Ambiance du jour

Ambiance du jour
Une Aventure !...une Anecdote !... une histoire d'Amour ou d'Amitié pour nos Amies les fleurs. clic sur image...

accueil

vendredi 19 avril 2013

Rose d 'Inde


Vous ne découvrirez pas la Rose d'Inde dans les massifs de cet été.
Cette fleur pourtant si généreuse ne figure pas dans mes plans et depuis quelques jours
en regardant mes images de l'été 2010, je le regrette.
Il n'est pas encore trop tard pour la semer, mais dans mes projets, les coloris jaunes ou 
oranges ne s'accordent pas avec les saisonnières prévues.
Depuis quelques jours, une belle chaleur estivale permet à ces belles de l'été d’accélérer
leur croissance à l'extérieur et de s'endurcir.


Je suis tombée sous le charme ce cette saisonnière dans mon enfance.
La Rose d'Inde colorait le jardin de mes grands parents et mon père usait
pour ne pas dire abusait de ses énormes fleurs globuleuses.
Désuète pour certains ou charme intemporel, cette fleur originaire du continent
Américain est trop frileuse pour fleurir toute l'année sous des latitudes européennes.
Facile à obtenir par semis, cette annuelle docile ne pose aucun problème dans sa culture
et dans son entretien.
Elle se décline dans plusieurs tons de jaune et d'orange.
En 2009, j'avais testé un cultivar de 40 cm de haut à fleurs blanches. 


Au premier plan, la Rose d'Inde côtoie un bégonia "Dragon Wing" haut de
 40 cm, florifère et très décoratif.
J'avais obtenu cette variété à partir de graines enrobées.


Pour ce massif, la bordure est festonnée d'une Rose d'Inde naine de 30 cm de haut,
formant un camaïeu de jaunes avec des variétés de rudbeckia.


Dans un autre parterre, en jaune orangé, la Rose d'Inde expose des capitules doubles de 7 cm
de diamètre perchées sur des tiges robustes .
Mêlées aux fleurs des dahlias, ses corolles sont encore plus pétillantes.


La rose d'Inde est intégrée dans les massifs ensoleillés après les "Saints de Glace".
Dans la terre légère, souple et drainante du jardin, elle s'installe facilement donnant
une floraison d'une longévité exceptionnelle.


Rapidement, la rose d'inde développe une touffe plantureuse bien ramifiée dotée d'un
 feuillage très découpé, fin, vert foncé.
Autour de cet hibiscus, une jardinière en herbe a conçu le décor.
Souvent dans le jardin, je la laisse exprimer sa personnalité.
Cet ensemble est le reflet de ses goûts.


Belle journée à tous.

9 commentaires:

  1. Bonjour,
    Ah oui, même si les orange et les jaunes ne s'accordent pas cette année, les hybrides blancs restent très sympathiques... Je vais aussi en planter, notamment parce qu'avec les tulipes elles fonctionnent très bien et améliorent la terre.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou mon cher jardin,
    j'aime aussi beaucoup cette fleur dodue et si gaie ... et je me souviens toujours de son parfum particulier ! C'est vrai que le jaune orangé ne s'accorde pas très facilement ... il faudra que tu imagines un massif ailleurs avec ces belles roses d'inde et toutes les plantes dans les couleurs complémentaires de bleus ou violets ... pour l'an prochain !
    Bises et très belle journée à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Je me souviens que ma grand-mère nous faisait récupérer les graines à la fin de la saison, et on devait les mettre dans une boîte en métal ! Elle en avait tout plein car elle faisait beaucoup de potager et il y en avait des kilomètres. Elle adorait les fleurs et c'est elle qui m'a transmis cet amour-là. Je ne le savais pas (quand on est jeune on a d'autres préoccupations) mais nous partagions vraiment l'amour du jardinage. Elle adorait son jardin.
    J'ai déjà essayé de semer des roses d'Inde, mais je ne les ai jamais réussies (un comble, tout le monde me dit que c'est super facile) !

    RépondreSupprimer
  4. Ah! Tu n'as pas parlé de son parfum... pas tant de celui de la fleur presque inexistant, mais de celui de la feuille écrasée : je l'adore! Souvenirs d'enfance, puisque ma mère en cultivait et en cueillait tout autant pour des bouquets naïfs et bon enfant. C'est pour cette odeur, que j'en sème, une année sur deux - toujours des graines récupérées, volées dans un massif, aux quatre coins de l'Europe, en fonction de mes voyages. Petites graines toutes raides que je retrouve au fond de mes poches...
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  5. Oui, c'est bien la fleur des jardins de nos grands mères, j'en ai aussi le souvenir avec le souci. Je met toujours dans le potager des œillets d'Inde surtout au pied des tomates. Leur odeur repousse les insectes.
    Bonne soirée
    Nicole

    RépondreSupprimer
  6. J ai garde des graines, j en ai seme 2 et elles poussent.

    RépondreSupprimer
  7. Coucou, Jocelyne !... Pour le moment, je n'ai pas beaucoup de temps pour me promener sur les blogs, c'est la période la + active de l'année ici ... Tout reverdit, le forsythia est enfin en fleurs ;) !...

    RépondreSupprimer
  8. Chez nous, on l'appelle "tagète". J'en mets au jardin tous les ans car elle n'est pas difficile, se contente de ce qu'elle a et fleuri sans discontinuer jusqu'aux gelées.
    Son seul point négatif : elle ne sent pas bon!
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  9. cette année, j ai acheté des graines de"tagete jaune vanille" que j ai trouvees tres belles, plus que les oranges. les graines sont montées mais j ai peur que les plantules ne craignent les limaces: j attends un peu avant de les mettre en pleine terre.
    caroseline

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité