Ambiance du jour

Ambiance du jour
Cette année là ! ... (clic sur image)

accueil

dimanche 2 février 2014

Malus "Evereste"




Les années précédentes, début février, les petites pommes produites
par le malus "Evereste" sont déjà dévorées par nos amis à plumes.
Des fruits certainement savoureux, appréciés par les merles et mésanges 
surtout quand le froid est intense et que la neige recouvre le sol.


En novembre quand les arbres commencent à se métamorphoser, le malus "Evereste" arbore
des couleurs somptueuses, son feuillage se colore de vert et or.


C'est au début du mois de mai que le malus est le plus fascinant.
Dans cette zone du jardin baignée de soleil, l'arbuste déploie avec frénésie une masse
 de branches couvertes d'une floraison exquise.
Cette variété de pommier, native de l’hémisphère Nord n'a pour fonction que de décorer.
 Elle appartient à la famille des rosacées comme les cerisiers à fleurs ou le poirier
d'ornement qui peuplent le jardin.
Sa stature est moins imposante que les pommiers à fruits comestibles pour
 les humains.
Sa rusticité étant parfaite, ce type d'arbuste convient parfaitement au climat rude de ma région.
Pour toutes ces raisons, je l'ai retenu pour être intégré dans le rideau de verdure qui sert de haie
en compagnie d'autres variétés ornementales.
Au fil des ans, sa silhouette aussi haute que large est maintenue autour de 3m.
La taille consiste à équilibrer sa ramure, et à supprimer les branches gênantes
qui entravent les espèces voisines.



Au départ de la végétation, le malus livre des petits boutons roses, réunis en bouquets,
 qui s'ouvrent en fleurs simples, blanc pur, de 3 cm de diamètre,
 éclairées par des étamines jaune verdâtre.
Le feuillage caduc peu présent à ce moment là prend son essor à la fin de la floraison.


Tous les arbustes qui habillent la haie ont été installés dès la création du jardin.
La plantation du pommier s'est faite dans un grand trou enrichi au fond d'une poignée de
 cornaille broyée et d'un seau de fumier déshydraté
mélangé à la terre de rebouchage.
Dans la terre perméable et légère, le malus a trouvé son bonheur, sa croissance a 
été rapide et harmonieuse.
Afin de faciliter sa reprise, chaque semaine pendant les trois premiers mois, il a reçu
un arrosoir de 10 litres.
Depuis, il se satisfait de l'eau de pluie.
Néanmoins afin de conserver de la fraîcheur, en été son pied est recouvert d'une épaisse couche
de tonte de gazon.
Il reçoit au départ de la végétation une fertilisation presque identique à celle des rosiers.
Deux poignées d'or brun et 40 grammes d'engrais pour arbustes à fleurs.
Résistant aux maladies, son feuillage n'a jamais été traité.


Début mai, quand le malus commence à fleurir, la
 végétation explose.
Le thlaspi se couvre de fleurettes blanches, les feuillages des rosiers se déploient,
les géraniums vivaces offrent une parure verdoyante, les hémérocalles
étirent leurs longues feuilles rubanées.



Simultanément à la floraison du pommier, les iris se parent de couleurs vives
 contrastant avec le vert des feuillages.


Bon dimanche à tous...

=============

25 commentaires:

  1. Dear Jocelyne, that is a really beautiful tree! An additional bonus is that it comes in a manageable size even for the smaller garden. It is so gorgeous when it is in bloom. I love the color white and try to incorporate more white flowering plants into my garden and this tree would fit right in, if only my borders would be bigger. But I definitively love it in you garden. It is also really nice that it is providing food for the birds in the winter. Excellent choice of plant, as usual I might say ;-)! Wishing you a nice Sunday!
    Christina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CHRISTINA....Je lis que tu as très bon goût ma chère Christina, effectivement ce malus est un joyau au moment de la floraison.
      Belle soirée

      Supprimer
  2. Je suis fan de ce malus - il est beau en toute saison. Pourtant, je le taille sévèrement, surprise de sa capacité à grandir comme un "vrai" pommier. On me l'avait vendu pour nain et je l'ai assez mal placé dans le jardin... Dommage, mais heureusement que sa floraison est splendide, chaque année!
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GINE...En été, le feuillage du malus est lui aussi magnifique, sa ramure protège un hydrangéa paniculata aux heures les plus chaudes. C'est dommage que dans ton jardin il ne soit pas à la bonne place, je devine qu'il est impossible à présent de le déplacer.
      Belle soirée

      Supprimer
  3. Je débute dans le jardinage malheureusement ce pommier est inconnu pour moi mais je le retiens pour mon jardin. Les photos de votre jardin sont très belles.J'ai du plaisir à venir me promener chez vous tous les dimanches.
    Karine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KARINE...Vous pouvez retenir cette variété de malus, elle est gratifiante du printemps à l'automne.
      Belle soirée

      Supprimer
  4. J'ai acheté ce pommier la semaine dernière pour remplacer un conifère qui ne me plaisait plus dans la haie. Papa va m'aider pour modifier la haie en mettant des arbustes à fleurs. J'ai jardiné toute la journée, je suis sur les genoux. J'adore l'avant dernière photo.
    bisous bisous.Alexandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as un papa adorable qui fait beaucoup pour satisfaire sa fille malgré le travail qu'il doit avoir après toutes ces intempéries. Pour le malus, tu as fait un bon choix. Moi aussi j'ai jardiné trois heures sous un soleil radieux.
      Bises à vous trois.

      Supprimer
  5. J'aime ta nouvelle formule clic sur image qui me permet de revoir tes articles que j'ai oubliés. Tu devrais venir m'aider pour tailler les malus, je les ai laissé monter trop haut,Jacques va devoir les scalper. Le jour ou tu mets ton article sur le malus Evereste,tu peux choisir la photo avec les iris mais tu fais bien ce que tu veux ma chère amie.
    Bises de nous deux, jacques a vu ton article il a dit: c'est super chez la joce. M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MICHELINE....Désolée ma chère, je ne peux pas descendre pour t'aider, je connais les doigts verts de jacques, il va faire ce travail impeccablement. Je retiens ton avis pour la photo, je remettrai le message au printemps ou en automne.Jacques a bon gout, je l'embrasse.
      Bises mon amie. A bientôt peut-être...............

      Supprimer
  6. Les malus sont véritablement des arbres qui ont tout pour nous charmer.
    Il sont résistants, offrent de jolies floraisons, se garnissent de beaux fruits et portent un feuillage changeant de couleurs.
    Everest a une floraison d'un blanc pur. Il est superbe.

    Tu dis que tu mets deux poignées d'or brun et 40 grammes d'engrais pour arbustes à fleurs.
    Mais c'est quoi l'or brun ? de la terre ?

    Bisous et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ARMELLE... D'habitude, j'écris deux poignées de fertilisant organique. L'or brun est un fumier déshydraté qui se vend en sac de 25kg ou 40 kg. Tu peux trouver d'autres marques dans ta région.
      belle soirée

      Supprimer
    2. Merci Jocelyne.
      J'irais voir en jardinerie ou pépinière pour l'or brun, car je n'en ai jamais mis.
      Par contre, je mets de l'engrais organique, mais je ne suis pas assez rigoureuse pour en donner à tous les végétaux.
      Bisous.

      Supprimer
  7. Bonjour . J'espére tu a passé un doux week end. J'aime ces arbuste a fleure , mais bien trot grand pour mon Jardiner . L'avant dernière photo et superbe . Il fait trés doux en Sologne . La pluie arrive pour mercredi , c'est ce qui et annoncé !!!Ce matin il fait beau , mais il est encore tôt . Je te souhaite une douce semaine .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. THERESE....Le weekend a été merveilleux Thérèse, toujours dans une douceur exceptionnelle qui me permet de continuer à planter ou plutôt à déplanter des arbustes mal placés. Gros vent du sud annoncé dans ma région demain.
      Belle soirée bises

      Supprimer
  8. le mien est assez récent mais c'est un spectacle tellement beau quand il fleuri que j'ai hâte qu'il soit comme le tien! bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CAMILLE...Tu seras vite comblée, ce malus pousse vite.
      belle soirée

      Supprimer
  9. C'est rigolo sans feuilles mais que des fruits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ISABELLE...Des fruits en abondance qui régalent nos amis à plumes.
      Belle soirée

      Supprimer
  10. Ton malus Evereste a fière allure en toute saison et que de fruits sur le tien.
    C'est un arbuste que j'aime énormément .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARITHE....Le malus a perdu une partie des fruits au cours d'un vent violent.Le sol est jonché de fruits, je les laisse sur place, si le froid arrive, les oiseaux feront le nettoyage.
      bises

      Supprimer
  11. Voilà un arbuste qui porte bien son nom: ornement! il est aussi beau au printemps qu'en hiver!
    Belle soirée! bises!
    Ghislaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GHISLAINE...J'aime ce malus en hiver mais je le préfère au printemps, la saison est plus agréable.
      bises

      Supprimer
  12. Il est magnifique aussi bien avec ses petites pommes qu'avec ces fleurs blanches, une merveille, merci pour ce nouveau partage Jocelyne
    Bisous & bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LAURE....Ce pommier est beau en toute saison et les petites pommes en hiver sont un régal et appréciées par les oiseaux quand le sol est couvert de neige.
      Belle journée...

      Supprimer

Merci de votre fidélité