Ambiance du jour

Ambiance du jour
Une Aventure !...une Anecdote !... une histoire d'Amour ou d'Amitié pour nos Amies les fleurs. clic sur image...

accueil

mardi 11 mars 2014

Soins des rosiers au printemps



La météo du moment est parfaite pour s'occuper des rosiers qui demandent
au printemps des soins particuliers afin de donner le meilleur 
dans quelques semaines.
Actuellement, je ne les fertilise pas car deux grosses poignées d'or brun ont été enfouies
à l'automne.

Sur cette bordure, les rosiers polyanthas n'ont besoin  que d'une taille.
Au premier plan, sur "Orléans Rose",  j'ai équilibré sa ramure et raccourci quelques
tiges volubiles.


Rosier "OrléansRose" en octobre 2013.


"Mme Arthur Robichon" est un de ces rosiers polyanthas généreux, une valeur sûre.
Je le taille modérément.....


Ce polyantha fleurit de juin à octobre.
La floraison principale coïncide avec celle d'un céanothe.


Du romantisme et du charme pour le polyantha "Mauricette Sistau" que je rabats à
20 cm du sol.


Les fleurs blanches teintées d'un soupçon de rose de "Mauricette" sont d'une grande délicatesse.
A part la taille du moment, ce rosier ne demande aucun soin supplémentaire.


Pas de taille pour les rosiers "Bourbon" et "hybrides remontants".
Pour ces rosiers gourmands de nature, je donne un supplément de nourriture,  de la potasse
organique et du phosphate naturel.

Ce dernier élément renforce le système racinaire, fixe l'azote, optimise la reprise des rosiers,
favorise la formation des boutons et des fleurs.
"Reine des Violettes" profite de cette gratification....


....ainsi que le rosier "Louise Odier" .
Même régime pour tous les arbustes de ces deux familles.
Petit soin supplémentaire du moment. La douceur de ces derniers mois a favorisé le feuillage.
Hors, nous n'avons pas eu cet hiver le froid nécessaire pour éradiquer les
maladies et les pucerons.
J'ai profité d'une belle journée sans vent pour pulvériser tous les rosiers avec de la bouillie
bordelaise non colorée.


Sur les portiques, les rosiers lianes ont été raccourcis à 20 cm au dessus de la
 barre transversale.



Sur les nouveaux rosiers, la butte de terre protégeant le point de greffe a été écartée pour
 en faire une cuvette et retenir plus facilement l'eau d'arrosage.


Chaque année le rosier grimpant Ghislaine de féligonde est taillé sévèrement ....


....une taille qui favorise sa floraison abondante de belle qualité.



L’exubérance du rosier blanc Guirlande d'amour a été conservée, je laisse l'arbuste
s'exprimer à sa guise.
En revanche, les branches situées à l’arrière du rosier "Pierre de Ronsard" sont taillées à
 2 m et les de tiges de l'avant à trois bourgeons au dessus du sol
permettant d'obtenir un rosier fleuri depuis
sa base.


Rosier "Guirlande d'Amour.


Quelques tiges du rosier liane "Seagull" se sont faufilées chez son voisin, un érable.
Elles ont été raccourcies, 


Sur le rosier Marietta Sylva Tarouca, j'ai supprimé les branches basses
 qui couvraient le sol.
Elles empiétaient allègrement sur la flore environnante.


Le rosier Lavender Frienship a été rabattu sévèrement.
Une coupe drastique permet d'obtenir un arbuste trapu et une floraison sublime.


Quant au rosier Rush,  cette année, je ne le taille pas mais je vais devoir
désherber son pied dès que possible (honte a moi).


Rosier "Rush" en 2013

Belle journée.


34 commentaires:

  1. Qu'est ce qui te décide à tailler sévèrement ou pas ???
    j'ai planté cet automne, le rosier Marietta Sylva Tarouca, il démarre sur les chapeaux de roue, ne serait-il pas légèrement envahissant ?....
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARIE CLAUDE.... Au fil des ans, j'ai appris à connaitre la personnalité de chaque rosier que je taille en fonction de leur tempérament. Je taille au feeling et en fonction du résultat convoité. Marietta est un rosier raisonnable pas du tout envahissant du moins chez moi.
      Bises

      Supprimer
  2. J'ai perdu Marietta l'hiver dernier ... Pour le moment je mets du compost, ils n'ont rien reçu en automne. Cet après-midi, je vais tailler Maid of Kent, c'est la 1ère fois et je ne sais pas trop comment, je verrai bien !... J'ai un autre problème, c'est que je ne connais absolument pas les rosiers par leur groupe, polyantha, bourbon, hybrides etc ... c'est le grand flou LOL ! Tout ce que je sais, c'est qu'ils sont tous remontants, je n'achète que ceux-là ! ... Bref, ils reçoivent tous du compost + un peu d'Or Brun maintenant et puis de l'engrais organique 2, 3x jusqu'en juillet ... Vive les vivaces, c'est moins compliqué ;) !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NIKKI....On trouve dans le commerce des livres qui vont t'éclairer sur les familles. Je suis allée voir le rosier Maid of Kent, c'est un beau rosier que je n'ai pas au jardin. Je taille les rosiers lianes au printemps en conservant au dessus de la barre transversale des rameaux de 20 à 30 cm de long afin d'obtenir des bouquets serrés. j'ai supprimé toutes les tiges vagabondes excédentaires.
      Belle journée

      Supprimer
  3. merci jocelyne de nous rappeler tout ça pour moi je ne mais je ne fais qu'une taille de nettoyage l'or brun je l'ajoute à l’arrosoir qu'en penses tu ? qu'est ce tu appelles :un supplément de nourriture, de la potasse
    organique et du phosphate naturel., pour la potasse je fais parfois un apport de mes cendres de bois mais jene sais absolument pas si c'est bon ? un traitement à la bouillie bordelais e je vais y songer ...bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. FRANCOISE.... L'or brun dans l'arrosoir c'est parfait, je le fais de temps en temps pour stimuler un arbuste ou un rosier malingre. Je laisse macérer l'or brun dans l’arrosoir 24 heures. Dans la formule NPK, le N correspond à l'azote qui stimule le feuillage. Le "P" c'est le phosphore, il agit sur le système racinaire et aide les rosiers à résister aux maladies. J'en donne surtout aux "Bourbon" et hybride remontant qui ont parfois cette petite faiblesse au cours de la saison.La potasse correspond à la lettre "K" qui agit sur le développement des fleurs et des boutons et intensifie les couleurs. La cendre de bois est en effet riche en potasse mais il en faut beaucoup pour obtenir la dose nécessaire optimale pour nourrir le rosier. En revanche, le pépiniériste de la Bretagne spécialisé en hortensias chez qui j'ai acheté mes hydrangéas à l'automne dernier m'a conseillé de mettre de la cendre sur les hortensias que je veux conserver roses.
      Belle journée

      Supprimer
  4. Un vrai bonheur ce blog, je n'ai parcouru que quelques pages mais je retrouve ma passion des roses et du jardin. Mon jardin n'est pas aussi structuré que le tien et j'y prendrai une foule d'idées d'aménagement, de composition et d'harmonies des couleurs et de choix des plantes. Malheureusement j'ai une terre très lourde et très difficile à travailler, je ne peux pas transplanter, mais les rosiers s'en portent bien en général, pour ne citer que Guirlande d'Amour que je suis obligée de contenir qui atteindrait 3m en tous sens. Tes conseils sont également très précieux. Je vois que tu prends aussi le temps de répondre à tous les messages.
    Bonne journée
    Catherine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CATHERINE....Bienvenue.Si mon blog t'apporte un moment de bonheur j'en suis ravie.
      . Guirlande d'Amour est encore bien jeune dans mon jardin, mais j'espère bien le voir culminer à 3 m de haut, j'ai laissé la place sur les côtés pour qu'il s’étende.
      Belle journée

      Supprimer
  5. Bonjour et encore merci pour ces précieuses informations concernant l'entretien des rosiers. Ma commandes de chez Austin est arrivée et plantee. J'ai meme rajouté un 'Wedgood rose' de chez truffaut pour compéter la collection. Et enfin, je viens de planter cet après midi Pierre de Ronsard. Concernant ce dernier, l'avez vos tuteuré ou est il libre de tous mouvements?
    Encore merci pour toutes ces info.
    Belle fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NICOLAS... L'année de la plantation du rosier Pierre de Ronsard, j'ai installé un poteau en fer de 2m de haut qui ne sert plus à rien aujourd'hui. Ses tiges fermes et solides à présent ne demandent plus de tuteurage. Le lien en caoutchouc peut lui aussi être supprimé.
      belle journée

      Supprimer
  6. J'ai retenu quant à moi la potasse organique et le phosphate naturel - et je me pose les mêmes questions que lesviolettes! Un saut en jardinerie s'impose... J'ai fait un traitement d'hiver sur tous mes rosiers - mais il est bien teinté... :(
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GINE... Je crois si je me souviens de ton dernier message que tu vas recevoir des nouveaux rosiers. Pour favoriser leur enracinement, tu peux ajouter du phosphate naturel en mélange à la terre de rebouchage. Je mets au fond du trou de la cornaille broyée et la potasse et le phosphate dans la terre au niveau des racines. Aucune importance si ta bouillie bordelaise est teintée. Les pluies auront éliminé le produit au moment de l'éclosion des fleurs.
      belle journée

      Supprimer
  7. coucou me revoilà toujours de belles photos!
    a+
    mp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARIE PIERRE..... Ravie de retrouver parmi nous. belle journée

      Supprimer
  8. Bonsoir,
    vraiment de beaux rosiers et de belle floraison en perspective, et que dire du travail qui et fait franchement bravo!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ALEXANDRE.... Je te souhaite d'obtenir de belles floraisons sur tes nouveaux rosiers plantés.
      belle journée

      Supprimer
  9. On a pensé à vous ce week-end en commençant la taille et l'entretien des rosiers avec au pied fumier décomposé de cheval et de la corne broyée. Et voilà que maintenant vous nous parlez de potasse et de phosphate. Mais quand cela va t'il s'arrêter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CATHERINE... J’enfouis le fumier à l'automne, les pluies de l'hiver favorisent l'action du produit.Je ne mets pas de cornaille broyée, ce produit est riche en azote comme le fumier. Sur les rosiers gourmands comme Mme Isaac Péreire, Louise Odier, Reine des Violettes,etc, ainsi que sur les rosiers anglais l'année de leur plantation, je donne de la potasse "K" pour intensifier la couleur et la production florale et du phosphate naturel pour éradiquer ou réduire (cette année) les maladies . Trop d'azote dope les tiges des rosiers qui deviennent molles et favorise le feuillage au détriment de la fleur.
      belle journée

      Supprimer
  10. Bonjour Jocelyne,

    Merci pour ces précieux conseils, bon j'ai taillé les rosiers a l' aveuglette et ma tendre moitié a littéralement rabattu a 5 ou 6 cm de terre mon Rugosa et le critérion car une de mes amie lui avait dit qu'il fallait le faire car leur ramure était trop imposante j'en ai pleuré .... Nous verrons dans la saison comment cela va se passer. Dans la semaine les plus vieux rosiers vont recevoir du fumier bien décomposé et après consoude et ortie en purin et paillage. la consoude est une plante engrais tres riche en potasse et l'ortie en azote . Bonne journée et encore merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NANOU... Rabattre un rosier rugosa drastiquement je le fais aussi mais à 30 cm du sol. Cinq centimètres, c'est un peu court, mais les rugosa ont bon caractère Je ne suis pas inquiète pour lui, il va te faire une jolie touffe de feuillage tout frais,
      pimpant et peut-être des fleurs. Il va se reconstituer une charpente rapidement et en fin d'été, tu auras un bel arbuste chargé de fleurs.
      Belle journée

      Supprimer
  11. Merci beaucoup pour tous ces conseils. J'y pers un peu mon latin,c'est vrai. J'ai mis de l'or brun à tous il y a une semaine.
    Faut-il que je rajoute autre chose?
    J'attends une commande de rosiers anglais,je pense mettre corne broyée et sang séché ( j'avais lu cela sur ton blog l'année dernière). Ils sont tout le temps malades( marsonia),c'est dėsespérant mais cette année je vais faire plus d'effort et mettre le purin de prêle régulièrement. Je crois que je vais investir dans un livre sur les rosiers ( j'ai le Truffaut,il faudrait peut-être l'ouvrir!)
    C'est un plaisir de lire ton blog,j'y apprends beaucoup.
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LYS BLANC.... c'est simple, si tu as mis de l'or brun actuellement c'est parfait, tu n'as rien a rajouté. Tu pourras bientôt donner un engrais pour rosiers riche en phosphore et potasse. Avec le beau temps qui règne actuellement, les rosiers ont démarré, j'ai commencé à les fertiliser. Pour ta plantation de rosiers, tu peux mettre de la corne broyée dans la fosse de plantation mais pas de sang séché, c'est inutile. Je donne du sang séché aux rhododendrons, aux hostas et aux heuchères. Si tu nourris bien tes rosiers, tu devrais avoir moins de maladies.
      belle soirée à bientôt

      Supprimer
  12. Bonjour Jocelyne,
    Merci pour ce billet qui va bien m'aider même si je m'y perds un peu peu au début LOL, mais j'ai pris des notes ;)
    Ton jardin est magnifique, merci pour tous tes conseils, je suis admirative devant tout son savoir ☼ et ta passion
    Samedi on plante les rosiers, ils m'ont offert le Lolita Lempicka en cadeau, je les ai sortis du cartons et mis à plat sur un carton dans la garage, ils sont avec mottes en attendant la plantation
    Douce journée & bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LAURE.... Au fil des ans, tu apprendras à connaitre les besoins de tes rosiers, j'ai appris en les observant. le temps était parfait ce weekend pour planter des rosiers ou s'activer au jardin.
      belle soirée

      Supprimer
  13. Le soin des rosiers ! j'ai repris mon jardin en main l'an passé, mes quelques rosiers étaient en piteux états, et j'en étais dégoûtée.
    Mais les blogs ... et surtout le tien m'ont réconciliée avec eux et maintenant j'en voudrais partout !
    J'ai bien compris qu'il fallait des soins, ce que je ne faisais pas auparavant.
    Pour l'hiver j'ai donné 2 poignées d'Or brun (fertilisant toutes plantes) et il y a quelques jours j'ai re-donné 2 poignées d'or brun enrichi cette fois en fumier et algues. Mes rosiers ont passé l'hiver sans soucis, les vieux ont l'air en bonne santé, les nouveaux plein de vitalité et ceux installés cette hiver déjà bien réveillés.
    J'ai acheté aussi de la corne broyée mais je ne sais plus quand il faut la mettre ? comme tu vois j'ai noté mais ça s'embrouille un peu .....
    En tout cas de belles photos de tes rosiers, l'année promet d'être fleurie et va m'encourager à faire bien.
    Bonne journée et bon jardinage, avec ce temps c'est un rêve, Caroline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CAROLINE....Tu peux mettre de côté la corne broyée pour tes plantations de rosiers de l'automne prochain. L'or brun est riche en azote et la corne broyée aussi.Tes rosiers vont avoir besoin d’un engrais spécial pour la formation des boutons et des fleurs. Je suis sûre que tu vas être comblée dans quelques semaines par tes rosiers, surtout que nous avons en ce moment une météo qui contribue très vite à l'essor des plantes.
      belle soirée à bientôt

      Supprimer
  14. Les rosiers demandent des soins particuliers. A force de lire, de demander des conseils... je vais finir par maîtriser le sujet :)
    J'ai acheté de l'or brun (on en avait parlé auparavant pour les malus). Je peux en mettre aux pieds de mes rosiers ? et à quelle période ?
    Je mets de l'engrais bio deux à trois fois pendant la période de floraison. Au printemps, je rajoute du terreau fertilisant SECRET VERT.
    Pour la taille, je m'en sors un peu mieux, mais j'ai encore beaucoup à apprendre.

    Tu as toujours de beaux rosiers et de belles photos de ton jardin.

    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ARMELLE...Tu vas très vite maîtriser le sujet, le rosier est bon enfant, il est généreux mais il demande que l'on bichonne un peu. Si tu utilises Secret vert tu n'as pas besoin de mettre de l'or brun. C'est pareil.
      bises

      Supprimer
  15. Tous les ans au moment de la taille des rosiers je lis et relis plein de choses sur le sujet et à la fin je ne sais plus ce qu'il faut faire exactement .
    Si les feuilles sont bien sorties il faut quand même traiter à la bouillie bordelaise ?
    J'ai un rosier grimpant "Rêve d'or " avec des boutons bien gros alors j'ai décidé de ne pas le tailler mais est-ce une bonne chose je pense que c'est un grimpant remontant .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARITHE.... Personnellement, j'attends toujours que le rosier soit bien fourni en feuilles pour les pulvériser. Nous aurons cette année peut-être plus de maladies, pour le moment, les feuillages sont super beaux. Tu peux laisser cette année les boutons, tu verras le résultat et tu pourras en tenir compte pour l'année prochaine.
      bises

      Supprimer
  16. brin de paille21 mars 2014 à 12:50

    Bonjour,
    Ton article tombe a pic j'avais des questions à poser et je ne trouve pas d'info précise sur internet. Les attaques de marsonia et d'oïdium sévissant même sur des rosiers réputés hyper résistants, je me suis mise au travail cette année. Depuis quatre ans au jardin, mes rosiers ne recevaient qu'une poignée d'engrais avant et pendant la floraison. Cette année j'ai effeuillé tous les rosiers des feuilles déjà tachées puis traité avec un produit maladies des rosiers. J'ai acheté des purins d'orties, de consoude et de prêle. Dois-je les utiliser en alternance avec le produit maladies des rosiers (il est dit un traitement ts les 15 jours sur la boîte)? J'avais ajouté aussi deux petites pelles de fumier de cheval et une poignée de corne broyée à chacun quel que soit le type de rosier. Dois je ajouter autre chose?J'ai des anglais, des hybride de thé, un rugosa, et d'autres dont je ne sais pas leur famille mais j'ai les noms donc je vais cherché les info.
    Enfin j'ai déplacé un rosier grimpant iceberg. Il avait atteint plus de trois mètres déjà et j'ai rabattu à 1,5 m pour favoriser sa reprise. Néanmoins, je me demande si je n'ai pas mal fait. En effet, conduit en grimpant jusqu'ici, je souhaiterai lui donner la même forme que le tien à son nouvel emplacement. Le fait de l'avoir rabattu ne va t-il pas nuire à la forme naturelle de l'arbuste? J'ai placé un pylône auprès de lui pour faire comme toi. Que dois je faire à présent?
    Enfin mon Ghislaine de Féligonde aura trois ans de plantation au jardin cette année mais planté en container il était déjà beau à l'achat. Dois je le couper déjà maintenant pour avoir ce type de port ou dois attendre qu'il soit plus vieux. A ce jour il fait près d'un mètre avec trois superbe branches qui dépasse le mètre soixante. Pour info, j'ai fait une cage autour de lui en treillage à béton.
    Voilà, beaucoup de questions! Je te remercie pour ta gentillesse car tu prends toujours le temps de répondre et j'apprécie vraiment cette générosité. Je suis désireuse d'apprendre et les livres ne suffisent pas toujours à répondre à certains cas de figure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BRIN DE PAILLE...Pour les maladies des rosiers, je n'ai aucune expérience avec le purin de prèle ou d'orties. Je n'utilise que de la bouillie bordelaise. Les rosiers de mon jardin sont peu touchés par les maladies. Je n'en avais qu'un qui me causait un problème, il a été éradiqué par le froid en 2012. Tous les autres sont sains tout l'été. Pour les rosiers conduits en arbuste, à la plantation j'ai conservé trois tiges qui ont été recoupées la seconde année à 80 cm du sol afin qu'elles se fortifient. Après cette taille, le port en arbuste s'est fait naturellement.
      Quand tu mets du fumier composté, il est inutile de rajouter de la corne broyée. Les deux produits sont riches en azote. Il vaut mieux rajouter de la potasse à tes rosiers anglais pour obtenir plus de fleurs de très belle qualité.
      Pour ton rosier Iceberg. Le fait de l'avoir rabattu à 1.50 m est une bonne solution pour obtenir un arbuste. Tu peux faire pareil pour Ghislaine de Féligonde.Il ne faut pas craindre de tailler un rosier. En le taillant régulièrement, tu vas "sculpter" sa silhouette et son port. Ne l'emprisonnes pas trop dans une cage, il va chercher à grimper et ce n'est pas ce que tu veux obtenir. Il vaut mieux laisser les tiges libres, pour s'écarter et devenir un arbuste.
      J'ai du retard dans ma réponse, je n'avais pas vu ton commentaire.
      J'espère avoir répondu clairement à tes questions. N'hésites pas à revenir si tu rencontres un problème.
      Belle soirée

      Supprimer
  17. brin de paille21 mars 2014 à 13:20

    J'avais une autre question. J'ai vu dans le commerce des engrais 'spécial rosiers' et d'une marque à l'autre la composition NPK n'a rien à voir. Quel est l’équilibre qui convient? Merci à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BRIN DE PAILLE....Jusqu’à l'an dernier, j'utilisais un engrais spécial rosiers formule NPK 15/10/15. La paquet pour 100 pieds est onéreux. Je l'ai abandonné pour un engrais classique NPK 15/6/12 distribué en avril et en juin à la fin de la première livrée de fleurs. Le phosphore n'est pas très élevé mais par expérience, je le trouve suffisant pour obtenir de belles floraisons. A l'automne, avec le fumier, j'ajoute un engrais de fond (sans azote) contenant 10 % de phosphate, 30 % de potasse et de la magnésie.
      Belle soirée...

      Supprimer

Merci de votre fidélité