Ambiance du jour

Ambiance du jour
Dans quelques jours, il sera tout en fleurs..clic pour le découvrir...

accueil

jeudi 26 juin 2014

Rosier "Eglantyne"


Amies jardinières, jardiniers, si vous êtes à la recherche d'un beau rosier anglais, gracieux
florifère et romantique, "Eglantyne" est peut être la perle que
vous convoitez !
Cette "Eglantyne"est merveilleuse, toujours habillée de la même façon, certes,
 mais la contempler dans cette tenue d'un rose tendre délicieux, 
je ne m'en lasse pas ! ...




Les fleurs du rosier "Eglantyne" évoluent parfois en solitaire ou groupées par trois ou cinq.
Elles rivalisent de beauté avec le feuillage vert foncé, légèrement
 brillant et sain.
Les pétales serrés les uns contre les autres, libèrent des effluves agréables.
Les feuilles sont épargnées du marsonia et de l'oïdium, deux maladies redoutables
défeuillant prématurément les rosiers.

~~~~~~ Plantation ~~~~~~

C'est en novembre 2011 que j'ai planté le rosier "Eglantyne" en bordure de la terrasse  
  afin de profiter pleinement de ses belles corolles
 au ton si séduisant.
Dès le printemps 2012, l'arbuste au port érigé était déjà plantureux et sa livraison de roses
était à cette époque délicieuse.



Depuis une quinzaine de jours, j'ai fertilisé tous les rosiers du jardin avec un engrais
"Spécial Rosiers" identique à celui qui a été répandu au départ
 de la végétation.
Actuellement, les fleurs fanées sont supprimées en coupant une partie de la tige,
entre 30 et 40 cm, au-dessus d'un oeil.
Cette variété très remontante prépare déjà une seconde floraison.

~~~~~~ Taille ~~~~~~

 Dans ma région, pour des raisons de climat, j'évite de tailler les rosiers avant la fin mars.
 Pour "Eglantyne"  je conserve 5 branches.
 La coupe s'effectue au-dessus du troisième ou quatrième bourgeon orienté
 vers l'extérieur de la tige en partant de la base.
A ce stade, les bourgeons commencent à gonfler, il est facile de bien les repérer.

~~~~~~ Entretien Fertilisation ~~~~~~

En novembre, au moment de l'hivernage, les tiges les plus grandes sont raccourcies.
Avant de recouvrir son pied d'une butte de terre pour  protéger le point de
greffe du froid, j'enfouis une bonne dose de fumier composté plus
40 grammes de potasse organique et poudre d'os.


Belle journée fleurie...
========
=====

mardi 24 juin 2014

Sauge- salvia némorosa "Caradonna"



Depuis une quinzaine de jours, en bordure de cette allée ensoleillée, la sauge némorosa
"Caradonna" offre une floraison exceptionnelle.
Fragile, cette sauge ?
Pas du tout, cette plante vivace, haute de 60 cm environ est d'une grande robustesse
et sa rusticité parfaite.
Sans soins particuliers, elle est en fleurs pour deux semaines supplémentaires.


~~~~~~ Plantation ~~~~~~

Dans un sol travaillé deux mois auparavant, cette sauge a été plantée en 2010 dans
 une fosse de 40 cm de côté pour autant en profondeur.
Quelques poignées de terreau mélangés à la terre du jardin perméable, ingrate, sableuse, ne
  retenant pas l'humidité en hiver ont permis à cette variété de prospérer
 facilement, donnant 4 ans plus tard une touffe plantureuse
 et compacte de 60 cm de large.
Les pluies rares de ces derniers mois n'ont pas affecté son fleurissement, bien
au contraire....
Elle présente de nombreux épis bleu violacé, pimpants, sur un feuillage
allongé, vert foncé.

~~~~~ Entretien -Fertilisation ~~~~~

A la fin de sa floraison la sauge némorosa "Caradonna" sera rabattue au ras du sol.
Cette variété appartenant à la famille des lamiacées est remontante.
Pour obtenir une deuxième moisson florale de qualité, la taille sera suivie d'un
  arrosage copieux enrichi d'un engrais soluble, pour "plantes
fleuries".
A l'automne, la sauge n'est pas fertilisée individuellement, elle n'est pas exigeante.
Cependant, je présume qu'elle tire profit des fertilisants répandus à l'ensemble
du massif ...


Près de cette sauge s'épanouit un géranium "Johson Blue" dans un bleu différent.
Une variété de géranium "sage" qui s'étend sans coloniser toute la bordure.
Je veille que chaque espèce possède un espace suffisant pour se répandre afin de créer
  une harmonie agréable autour du rosier " Mme Alfred de Rougemont".


Dans cette ambiance, la sauge némorosa "Caradonna" n'est pas la seule à donner
de la couleur.
Rosiers, plantes vivaces se déchaînent livrant leur floraison prestigieuse.
Grand séducteur, le rosier "Sourire d'Orchidée s'accompagne d'un phlox carolina.
Des asters installés ce printemps donneront à la fin de l'été de nouvelles teintes.




Au bas de cette allée fleurie, le rosier "Mme Isaac Péreire" expose ses beaux jupons
colorés et délicieusement parfumés.



Belle journée à tous...
*******
****

dimanche 22 juin 2014

Deutzia "Mont Rose"


Dans cette allée, entre deux rosiers, la floraison du deutzia "Mont Rose"  est au  
rendez-vous pour célébrer l'arrivée de l'été.
Cet arbuste au charme indéniable est à mes yeux idéal pour accompagner
la délicatesse d'un hybride remontant "Reine des Violettes" 
et celle du bourbon "Louise Odier".




Sur un arbuste rustique à la silhouette érigée, haute d'1m50, les tiges droites du deutzia
 "Mont Rose" sont couvertes de fleurs réunies en panicules
 rose-pâle nuancés de reflets
 plus foncés.
Son feuillage gracieux, allongé, caduc, met en valeur une floraison abondante,
qui persiste durant trois semaines.


~~~~~Plantation ~~~~~

La plantation de ce deutzia a été réalisée à l'automne 2010 avec quelques précautions
 particulières pour cet arbuste qui affectionne un sol drainant, riche, et
 profond, conservant de la fraîcheur.
Dans une fosse de 50 cm de côté et de profondeur, cette variété a été installée dans la terre
du jardin améliorée de tourbe et de fumier composté.
Au fond de la fosse, deux grosses poignées de cornaille broyée ont été enfouies.
Les trois premiers mois, l'arrosage a été soutenu une fois par semaine par
un arrosoir de 10 litres.
En cas de sécheresse, comme en ce moment dans ma région, je le surveille.
Au cours de ces dernières semaines pour cette raison, j'ai dû l'arroser
plusieurs fois.

~~~~~ Entretien, fertilisation~~~~~

La fertilisation de ce deutzia est presque identique à celle des rosiers qui l'entourent..
Deux poignées de fumier composté à l'automne et 40 grammes d'engrais
pour "arbustes à fleurs" au printemps.

~~~~~ Taille ~~~~~

A la fin de la floraison, les bouquets fanés seront soigneusement supprimés et les
plus vieilles branches taillées au ras du sol.
De nouveaux rameaux sont en formation, ce sont eux qui assurent la floraison
de l'année prochaine.




Si ce deutzia est remarquable, les roses qui l' accompagnent sont d'une grande beauté.
Sur un feuillage impeccable, le rosier "Louise Odier" ne promet pas, mais assure en livrant
 chaque année une profusion de corolles romantiques, délicates et
délicieusement parfumées.
Ces effluves captivantes sont toujours un enchantement qui m'attirent dans
cette zone du jardin si agréable.








Un petit mot sur "Reine des violettes !
Ce rosier mérite les éloges les plus gratifiants.
Il a la quintessence des rosiers anciens : sa couleur, son parfum, son port en font
 un arbuste admirable !...


Quand le deutzia débute son fleurissement, simultanément "Mimi Pinson, un polyantha fascinant, exhibe
un déluge de boutons encore clos !


Quelques jours plus tard, après plusieurs journées ensoleillées cette Mimi"
vraiment mimi  rayonne déployant sa sublime floraison démonstrative ...


Bon dimanche à tous...
=========
======

vendredi 20 juin 2014

Pyrèthre "Robinson Pink"



A l'avant du rosier "Lavender Dream" fraîchement épanoui, fleurit une plante vivace
facile et bon enfant.
  Elle n'a rien d'une exaltée, appartient à la famille des astéracées !
Elle se nomme pyrèthre "Robinson Pink", connue aussi sous
tanacetum coccineum...


Dans ce massif stimulé par le soleil, une touffe de pyrèthre "Robinson Pink" est devenue
en deux ans une touffe plantureuse donnant des capitules de 6 cm de diamètre 
 composés de pétales roses et un coeur jaune.
Cette vivace complaisante, rustique, qui ne craint ni  le froid, ni la chaleur affectionne 
une terre drainante et sableuse.
Dans mon jardin elle a trouvé son bonheur !




Ses fleurs sont perchées sur des tiges souples de 70 cm de haut qui se dandinent
 sous la caresse du vent restant gracieuses et décoratives
lorsqu'elles se penchent sur les plantes voisines.


Le feuillage de cette pyrèthre faiblement aromatique, fortement
découpé est imposant à la base de la plante.
A la fin de la floraison il reste décoratif.
L'an dernier, je n'ai pas coupé les fleurs fanées pour récolter les graines, 
 afin de les semer et  renouveler des plants.
Le semis a été effectué à la fin mai, à l'abri des rayons du soleil ardent et des
pluies diluviennes.
En ce qui concerne les pluies diluviennes, cette année, je suis à l'abri des dégâts !......
Elles sont tellement rares...




Mes chères amies et amis, je vous laisse découvrir les variétés qui accompagnent la fleur du jour.
Toutes sont faciles à dénicher dans une bonne jardinerie !


  J'aime cette plante pour sa facilité à fleurir chaque année en même temps que les rosiers,
pour la délicatesse de ses fleurs et la finesse de son feuillage.
Son entretien est facile, à l’automne, son feuillage forme une touffe qui persiste
jusqu’à ce que le froid s'intensifie.
Parfois, j'insère quelques tiges dans une composition florale.



Amitiés fleuries...
~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~

mercredi 18 juin 2014

Rosier multiflora Nana


Dans une atmosphère agréable, le rosier multiflora "Nana" resplendit sous un soleil généreux
permettant à ses derniers bouquets de s'épanouir.
Cette "Nana" sympathique, pas très grande (1m de haut, poupine mais pas mesquine
est la bonne copine que l'on peut accueillir dans son univers...




 Plus sérieusement, ce rosier aux origines inconnues mérite d'être connu !
Il est charmant, pimpant, talentueux et impétueux...
Son port est assez souple, il est aussi haut que large.
Ses fleurettes de 3 cm de diamètre réunies en gros bouquets constellent un feuillage
 abondant, menu, vert moyen.
Cette frondaison ignore l’oïdium et méprise le marsonia toute la belle saison.


Amis jardiniers, imaginez dans votre jardin ce rosier couvert de fleurs en juin dans un blanc
immaculé et parsemé de quelques bouquets en 
juillet et août !..
Dès que les grosses chaleurs seront terminées, vous profiterez à nouveau
de ses jolies petites corolles romantiques !..




Dans cet univers dédié à la rose, cette "Nana" s'appuie sur une jeune "Baronne" 
 trop maigrichonne pour être présentée.
Une autre demoiselle prénommée "Sally" expose ses belles corolles simples
dans un blanc pur à peine léchées de rose.



La bordure qui souligne ce rosier a été modifiée.
Les nouvelles espèces trop jeunes et pas assez volumineuses ne donnent pas un effet
satisfaisant pour être présentées... 


Ce rosier multiflora "Nana" est depuis longtemps dans sa plénitude.
Au moment de l'hivernage, afin de lui conserver un bel aspect, les tiges les plus volubiles
sont raccourcies.
Elles sont taillées sévèrement au printemps suivant.
Comme toutes les variétés de ce massif, cet arbuste bénéficie de deux poignées de fumier 
 composté en automne et 40 grammes d'engrais spécifique pour rosiers
en avril et en juin.


En septembre de l'an dernier, ce bouquet n'était pas blanc immaculé mais
 teinté d'un rose léger...


Amicalement vôtre...
*******
*****