Ambiance du jour

Ambiance du jour
Un serial séducteur !...si si ça existe !...clic sur image pour le découvrir...

accueil

mercredi 27 avril 2016

Primevère des jardins


Le printemps est une saison magique !...
C'est le temps des plantes bisannuelles toutes plus charmantes les unes que les autres.
Après la parade de la pâquerette,  la primevère des jardins se montre encore 
vaillante et apporte sous différentes formes des couleurs variées.




Ma préférée c'est celle ci...
Elle est toute petite et pourtant elle possède les attraits d'une grande...
Son feuillage luxuriant, ovale, forme un superbe couvre sol mais la fleur exhibe
plusieurs rangées de pétales.





Et comment ne pas être sous le charme de cette primevère des jardins qui décore
 de son superbe bleu un espace ombragé.




Et en rose, la primevère est gracieuse et distinguée.
Mon pépiniériste préféré est un excellent producteur. qui offre à sa clientèle un choix
énorme de plants d'excellente qualité.


Ce duo, pâquerette, primevère ourle un massif planté de tulipes que nous
découvrirons bientôt.


Parfois la primevère se distingue par une coquetterie.
Elle s'habille d'une tenue élégante, pas extravagante du tout.
Chaque année, elle fait son grand retour, toujours escortée de son fidèle compagnon,
le myosotis...







Pour avoir de la couleur au jardin en ce moment, on n'a pas besoin de partir
à la recherche de plantes rares, les bisannuelles, simples, sont capables
d'offrir de jolies teintes ou des subtilités remarquables
qui singularisent la fleur.





La primevère affectionne le sol du jardin léger et fertilisé régulièrement.
A la fin de la production florale, elle sera débarrassée de ses fleurs fanées et 
surveillée pendant l'été et abreuvée si nécessaire.
Tous les plants qui peuplent le jardin sont très jeunes, deux ou trois ans, et
refleurissent chaque année avec la même détermination.
Si au printemps prochain ils montrent quelques signes de fatigue, ils seront tout
simplement changés.



Bonne journée....

Bye, bye....
~~~~~~
~~~~

dimanche 24 avril 2016

Pâquerette- Bellis perennis


Dans la douceur du moment, les pâquerettes donnent encore tout leur potentiel et
le soleil parfois généreux stimule l'éclosion de ces petites fleurs
messagères du printemps.





Cette année, la pâquerette ou Bellis perennis festonne l'avant des massifs ou
 rayonne dans les jardinières.
Cette astéracée populaire haute de 15 cm est une force de la nature.
Elle a commencé à donner, le jour du printemps, des capitules de 2 à 3 cm de large, rouge 
 carmin vif, agrémentés d'un coeur jaune.



~~~~~~Semis~~~~~~

L'aventure de la pâquerette a commencé l'an dernier au début de l'été avec des semences
 d'une variété classique, nommée "Pomponnette".
Les graines en mélange de couleurs variées sont déposées dans une barquette  entreposée
 à l’extérieur, à l'abri des pluies et du soleil.
La levée des graines de pâquerette est rapide, quelques jours suffisent pour voir
les premières plantules et un mois plus tard, ces dernières sont repiquées en godets
 individuels dans un substrat drainant, composé de terreau enrichi
de billes d'engrais à libération lente et de sable.

~~~~~~Mise en place en automne~~~~~~

En octobre, les plants issus des semis réalisés en juin sont déjà vigoureux et aptes
à être replantés dans les massifs.
Ils portent un beau feuillage et les plus hardis offrent quelques fleurettes.






Grâce aux graines, offertes par un ami horticulteur, j'ai eu le plaisir de semer la variété
"Habanera" qui donne des fleurs blanches, roses ou rouge et blanche,
 de 5 cm de diamètre et...



le semis de la pâquerette "Robelia" a été généreux et d'une facilité déconcertante.
La beauté de la fleur, rose tendre est une merveille de délicatesse.





Actuellement, les Bellis perennis affichent encore leur détermination à produire de
nouveaux boutons.
Les fleurettes accompagnent dans leur show les primevères, des myosotis, et les bulbes
classiques qui font le bonheur de nos jardins à cette époque.



Le défilé des Bellis perennis s'achève mais prochainement nous découvrirons une tulipe 
qui se prépare lentement mais surement pour dévoiler ses belles corolles
 blanches entourées de toutes ces fleurettes.
Alors... j'espère vous retrouver très vite...



Bon dimanche doux et serein...
~~~~~~
~~~~

jeudi 21 avril 2016

Narcisse "Cheerfulness"


Au bas de la rocaille, le narcisse Cheerfulness apporte la note fleurie à cet espace
qui attend la fin du printemps pour se colorer intensément.
En attendant de revoir des roses et des vivaces, ce narcisse se caractérise par 
son teint de lait et par l'intensité de sa production florale.
Les fleurs doubles, très parfumées, sont groupées par trois ou quatre au sommet 
d'une tige de 40 cm.





Les années précédentes, dans cet univers ingrat, difficile à habiller, les floraisons
débutaient fin mai.
Depuis deux ans, cette rocaille n'est plus une contrainte et pour avoir de la couleur,
en mars et avril, j'ai sélectionné des plantes qui ne réclament pas
une attention particulière.
Cette variété de narcisse, bon enfant, se naturalise fort bien, le myosotis peut se ressemer
où bon lui semble et les pâquerettes pomponnées de rose et blanc
 ont été rajoutées à l'automne dernier...



...une primevère dotée d'un fort tempérament et d'une couleur chatoyante apporte de l'éclat.



Autour de ce narcisse, une heuchère affiche l'éclat de son feuillage printanier, les
primevères continuent sans relâche à ouvrir leurs boutons 
et les pâquerettes s'en donnent à coeur joie.






Je vous souhaite une douce journée...
Prenez soin de vous...

Amicalement vôtre....
~~~~~~
~~~~