Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

jeudi 7 mars 2013

Plectranthe - Plectranthus



A la mi-mai, quand je commence la création d'un massif, je n'installe pas que des fleurs.
Pas tout à fait au hasard, mais sans règle établie, j’intègre des plants de Plectranthe ou Plectranthus,
cultivés essentiellement pour leur feuillage.





Les plectranthus sont des espèces vivaces d'origines tropicales très frileuses.
Et quand je dis frileuses, elles le sont vraiment.
Ces belles ne survivent pas en dessous de 5°.
Dans ma région, je cultive ces lamiacées en plante saisonnière.
Dans le courant de l'automne, j'hiverne quelques plants dans une pièce éclairée, non chauffée
jusqu'au mois d'avril.
Pour embellir les bordures, j'ai accueilli deux Plectranthus coleoides "Variégata".
L'un à feuillage ovale, vert marginé de blanc crème, à bord dentelé, doux au toucher,
 tapissé de poils argentés, dégageant un parfum aromatique .
Un autre à feuillage possédant les mêmes caractéristiques que le premier, mais
les feuilles sont brillantes et lustrées.
Les deux forment en fin d'été un coussin de 40 cm de haut et de large.
Au départ la plante est érigée, puis elle émet des tiges rampantes pouvant s'allonger
d'un mètre.
J'ai déjà utilisé ces variétés en suspension, laissant les tiges prendre de la longueur
 à leur guise.


En bordure de massif, je conserve les plectranthus en touffe compacte. 
Au cours du mois d’août, ils produisent des grappes de fleurs
de 20 cm de haut, composées de minuscules fleurettes mauve pale.
Elles sont pour moi insignifiantes et je les supprime au début de la formation.



Tous les plectranthus prospèrent facilement .
Ils apprécient le sol enrichi et bien drainé des massifs.
Ils ne détestent pas le plein soleil, mais se plaisent aussi dans une zone du jardin
mi-ombragée.


Une autre variété, le plectranthus "Argentatus" possède comme son nom l'indique un beau 
feuillage large, finement denté, gris argenté.
Son port est érigé et plus décontracté surtout en fin de saison.
Il donne des épis de fleurs bleues que je conserve parfois sur la plante.


En dehors de son  manque de rusticité, les plectranthus peuvent être retenus pour
leur feuillage apportant du chic aux massifs d'été.
Au cours de la belle saison, ils ne sont pas sensibles aux maladies et n’intéressent ni les
limaces et escargots.
En fin d'été, la multiplication par bouturage est un jeu d'enfant.
Je ferai un message à ce sujet au mois de septembre.

Belle journée à tous.

23 commentaires:

  1. Je comprends les escargots: j'ai horreur de l'odeur. Mais j'utilise beaucoup son feuillage dans les potées et de le mettre dans les massifs est une super idée! J'aime surtout la variété duveteuse et bleutée... Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GINE...J'ai un faible aussi pour la variété douce au toucher.j'ai utilisé ces variétés dans des potées, j'ai arrêté les potées, il fait trop chaud l'été sur la terrasse, l'arrosage devenait fastidieux.
      belle soirée

      Supprimer
  2. Vous avez abordé une plante que peu de gens connaissent. Je vous félicite pour son utilisation dans votre jardin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S M ... Bienvenue sur le blog et merci de votre commenataire
      Belle soirée

      Supprimer
  3. J'ai découvert le Plectranthus cette année avec une bouture récupérée dans un troc plantes. Je l'ai gardé dans un pot, il m'a fait une très jolie fleur. C'est le Ciliatus à feuilles vertes dessus et pourpre dessous. Il a passé l'hiver au garage, tu me donnes l'idée d'en faire des boutures pour les mettre dans un massif. Les rudbéckias de ton articles précédents se plaisent beaucoup dans mon jardin où ils se ressèment.
    Bonne journée
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NICOLE...Le bouturage des plectranthus peut se faire à n'importe quel moment de l'année avec une facilité déconcertante.
      belle soirée

      Supprimer
  4. je ne connais pas cette plante,très joli feuillage très décoratif, idéal pour boucher les trous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VALERIE...Si le plectranthus était rustique, ce serait merveilleux et idéal pour boucher les trous.
      belle soirée

      Supprimer
  5. cela te fait des massifs magnifiques en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KRISTIN...c'est un plaisir de te retrouver parmi nous.Merci de ta visite
      A bientôt

      Supprimer
  6. C'est une plante que je ne connaissait pas, très beau feuillage, ideal pour boucher les trous

    RépondreSupprimer
  7. Ce qu'il y a de formidable avec toi Jocelyne, c'est que tu as toujours plein d'idées et que j'apprends beaucoup !... Les Petunia n'ont jamais été pour moi que des plantes de balcon et maintenant, les Plectranthus ;) ... Je les connais depuis longtemps, en pot ou en jardinière et j'aime beaucoup. Mais jamais, je n'aurais pensé les planter en pleine terre !... Grand merci pour l'idée !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NIKKI...Ce sont des idées toutes simples. je viens de semer 100 pétunias à partir de graines enrobées. A découvrir bientôt.
      belle soirée

      Supprimer
  8. C'est vrai que leur feuillage est très beau, j'en ai planté une année avec mes impatients mais je ne pensais pas qu'on pouvait les faire hiverner.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SYLVAINE...l'hivernage est possible dans un endroit frais mais pas froid. Le bouturage en fin de saison est facile et pratique aussi.
      Belle soirée

      Supprimer
  9. Je connais bien le premier plectranthus mais pas le second.
    J'arrive à les garder d'année en année et comme tu dis ils se bouturent bien.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARITHE..Je ne suis pas étonnée, le plectranthus est de nature bon enfant. En octobre dernier, j'ai vu chez toi que tu avais remisé du cinéraire maritime. j'ai tenté de rentrer des pieds, ils se portent très bien.
      bises

      Supprimer
  10. J'en mets l'été dans le mur "bac à fleurs", avec des orties séchées dans un trou, un bon paillis, et ils tiennent l'été en plein soleil.
    Par contre, j'oublie toujours de les rentrer à temps, et ils grillent inmanquablement. Cette année peut-être...
    Très intéressante la forme au feuillage bleuté, je n'avais jamais vu. Je vais ouvrir l'oeil, peut-être qu'en Allemagne j'en trouverai plus facilement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CAROLE.. j'ai trouvé le plectranthus à feuillage argenté dans une pépinière spécialisée qui malheureusement n'existe plus. Il est aussi frileux que les deux autres.
      Belle soirée

      Supprimer
  11. Inconnu pour moi mais je ne suis pas une ferue des annuelles ni des potees mais je le note pour plus tard, merci des conseils en tt cas, j attends la suite de comment semer. Bonne soiree

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BARBARA...Je me doute que tu as des créations plus pérennes à faire pour le moment.
      je ferai un message sur les semis en avril.
      Belle soirée

      Supprimer
  12. j'utilise les plectranthus dans mes grands pots le long de l'entrée de la maison , je les garde en hiver dans ma cabane après les avoir rabattu , ils se conservent très bien ,mais je n'ai jamais penser à les mettre en terre , je vais peut-être y songer !

    RépondreSupprimer
  13. Quelle luxuriance sur la dernière photo! C'est magnifique!
    Bonne semaine;

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité