Ambiance du jour

Ambiance du jour
Un rosier exceptionnel ! ...clic sur image pour le découvrir

accueil

dimanche 26 juillet 2015

Rosier "The Fairy"


Dans l’atmosphère écrasante de la dernière décade de juin, le rosier "The Fairy dévoile sa 
floraison pour célébrer l'arrivée de l'été.
Ce polyantha ravissant et intrépide, haut d'un mètre se répand sur un mètre vingt.
Il forme un gros buisson compact, couvrant le sol à l'avant du massif.


Pendant cette vague de chaleur, les fleurs n'ont rien perdu de leur charme.
Elles sont petites, pas plus de 3 cm de diamètre, réunies en gros bouquets dans un coloris
rose pimpant très féminin.




Les fleurs du rosier "The Fairy" ont le charme suranné, idéal pour peupler un jardin romantique.
Elles s'accompagnent d'une frondaison coriace, réfractaire à toutes sortes
de maladies.
Elles n’exhalent pas le parfum troublant d'un rosier "Bourbon" mais elles ont l'aptitude
à se renouveler jusqu'à la fin de l'automne.


Cette variété arrivée sur la marché en 1932, grâce aux travaux de "Bental, un obtenteur qui n'a
à son actif que de beaux rosiers.
Les rosiers "Buff Beauty ou "Ballerina" sont deux obtentions méritantes très appréciées
encore aujourd’hui.
Le petit géranium qui tente de se faire remarquer se nomme "Sirak".
Fin septembre, il sera déplacé afin de démonter sa beauté.


En dehors des bouquets fanés supprimés à la fin de la floraison, la taille du rosier
 "The Fairy" consiste en mars à raccourcir les tiges les plus
exubérantes.
Je laisse ce polyantha évoluer à sa guise.


Cette variété est aussi idéale pour couvrir le sol.
Les plantes soulignant la bordure, installées quand "The Fairy" était jeunot mais déjà fière, 
 disparaissent sous le volume des fleurs.


Pour souligner la bordure, l'alchémille est dotée d'une forte vitalité ... parfois je dois
freiner son impétuosité.



Ce rosier n'a pas besoin d'une fertilisation riche et soutenue comme une
variété Anglaise, un "Bourbon" ou "Hybride remontant".
Toutefois, à l'automne, il bénéficie du fumier composté répandu sur l'ensemble
du massif et au départ de la végétation profite de 40 grammes
d'engrais spécifique.



Le rosier "The Fairy s'épanouit, frais et gratifiant, lorsque l'Anglais, "Brother Cadfael,
en fleurs fin mai, s’essouffle.


Dans cette allée, les floraisons s’enchaînent et se poursuivent de mai à novembre.
Au terme de la floraison des rosiers, les hydrangéas prennent la relève.
Prochainement, nous verrons cette zone du jardin colorée par des arbustes
très différents.


Pour le souvenir ...
La vedette du jour est en boutons insignifiants lorsque "Brother Cadfael", Caprice et 
Iceberg
sont dans leur plénitude.

En attendant de vous retrouver très vite, je vous souhaite un

Doux dimanche délicieux ...
..........
....

jeudi 23 juillet 2015

Lis asiatique


Je vous invite à entrer dans la zone la plus fraîche du jardin, la plus ombragée ... 
 Elle n'abrite ni plantes rares, ni tropicales, ni saisonnières avides de soleil.
Dans cette ambiance dominée par les hydrangéas fleurit un lis asiatique robuste qui se moque
de la chaleur et de l'absence de pluie car la jardinière attentive le surveille
 et l'abreuve si nécessaire.


Cette variété de lis asiatique, nommée "Dot Com" est lovée dans ce massif entre un érable
 à feuillage doré et un hydrangéa macrophylla.





Sur des hautes tiges solides et raides, ce lis offre des grandes fleurs de 20 cm de large, disposées
 en haut de la hampe pour former un énorme bouquet ravissant.


Ce lis n'a pas besoin d'un tuteur, il est abrité des vents dominants.




A l’arrière du lis, un acer se remet doucement de cette période chaude.
Ses feuilles les plus hautes sont grillées malgré l'ombrage du cotinus pourpre.


Passion pour les roses, les hydrangéas, et à présent, j'ai un réel engouement pour les lis.
 Ces fleurs aussi somptueuses, épanouies depuis deux semaines m'incitent
à accueillir au printemps prochain d'autres variétés.
 C'est à cette époque que j'ai installé 5 bulbes à 20 cm de profondeur dans une fosse
 profonde de 50 cm pour autant de large, remplie de terre du jardin
 perméable mélangée à du terreau enrichi en fumier 
et en poudre d'os.


Le lis apprécie le soleil mais redoute les insolations.
Dans cette zone, il a été épargné par les rayons brûlants ... enfin presque ! ...




A l'automne prochain, lorsque ce bel hydrangéa macrophylla prendra ses couleurs d'automne, je 
dévoilerai la beauté de ses fleurs accompagnées d'un magnifique feuillage.




Dans cet espace, les hydrangéas sont les vedettes.
Un macrophylla affiche ses grosses boules bleues et un aspéra se remet doucement
de cette période caniculaire. 
L' hydrangea quercifolia inséré dans l'ensemble au printemps ne donnera pas de fleurs
cette année.


Le lis a trouvé un tuteur ravissant, solide: un hydrangéa aspéra offrant ses gros boutons
en cours d'évolution.


 Cet hydrangéa aspera n'aime pas la chaleur et son feuillage de velours a été légèrement
endommagé.
 Pendant la canicule, chaque soir, sa frondaison a été bassinée et son pied arrosé modérément.


Le lis "Dot Com" n'est pas le seul à colorer cet espace.
Dans quelques jours, une autre variété, à fleurs doubles, sera au summum de son
 épanouissement.
A découvrir très vite...


Amitiés fleuries ...
Belle journée...
.........
......

dimanche 19 juillet 2015

Rosier "Baronne Prévost"


Avant que la chaleur n'écrase le jardin, les belles corolles du rosier "Baronne Prévost"
brillaient par leur beauté et leur fraîcheur.
Cet hybride remontant apprécié par les fans de rosiers anciens est le fruit d'un
obtenteur doué, nommé "Desprez".
Cette baronne âgée de 174 ans n'a pas pris une ride...
Elle est toujours fière, pimpante, gracieuse, dotée d'un tonus enviable
Avant cette période de chaleur, j’étais comme elle, dynamique, énergique ! ...


Le rosier "Baronne Prévost" s'est épanoui début juin, en fond d'un massif 
 abritant rosiers et hydrangéas.
Il exhibe une silhouette érigée, haute d'un mètre cinquante sur un mètre vingt de large.
Cette variété ancienne est dotée d'une élégance particulière et ses grosses corolles
possèdent un charme fou.




La frondaison du rosier "Baronne Prévost" ample, vert foncé, flatteuse n'est pas affectée par 
les maladies.
 Au départ de la végétation, elle est pulvérisée avec de la bouillie bordelaise.
Cette unique vaporisation suffit pour lui conserver un aspect sain.


Durant toute la belle saison, la "Baronne" du jour accompagne dans sa représentation un
charmant et solide rosier nommé "Sally Holmes".
Ces deux variétés aux corolles différentes colorent ce massif toute la belle saison
quand les conditions climatiques ne sont pas aussi éprouvantes pour la
nature comme celles qui règnent actuellement.
Je ne vous dirais pas que la terre est très sèche. 
Tous les jardiniers sont confrontés à ce problème cette année.


Face à la sécheresse du moment, la "Baronne Prévost" aura des difficultés à refaire
 le mois prochain d'aussi jolies roses que celles de la 
première livrée ... sauf si ...
dame nature se charge d'abreuver nos jardins avec des pluies conséquentes...





Les corolles rose-vif sont affriolantes, raffinées, coquettes et de belle taille.
Au petit matin,  elles livrent des arômes grisants et capiteux.


"Sally Holmes" trône dans le massif entre deux rosiers à grosses fleurs rose vif.
La "Baronne Prévost" ainsi que ...


  ...  "Gertude Jekyll"...
Beaucoup de jardiniers apprécient la beauté de ce rosier Anglais et le parfum de ses fleurs.


Au même moment, dans cet espace, le rosier anglais "Hide Hall" livre ses
premières roses ...


.... le rosier "Phyllis Bide" se pare de rosettes affriolantes


Toutes les photos de ce message ont été prises avant la canicule ...


Les travaux du moment consistent surtout à arroser les plantes demandant de la fraîcheur,
 bassiner les feuillages des hydrangéas et arracher les mauvaises herbes
afin que l'eau distribuée ne soit pas engloutie par les
indésirables gourmandes.


Cette revue de rosiers s'achève sur  "Sally Holmes" quand le jardin n'était pas encore
confronté à la sécheresse.
Depuis 10 ans que ce jardin existe, c'est la première fois qu'il n'a pas reçu une seule
goutte de pluie pendant un mois.
Il a affronté pendant huit jours 37°, 38° et 40° et ce n'est pas fini ! ...
Enfin, hier matin, une belle pluie s'est invitée donnant 7 litres au mètre carré.
C'est peu ... mais apprécié en période de disette ! ...
Je vous souhaite une belle journée et surtout, pour répondre à vos désirs, de belles
pluies conséquentes...

Bon dimanche ...
*******
*****