia dévoile des capitules entre 8 et 14 cm de large.
Ils se composent de pétales plats, larges, blanc pur.
Un petit coeur jaune verdâtre  apporte la touche originale.
A l'avant du pérowskia, et au milieu des plantes saisonnières, les fleurs de ce dahlia
apportent le contraste recherché.
Dans le courant de l'été, cette plante demande peu d'entretien, la suppression des
fleurs fanées est indispensable pour lui éviter de former des graines.


Belle journée à tous et 
à chacun.


mercredi 24 octobre 2012

Bouquet de saison


De bon matin, sur ce miscanthus, j'ai cueilli trois plumets, une dizaine de feuilles
rubanées.


Sur l'eupatoire chocolat, j'ai prélevé quelques tiges fleuries bien épanouies.


Une  très belle rose anglaise  au début du fleurissement....


Sur un hosta costaud j'ai prélevé trois jolies feuilles.....


Sur un hydrangéa paniculata, j'ai sélectionné la plus belle hampe florale ...



Sur les trois feuilles d'hosta réunies, j'ai posé une inflorescence de l'hydrangéa
arborescens "Annabelle".
Sur un côté la branche de l'hydrangéa paniculata a trouvé sa place ainsi que  les
fleurettes d'eupatoire.





Des tiges rubanées du miscanthus sont insérées à l'arrière des corolles
d'un zinnia.






Les trois fleurs du miscanthus  donnent la verticalité à l'ensemble, la rose anglaise
apporte la petite touche romantique.
Deux corolles d'un dahlia pompon  apportent un charme rétro.


Au jardin, les ressources en fleurs sont encore délicieuses et je savoure le plaisir de
 pouvoir  fleurir la maison.


Toutes les espèces sont installées dans de la mousse synthétique imbibée d'eau .



Mes chers amis, je m'absente pour une dizaine de jours mais
 avant de partir j 'ai préparé quelques
 messages planifiés à découvrir.

A bientôt pour vous retrouver avec le plus grand plaisir.

Belle journée à tous