Ambiance du jour

Ambiance du jour
B-C-B-G !..clic sur image...

accueil

vendredi 30 août 2013

Bouquet de cléome et hortensia.


Cette composition a été réalisée avec des fleurs d'un hortensia que
j'affectionne tout particulièrement.
Au fil des ans, l'arbuste est devenu plantureux, sa floraison est toujours abondante.
Cependant, cette année, la fraîcheur du mois de juin a retardé son fleurissement mais les
corolles sont de belle qualité.




Les inflorescences de l'hortensia s'accompagnent de fleurs de cléomes de 
couleur violine
Pour cette saison,  j'ai opté pour cette teinte ravissante dans les massifs et
  séduisante pour la réalisation
des bouquets.


Dans cette composition asymétrique, la ligne verticale est obtenue par les fleurs
de Liatris qui sont, hélas, déjà trop épanouies.
Les boules de l'hydrangéa macrophylla sont enveloppés dans un nuage
de gypsophile. 






Belle journée à tous.

mardi 27 août 2013

Echinacea Purpuréa


Depuis plus de trois semaines l'échinacea Purpuréa n'en finit pas de fleurir se moquant
des fortes pluies du début du mois ou de la sécheresse du moment.
Cette belle de l'été prospère facilement dans le sol de mon jardin,
perméable, que j''enrichis au printemps au moment
de la fertilisation des rosiers.

Native de l’Amérique du Nord, cette plante appartient à la famille des astéracées. 
Elle est très mellifère, gratifiante, colore à merveille les massifs de l'été
et demande peu d'entretien.
Pour les amérindiens, les racines de l'échinacea étaient utilisées pour ses propriétés
médicinales.
Ils s'en servaient pour guérir les maux courants et les plaies plus graves.
La médecine moderne a reconnu ses bienfaits et son action
anticancéreuse.
Pour les jardiniers, cette vivace est appréciable car sa robustesse et sa rusticité
sont deux gros atouts.




Amoureuse du soleil, cette Echinacea Purpurea offre dans mon jardin pour le quatrième
 été une floraison époustouflante.
Au fil des ans, la touffe  rhizomateuse est devenue volumineuse, un mètre de large, donnant une
 trentaine de capitules composés de pétales rose pourpré et d'un gros bouton central
proéminent apprécié comme "aire de repos"  pour les
 insectes butineurs.
Ces corolles évoluent sur des tiges ramifiées, solides de quatre vingt dix centimètres
 de hauteur, n'exigeant aucun tuteurage.
Le feuillage vert foncé est légèrement  rugueux.
 Pour une fois, je ne supprime jamais les fleurs fanées.
 Elles conservent un intérêt décoratif jusqu'à la fin de l'hiver.
Les cônes brunis sont magnifiques sous le givre et deviennent un "self service"
pour nos oiseaux affamés.



Du coté association, l'Echinacéa n'étant pas bêcheuse, le mariage s'est fait avec la salicaire
qui la domine sans l'écraser.
Au début du mois d’août, une hémérocalle participait à l'ensemble.



Belle journée à tous.

dimanche 25 août 2013

Floraisons du mois d’août.


Malgré la chaleur actuelle et l'absence de pluie, les floraisons de ce mois d’août sont
appréciables et leurs prestations remarquables.
Parmi les rosiers, "Sally Holmes lie ses corolles à celles
d'une hémérocalle au mieux de sa forme.


Abondance de bouquets, le phlox paniculata "Uspech"  présente un feuillage
épargné par l’oïdium.


Depuis quelques jours, le lagerstroémia est à maturité.
Comme chaque été, sa floraison est abondante.
En cliquant sur le lien suivant vous découvrirez un message concernant cette variété  publié
l'an dernier.


Au printemps, vous avez découvert le rosier "Crocus Rose lors de sa floraison
principale.
Je vous propose aujourd'hui, sa première remontée.
Une troisième floraison est en préparation.


Au milieu des plantes annuelles le rosier "Souvenir de Mme Auguste Charles offre
une remontée florale de belle qualité.
Je crois que je n'ai jamais évoqué ce grand "Bourbon" qui donne de belles roses
parfumées.


Une agapanthe aux fleurs blanches côtoie une variété de sauge qui se
ressème dans le jardin où bon lui semble.


Devant l'hydrangéa paniculata "Limelight, le rosier"Brother Cadfael expose une 
remontée imposante.


Au ras du sol, ce pétunia remarquable habille le massif  blanc bleu chaque été en couvrant le sol
sur 60 cm de large.


Erreur de casting au moment de la mise en place des annuelles.
Ce cosmos très coloré trône dans le massif blanc bleu.


Ambiance rose cette année autour de l'hydrangéa paniculata "Unique".


Début de la remontée du rosier  "Guirlande d'Amour".


Rosier "Princess "Alexandra of Kent présente un feuillage touché
 par la maladie.


Plusieurs rosiers polyanthas recommencent à colorer les bordures.
Au premier plan sur la gauche, le bourbon, " Mme "Isaac Péreire redonne
quelques fleurs.


Cette année, l'Albizia a mis son feuillage tardivement et sa floraison
n'a débuté qu'au début du mois d’août.


Impossible de ne pas remarquer l'agastache en fleurs, sa floraison est imposante.


Certains dahlias ont été privés de chaleur en juin.
 Les conséquences ont été immédiates et se sont traduites par un retard à la floraison.
Les premières corolles commencent juste à s'ouvrir.


Au cours de la semaine écoulée, la fraîcheur des nuits a permis à l'hydrangéa
 paniculata "Early Sensation" de se métamorphoser du blanc
au rose.

Bon dimanche à tous.

vendredi 23 août 2013

Hydrangéa macrophylla "Renate Steiniger".


Parmi les hydrangéas qui colorent vaillamment le jardin, "Renate Steiniger" est
 un macrophylla installé depuis deux ans dans un massif légèrement
ombré par les arbustes de la haie.




Cet hydrangéa est un grand séducteur, un arbuste de taille moyenne qui n'a pas atteint
la maturité convoitée mais qui deviendra, je l'espère une 
 belle plante d'un mètre vingt de haut.
Ses flancs ne sont pas encore très rondouillards.
 En revanche, sa floraison est abondante, ses inflorescences à têtes rondes
 bien pleines et bien faites dépassent 18 cm de diamètre.
Le bleu intense de ses grosses sphères composées uniquement de fleurs stériles
donne à cette zone du jardin un cachet appréciable.
Le feuillage qui disparaît sous la masse de fleurs est de belle taille, denté et caduc.


"Renate Steiniger" forme un duo avec l'hydrangéa serrata "Blue Bird".
Les deux compères débutent leur fleurissement à la même époque et les inflorescences
 d'un bleu différent s'accordent plutôt bien.
En ce moment, les fleurs du macrophylla se métamorphosent légèrement et le serrata 
amorce une remontée florale.




Pour obtenir cet hydrangéa fleuri en bleu, j'ai additionné à la plantation une partie de la terre
 neutre et drainante du jardin, à un bon volume de terre de bruyère, ainsi que
  quelques poignées de fertilisant organique.
Au départ de la végétation, l'arbuste est convenablement nourri avec un engrais pour
hortensia à libération lente.
Au cours du mois d’avril, je couvre son pied d'une bonne couche de gazon
afin de conserver l'humidité indispensable à son bien être.
Les têtes défleuries restent tout l'hiver sur l'arbuste.
Elles servent à protéger les boutons floraux de l'année suivante
des dernières gelées tardives qui peuvent parfois
êtres destructives.


Amicalement vôtre

dimanche 18 août 2013

Festival des hydrangéas


Depuis le début du mois de juillet, le festival des hydrangéas a commencé.
Ce sont eux qui colorent le jardin en ce moment.
Serrata, macrophylla, paniculata, toutes ces variétés affichent leurs superbes
couleurs parfois changeantes au fil des semaines.
Dans ce duo, l'hydrangéa macrophylla "Twist-n-Shout", flirte avec 
l'hydrangéa paniculata "Phantom".


Un autre hydrangéa macrophylla "Twist-n-Shout paré d'inflorescences roses dans
une zone du jardin au sol neutre.


Chaque année, l'hydrangéa macrophylla "Adria" donne cet abondance de fleurs.


Délicatesse pour les fleurs de l'hydrangéa serrata "Blue Bird".


Au centre du jardin, dans le massif blanc-bleu, l'hydrangéa paniculata "Kyushu"
affiche de grandes panicules très blanches.


Dans la grande famille des "macrophylla" "Ayesha" apporte une note de fraîcheur 
à ce massif mi-ombragé.





Séduite par l'hydrangéa paniculata "Phantom, j'ai habillé deux massifs
avec cette variété.


"Avelroz", un hydrangéa serrata de toute beauté qui expose des inflorescences 
plates parfaites.


Hydrangéa serrata "Kurenai" présenté au début du mois.


Troisième hydrangéa paniculata "Phantom.


Au milieu de ce trio composé de "Ayesha" et d'un hydrangéa paniculata, le
serrata "Blue Deckel" donne des inflorescences 
bleues de porcelaine.


A la mi-août, "Blue Deckel" donne à nouveau des inflorescences se mêlant
aux premières fleurs qui se fanent joliment.


Invincibelle, un hydrangéa arborescens découvre ses nouvelles couleurs.


A l’arrière de la maison, les hydrangéas poursuivent leur floraison et les rosiers 
amorcent une remontée.


"Blaumeise" un de mes hydrangéas préférés, il forme un duo avec le
phlox paniculata "Uspech"




L'hydrangéa arborescens "Incrédibal" entame sa métamorphose.
Ses inflorescences deviennent vert anisé.


Les panicules de l'hydrangéa "Pinky Winky" commencent à se parer de rose.


L'hydrangéa paniculata "Limelight" et l'hydrangéa serrata "Préziosa donnent une
prestation fleurie  honorable pour quelques semaines encore.

Bon dimanche à tous.