Ambiance du jour

Ambiance du jour
Une star dans l'univers du géranium...(clic sur image pour la découvrir)

accueil

mercredi 13 mars 2013

Déplacement et plantation d'une pivoine


Le beau temps de la semaine dernière m'a permis d'effectuer le déplacement et la
plantation d'une jeune pivoine dans son emplacement définitif.
Il s'agit d'une pivoine herbacée âgée de moins de trois ans.
Elle est donc trop jeune pour être divisée.
A la suite de cette transplantation, je ne m'attends pas à une floraison
 exceptionnelle ce printemps.
La belle va devoir s’installer avant de donner des fleurs.


Actuellement, je remanie deux parcelles de 50 m2, séparée par une allée.
Ces petits lopins de terre se trouvent sur la partie droite du jardin .
L'an dernier, les massifs ont été surélevés avec une terre plus consistante
 que celle d'origine puis fertilisés.
Dans un coin de la pépinière, je disposais de quelques plants de pivoine prévus pour habiller
ces parcelles ensoleillées.


Afin de ne pas endommager ses racines, j'ai soulevé la souche de la pivoine
avec précaution et douceur.




Pour accueillir la pivoine dans de bonnes conditions et la voir prospérer au mieux, je lui ai 
réservé une surface de 1 m2.
Une fosse de 50 cm de profondeur a été ouverte sur autant de large.
La plante est de nature gourmande, son système racinaire est puissant.
Au fond du trou j'ai répandu deux bonnes poignées de cornaille broyée et autant de
fertilisant organique.
Ces éléments ont été mélangés à la terre du fond en remuant  sur 30 cm environ.


Après avoir étalé les racines et les radicelles le plus harmonieusement possible,
 j'ai positionné la plante de manière à ce que les yeux soient recouverts de
3 cm de terre pas plus.
Les racines ont été recouvertes d'une terre fine et meuble leur permettant de se développer
plus rapidement.
J'ai rebouché avec la terre du jardin, légère et bien drainée mélangée à un substrat 
plus consistant et enrichi de 50 grammes de poudre d'os et
de phosphate naturel.
Par expérience,  en 2005,  j'avais enterré une pivoine trop profondément. Elle a peu fleuri.  
Deux ans  plus tard, je l'ai replantée correctement.
Les expériences malheureuses servent toujours le progrès.


 Pour terminer, autour de la plante, j'ai aménagé une cuvette retenant plus facilement
 un arrosage copieux afin de tasser la terre et chasser les éventuelles
 bulles d'air néfastes au développement
 des racines.
A la fin de la plantation, j'ai supprimé les anciennes tiges.


En photo, la deuxième pivoine plantée dans l'autre parcelle.

Belle journée à tous

24 commentaires:

  1. Bonjour,
    Merci pour ce reportage ! dis-moi tu ne divises pas ta pivoine en la replantant ? j'ai lu que la division les poussait à refleurir davantage, mais vu le nombre de pivoines que j'ai je n'ai pas pu l'expérimenter.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. FRANCOIS...Cette pivoine que je viens de planter est un jeune plant. L'an prochain, j'ai une gosse touffe de pivoine que je veux déplacer, au moment de son déplacement, je la diviserai.
      belle journée

      Supprimer
  2. Merci pour ses bons conseils de plantation. Petite question : est-ce que tu nourris encore tes pivoines après plantation ? Dans le doute, je ne fais rien ! Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KARINE...Pour la pivoine de ce jour, j'ai enrichi la terre avec fumier, poudre d'os et postasse organique. Elle ne recevra plus rien jusqu'à l'automne.
      belle journée

      Supprimer
  3. Merci pour les bons conseils de plantation et pour les photos d'engrais, ce sera + facile pour trouver des produits analogues ici ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NIKKI...Je pense que ce sont des produits que l'on trouve au delà de la frontière Française.
      belle journée

      Supprimer
  4. Justement, j'ai une pivoine a déménager, je pensais l'enlever après sa floraison !!!
    Merci de tes conseils toujours interressants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VALERIE...Si j'étais à ta place, après la floraison je ne couperai que les fleurs fanées et je la déplacerai au mois d'octobre.
      belle journée

      Supprimer
  5. Un billet qui sera utile à plus d'un.
    Bien que l'on conseille de ne pas déplacer une pivoine si on veut la voir fleurir, je ne me suis jamais arrêtée à cet avis et même en déplantant au printemps, les pivoines fleurissent chez moi tout aussi bien.
    Il m'est arrivé de casser une racine (elles sont fragiles) car ma terre est très compacte. En plantant cette racine, j'ai obtenu rapidement un nouveau pied de pivoine.
    Ici impossible de jardiner : il pleut, il neigeoote. Bref tout est collant !
    Bon après-midi. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CATHERINE...je suis te don avis Catherine, je n'ai jamais rencontré de problèmes de floraison avec les pivoines déplacées. Le seul problème de fleurissement observé est lorsque j'ai recouvert les yeux d'une pivoine à plus de 3 cm.
      Très gros froid dans ma région aujourd'hui et en ce moment il neige un peu mais il souffle surtout un très gros vent du nord.
      bises

      Supprimer
  6. prendre autant de précaution pour tes plantations ! pas étonnant que ton jardin soit aussi fleuri ! moi je voudrais bien jardiner , la neige fond , j'espère que cette fois ci l'hiver se termine vraiment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CAMILLE...En ce moment sur mon jardin, j'ai une averse de neige mêlée à des giboulées, je fais des semis dans la maison.
      Belle journée

      Supprimer
  7. Merci pour toutes ces informations, j'ai quatre pivoines installées depuis 7 à 8 ans. Je voudrais les déplacer et en profiter pour les dédoubler. Je ne le ferais pas cette année. J'ai déjà beaucoup de travail sur d'autres massifs et avec le temps qu'il fait ça n'avance pas. Est-ce possible de les déplacer en automne.
    Bonne soirée
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NICOLE...je n'ai pas pu physiquement déplacer les pivoines en octobre. C'est la période que je préfère pour déplacer ces belles.
      Belle journée et bon courage pour tes travaux.

      Supprimer
  8. Les pivoines ah quelle belle plante! Et taterre j en reve y a pas un caillou, j imagine le temps passe. Mes pivoines n ont pas fleuri en 2012 car replante au printemps dernier. Elles avaient qqs boutons mais ils se sont desseches sur place (pas fourmi dessus). Je vais juste faire preuve de patience, ttes les pousses rouges sortaient de terre, bon la elles sont enfouies sous la neige..je leur donnerai du fumier de cheval au printemps . C est bon ca ? Bye bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BARBARA...J'ai rencontré le problème des boutons qui séchaient sur une pivoine trop enterrée à la plantation. Je l'ai déterré, replanté en respectant la bonne hauteur et depuis elle fleurit. La plante dont je parle, tu peux la voir sur la page d'accueil du moment. Pour la nourriture des pivoines en place, je préfère la distribuer à l'automne: fumier, poudre d'os et potasse organique.Je n'utilise jamais d'engrais chimique pour les pivoines.
      Belle journée, j'espère que la situation s'améliore dans ta région.

      Supprimer
  9. merci pour tous ces conseils et précisions;les pivoines sont parfois un peu difficiles...chez moi en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KRISTIN...Analyse le problème, tu devrais pouvoir le solutionner.
      Belle journée

      Supprimer
  10. Ta terre me fait rêver , dire que je n'arrive même pas à faire un trou de 50/50 cm car nous sommes sur un rocher qui affleure ( le Rocher surnom de notre village ).
    En tout cas la pivoine nouvellement plantée est superbe.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARITHE...La hauteur de la terre dans cette zone est profonde et j'aime travailler dans cet espace. J'ai des endroits ou c'est beaucoup plus difficile.
      Bises

      Supprimer
  11. J'ai créé des cuvettes d'arrosage autour de tous mes rosiers nouvellement plantés. Il paraît que ça vaut le coup. Bises de Savoie !
    PS : mais je suis en train de me demander, je ne me souviens plus dans quelle région tu habites ? ça va me revenir quand tu me le diras mais il faut que je me crée un calepin pour me rappeler où vous toutes habitez car je commence à m'y perdre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CELINE...Tous les rosiers ont une cuvette autour du pied. Je peux sans problème distribuer l'eau pour les jeunes rosiers. Et quand je les fertilise, s'il ne pleut pas je les arrose, l'eau ne s’échappe pas. A l'approche de l'hiver, je remonte la terre des cuvettes pour former une butte qui protège le pied. Pour répondre à ta question, je suis en Rhône Alpes.
      belle soirée

      Supprimer
  12. j'ai planté trois pivoines l'an dernier, j'attends avec impatiences de voir si elles se plaisent la où elles sont!!! je voudrais les nourrir avec poudre d'os mais je n'en trouve pas!!!
    amicalement
    franca

    RépondreSupprimer
  13. quelle belle leçon de jardinage , on ne peux plus complet ! merci pour ce beau partage bonne soiré bisous Jocelyne
    petit clin d ' œil a Céline il est vrai que quand on commence a voyager sur les blog on pense au non et a la qualité de celui ci et la région met un peu de temps a entrer dans la mémoire !!

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité