Ambiance du jour

Ambiance du jour
Le pouvoir des fleurs (clic sur image)

accueil

mardi 24 juin 2014

Sauge- salvia némorosa "Caradonna"



Depuis une quinzaine de jours, en bordure de cette allée ensoleillée, la sauge némorosa
"Caradonna" offre une floraison exceptionnelle.
Fragile, cette sauge ?
Pas du tout, cette plante vivace, haute de 60 cm environ est d'une grande robustesse
et sa rusticité parfaite.
Sans soins particuliers, elle est en fleurs pour deux semaines supplémentaires.


~~~~~~ Plantation ~~~~~~

Dans un sol travaillé deux mois auparavant, cette sauge a été plantée en 2010 dans
 une fosse de 40 cm de côté pour autant en profondeur.
Quelques poignées de terreau mélangés à la terre du jardin perméable, ingrate, sableuse, ne
  retenant pas l'humidité en hiver ont permis à cette variété de prospérer
 facilement, donnant 4 ans plus tard une touffe plantureuse
 et compacte de 60 cm de large.
Les pluies rares de ces derniers mois n'ont pas affecté son fleurissement, bien
au contraire....
Elle présente de nombreux épis bleu violacé, pimpants, sur un feuillage
allongé, vert foncé.

~~~~~ Entretien -Fertilisation ~~~~~

A la fin de sa floraison la sauge némorosa "Caradonna" sera rabattue au ras du sol.
Cette variété appartenant à la famille des lamiacées est remontante.
Pour obtenir une deuxième moisson florale de qualité, la taille sera suivie d'un
  arrosage copieux enrichi d'un engrais soluble, pour "plantes
fleuries".
A l'automne, la sauge n'est pas fertilisée individuellement, elle n'est pas exigeante.
Cependant, je présume qu'elle tire profit des fertilisants répandus à l'ensemble
du massif ...


Près de cette sauge s'épanouit un géranium "Johson Blue" dans un bleu différent.
Une variété de géranium "sage" qui s'étend sans coloniser toute la bordure.
Je veille que chaque espèce possède un espace suffisant pour se répandre afin de créer
  une harmonie agréable autour du rosier " Mme Alfred de Rougemont".


Dans cette ambiance, la sauge némorosa "Caradonna" n'est pas la seule à donner
de la couleur.
Rosiers, plantes vivaces se déchaînent livrant leur floraison prestigieuse.
Grand séducteur, le rosier "Sourire d'Orchidée s'accompagne d'un phlox carolina.
Des asters installés ce printemps donneront à la fin de l'été de nouvelles teintes.




Au bas de cette allée fleurie, le rosier "Mme Isaac Péreire" expose ses beaux jupons
colorés et délicieusement parfumés.



Belle journée à tous...
*******
****

dimanche 22 juin 2014

Deutzia "Mont Rose"


Dans cette allée, entre deux rosiers, la floraison du deutzia "Mont Rose"  est au  
rendez-vous pour célébrer l'arrivée de l'été.
Cet arbuste au charme indéniable est à mes yeux idéal pour accompagner
la délicatesse d'un hybride remontant "Reine des Violettes" 
et celle du bourbon "Louise Odier".




Sur un arbuste rustique à la silhouette érigée, haute d'1m50, les tiges droites du deutzia
 "Mont Rose" sont couvertes de fleurs réunies en panicules
 rose-pâle nuancés de reflets
 plus foncés.
Son feuillage gracieux, allongé, caduc, met en valeur une floraison abondante,
qui persiste durant trois semaines.


~~~~~Plantation ~~~~~

La plantation de ce deutzia a été réalisée à l'automne 2010 avec quelques précautions
 particulières pour cet arbuste qui affectionne un sol drainant, riche, et
 profond, conservant de la fraîcheur.
Dans une fosse de 50 cm de côté et de profondeur, cette variété a été installée dans la terre
du jardin améliorée de tourbe et de fumier composté.
Au fond de la fosse, deux grosses poignées de cornaille broyée ont été enfouies.
Les trois premiers mois, l'arrosage a été soutenu une fois par semaine par
un arrosoir de 10 litres.
En cas de sécheresse, comme en ce moment dans ma région, je le surveille.
Au cours de ces dernières semaines pour cette raison, j'ai dû l'arroser
plusieurs fois.

~~~~~ Entretien, fertilisation~~~~~

La fertilisation de ce deutzia est presque identique à celle des rosiers qui l'entourent..
Deux poignées de fumier composté à l'automne et 40 grammes d'engrais
pour "arbustes à fleurs" au printemps.

~~~~~ Taille ~~~~~

A la fin de la floraison, les bouquets fanés seront soigneusement supprimés et les
plus vieilles branches taillées au ras du sol.
De nouveaux rameaux sont en formation, ce sont eux qui assurent la floraison
de l'année prochaine.




Si ce deutzia est remarquable, les roses qui l' accompagnent sont d'une grande beauté.
Sur un feuillage impeccable, le rosier "Louise Odier" ne promet pas, mais assure en livrant
 chaque année une profusion de corolles romantiques, délicates et
délicieusement parfumées.
Ces effluves captivantes sont toujours un enchantement qui m'attirent dans
cette zone du jardin si agréable.








Un petit mot sur "Reine des violettes !
Ce rosier mérite les éloges les plus gratifiants.
Il a la quintessence des rosiers anciens : sa couleur, son parfum, son port en font
 un arbuste admirable !...


Quand le deutzia débute son fleurissement, simultanément "Mimi Pinson, un polyantha fascinant, exhibe
un déluge de boutons encore clos !


Quelques jours plus tard, après plusieurs journées ensoleillées cette Mimi"
vraiment mimi  rayonne déployant sa sublime floraison démonstrative ...


Bon dimanche à tous...
=========
======

vendredi 20 juin 2014

Pyrèthre "Robinson Pink"



A l'avant du rosier "Lavender Dream" fraîchement épanoui, fleurit une plante vivace
facile et bon enfant.
  Elle n'a rien d'une exaltée, appartient à la famille des astéracées !
Elle se nomme pyrèthre "Robinson Pink", connue aussi sous
tanacetum coccineum...


Dans ce massif stimulé par le soleil, une touffe de pyrèthre "Robinson Pink" est devenue
en deux ans une touffe plantureuse donnant des capitules de 6 cm de diamètre 
 composés de pétales roses et un coeur jaune.
Cette vivace complaisante, rustique, qui ne craint ni  le froid, ni la chaleur affectionne 
une terre drainante et sableuse.
Dans mon jardin elle a trouvé son bonheur !




Ses fleurs sont perchées sur des tiges souples de 70 cm de haut qui se dandinent
 sous la caresse du vent restant gracieuses et décoratives
lorsqu'elles se penchent sur les plantes voisines.


Le feuillage de cette pyrèthre faiblement aromatique, fortement
découpé est imposant à la base de la plante.
A la fin de la floraison il reste décoratif.
L'an dernier, je n'ai pas coupé les fleurs fanées pour récolter les graines, 
 afin de les semer et  renouveler des plants.
Le semis a été effectué à la fin mai, à l'abri des rayons du soleil ardent et des
pluies diluviennes.
En ce qui concerne les pluies diluviennes, cette année, je suis à l'abri des dégâts !......
Elles sont tellement rares...




Mes chères amies et amis, je vous laisse découvrir les variétés qui accompagnent la fleur du jour.
Toutes sont faciles à dénicher dans une bonne jardinerie !


  J'aime cette plante pour sa facilité à fleurir chaque année en même temps que les rosiers,
pour la délicatesse de ses fleurs et la finesse de son feuillage.
Son entretien est facile, à l’automne, son feuillage forme une touffe qui persiste
jusqu’à ce que le froid s'intensifie.
Parfois, j'insère quelques tiges dans une composition florale.



Amitiés fleuries...
~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~

dimanche 15 juin 2014

Cornus alba Argentéomarginata


En dépit d'une sécheresse qui persiste dans ma région depuis ces deux derniers mois la
 végétation a pris ses marques.
 Dès le début du printemps, le cornus alba argentéomarginata exhibe son
beau feuillage décoratif panaché de vert et blanc.
Cet arbuste flatteur par la luminosité de sa frondaison, apporte de l'éclat dans ce massif 
devant des variétés qui forment la haie.






Courant mai, son feuillage se pare de corymbes blancs aplatis. 
Ses fleurs d'une grande délicatesse rayonnent sur un arbuste robuste, rustique, à croissance
rapide.


Ce cornus forme une masse compacte  de 2m de haut pour autant de large.
Son élégance naturel et le chic de ses feuilles lui permettent de s'intégrer facilement
au coeur d'un massif habillé de variétés très différentes.


Au-delà de son feuillage luxuriant à la belle saison, ce cornus possède d'autres atouts.
En hiver, ses tiges dénudées sont colorées de rouge !
Il se contente du sol pauvre et drainant du jardin et semble l'apprécier.
Il déploie très vite une masse compacte attrayante.

Il accompagne le rosier "Angéla", un arbuste au charme inégalable et généreux
qui deviendra avec quelques années supplémentaires un 
second point de mire.








Le massif du cornus est en toutes saisons embelli par des rosiers ou des plantes vivaces.
En début de saison, des tulipes précoces se mêlent à ses bois rouges
dénudés.
Actuellement, son feuillage rehausse les pétales soyeux et tourbillonnants du rosier
"Gruss An Aachen.
Un delphinium plantureux, débordant d'enthousiasme, s'appuie sur sa ramure. 
  Il folâtre avec le phlox carolina "Bill Baker" et flirte avec un népéta.



Autre star en fleurs depuis quelques jours: le penstémon digitalis
"Husker Red".
J'ai une passion pour cette vivace fringante, gracieuse, qui se moque des 
hivers glacials comme de la chaleur torride de ces derniers jours.
 En août, un véronicastrum "Album"et une salicaire arbustive animent avec talent cette période.
Un petit hydrangéa paniculata colore en blanc l'avant du cornus.
 Plusieurs variétés d'asters prolongent l'intérêt du massif 
jusqu'à l'arrivée des gelées.



Bon dimanche à tous...
*********
******