Ambiance du jour

Ambiance du jour
Charme et séduction d'un Bourbon...clic sur image pour le découvrir...

accueil

dimanche 30 avril 2017

Renoncule, une fleur de rêve !...


Pendant que le froid glacial de la semaine dernière s'acharnait à détruire les pousses 
tendres des arbustes, un groupe de renoncules se pavanait dans 
cet espace protégé des vents violents.
Les belles riant des affres du climat offraient leurs rondeurs pulpeuses, délicieuses et leurs 
couleurs tendres.
Juchées sur des tiges de 45 cm, elles luttaient contre le vent du nord, résistaient aux gelées
matinales et profitaient, par bonheur, dans la journée, d'un doux soleil
qui les rendait, encore, plus désirables et belles à croquer.





Pendant des années, j'ai cru que cette fleur était une fleur de rêve, obtenue uniquement
par les horticulteurs.
Elle  me paraissait délicate et au cours de cette première expérience, lorsque les premières
 corolles se sont ouvertes, j'étais subjuguée, fascinée, exaltée par
leur beauté.
Je peux vous certifier que la renoncule est aussi facile à réussir que les tulipes ou les
narcisses.
La variété expérimentée était proposée par lot de 12 griffes en mélange de couleurs.




~~~~~~Plantation~~~~~~


 Fin septembre 2016, après avoir fait tremper pendant quelques heures les griffes de renoncule,
 afin de les réhydrater, elles ont été placées à 15 cm les unes des autres, enterrées à  
 7 cm de profondeur et posées sur un substrat léger, poreux, dépourvu de calcaire.

~~~~~~Entretien -protection~~~~~~

Quelques semaines après la plantation,  l'air était moins chaud qu'en novembre 2015, mais sec, 
 les griffes ont été arrosées et fertilisées avec un engrais spécial pour
plantes fleuries.
(celui que j'utilise l'été pour fertiliser les fleurs annuelles)
Pour retrouver des fleurs l'année prochaine, à la fin de la floraison, je laisserai le feuillage
 se dessécher comme nous le faisons pour les tulipes et les narcisses 
En région Rhône-Alpes, les hivers sont souvent froids, que dis-je, très froids, parfois glacials,
j'avais prévu une petite laine pour protéger les griffes et j'ai dû l'utiliser.
Grrrrrrr....
Sur ma colline ventée, en janvier, le thermomètre affichait souvent -14° au petit matin.
Dans ma Dordogne natale, des températures aussi basses, c'est rare, mais je me suis adaptée
aux conditions météorologiques de cette région.
Après quelques erreurs de jeunesse... évidemment ... je retiens à présent que des
variétés, rustiques, résistantes, aptes à mériter mon affection et
mon doux regard admiratif.



La citation du jour est celle d'un inconnu.

"Le cœur le plus sensible à la beauté des fleurs est
 toujours le premier blessé
 par les épines"...



Demain, nous serons le premier mai ... hélas, le jardin n'abrite pas le muguet, cette fleur que l'on
 offre à ses amis, le premier jour de ce mois, en leur souhaitant
 beaucoup de bonheur.
A la place, je vous propose ce bouquet de renoncules réalisé hier après-midi avec la même
variété que nous venons de voir mais cultivée dans une terrine.

🌸🌸🌸

Je vous souhaite de vivre un beau dimanche avec ceux que vous aimez, des instants précieux,
emplis de joies et d'un bonheur immense.

Pour clore ce billet, je laisse à "Frédéric François" le plaisir de vous livrer
son message.

🎵  Il faut dire je t'aime
A tous ceux qu'on aime
Tant qu'ils sont vivants
Tant qu'il en est temps...encore temps...  🎵

🌺   Amicalement vôtre 🌺
~~~~~~~~
~~~~

27 commentaires:

  1. Elles sont belles tes renoncules aux nuances si douces, je n'ai jamais réussi a en avoir, peut être en pot j'aurai plus de chance. Bon dimanche, ici ils annoncent de la grêle et beaucoup de vent:-((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ISA...En effet, j'ai vu sur le bulletin météo que la région Béarnaise et moult autres départements été touchés par une tempête. Encore des grêlons par chez toi, j'en suis navrée!... Décidément dame nature joue avec nos nerfs. Pour le moment ma colline est secouée par un vent du sud de 80 km/h mais petit à petit, il se déplace et souffle de l'ouest. Le mauvais temps qui règne chez toi est prévu pour demain en Rhône-Alpes avec des grêlons pour le dessert.
      Belle journée...à plus...

      Supprimer
  2. Voilà une découverte pour nous que la culture des renoncules, on s'y essayer cette année avec celles que nous avons achetées en pot.
    Beau dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CATHERINE...L'achat des renoncules en fleurs est une alternative pour les jardiniers en quête de couleurs précises. En effet, j'ai trouvé ce printemps des renoncules blanches et mauves qui ne sont pas proposées en griffes à l'automne. Et c'est dommage !... les producteurs de bulbes devraient faire des efforts, il y a peut-être de nouvelles parts de marché à conquérir.
      Belle journée...

      Supprimer
  3. Elles sont vraiment belles surtout les bicolores aux couleurs si douces.Tu me donnes envie de les tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KRISTIN...Tu as déjà la douceur bretonne qui devrait te permettre de réussir.
      Belle journée...

      Supprimer
  4. François-Xavier30 avril 2017 à 11:19

    Mes compliments pour le bouquet. Ouvrirez-vous vos portes le weekend des "Rendez-vous au jardin"?
    Bon dimanche également.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. FRANCOIS XAVIER...Le mois dernier, j'en avais l'intention mais avant d'être un champ de roses, mon jardin était un champ de ronces mais depuis la semaine dernière, il est devenu un champ de ruines. J'exagère, certes, mais certaines zones ont perdu leurs attraits et je ne pense pas que la végétation sera sublimée pour le 2 juin. Un mois, cela me parait court mais on ne s'est jamais...Si je change d'avis, je publierai un billet.
      Bon dimanche...

      Supprimer
  5. C'est une fleur que j'affectionne beaucoup, en bouquet notamment mais aussi en potées. Je n'en ai planté qu'une fois en terre et elles n'étaient pas du tout de la couleur annoncée je dois dire que cela m'a un peu refroidie néanmoins j'en ai acheté des blanches cette année en fleurs !! Et je compte bien les replanter au pale garden tellement je les aime. J'essaie de noter de ma tête folle l'époque où tu mets tes griffes en terre. Enfin il pleut aujourd'hui, un baume de douceur sur le jardin et sur le cœur. Bizzzh et le plus doux des dimanches possibles, j'adhère complètement à la citation de la chanson de Frédéric François un chanteur que je n'aimais pourtant pas !! Re-bizzzzh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARYLINE... Je compte aussi retenter l'aventure avec des renoncules rose pâle mais je les planterai dans des potées faciles à remiser dans mon garage en cas de grands froids. Une seule date à retenir pour la plantation des tulipes, narcisses, crocus, renoncules et autres gourmandises du même genre : début octobre...
      Belle journée...bises...

      Supprimer
  6. Tes renoncules sont ravissantes mais pour me plaire et pour tenter l'aventure j'aimerais trouver des griffes de la même couleur et si possible blanches roses ou mauves. Je sais que je suis exigeante.
    As tu pris ta décision pour le concours de juin? Tu devrais descendre. Fais un effort.
    Bises ma douce.M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MICHELINE...Ma décision prise le mois dernier n'a pas varié. Je ne participerai à aucun concours cette année.
      Bises ma chère, belle journée...

      Supprimer
  7. Dear Jocelyne, your ranunculus are totally adorable! I love the sherbet colors. It is very surprising to me that they cold withstand your cold spell. Must make a note to myself to get some bulbs this year in autumn as well. I do believe I can grow ranunculus in my climate, too, but I am not 100 % positive.
    As always I leave your blog inspired! Thank you so much!
    Warm regards,
    Christina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CHRISTINA... Chère Christina, j'ignore si la renoncule croît avec facilité sous les cieux de la Californie et si tu tentes l'aventure, je te souhaite beaucoup de sucées. Connaissant tes talents dans la culture des rosiers, je suis certaine que tu parviendras à obtenir cette fleur fascinante.
      Belle journée...

      Supprimer
  8. Aucune fleur te résiste. J'espère que tu te rends compte que tu as les doigts verts. Je ne tenterai pas l'aventure, maman me donne le samedi les renoncules qui ne sont plus assez fraîches pour être vendues à la boutique. Ne te laisses pas faire, mimi est persuasive mais si tu n'as pas envie de participer, c'est ton droit.
    Bisous bisous Alexandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ALEXANDRA...Depuis janvier, j'ai une iridacée qui me résiste...j'ai mis dans des terrines des bulbes de freesia double bleu pâle et malheureusement je suis comme sœur Anne, "je ne vois rien venir". Mais par bonheur, les fleuristes en proposent sur leurs étals.....
      Bises à vous trois, belle semaine...

      Supprimer
  9. Ton bouquet est magnifique jocelyne. Tu réussis tout ce que tu fais et je suis certaine que si tu avais choisi le métier de fleuriste,tu aurais fait des merveilles mais tes créations en tant que styliste étaient sublimes. Ton travail ne te manque pas trop?
    Je t'embrasse fort. Nath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NATHALIE...J'ai vécu de bons moments dans mon travail mais c'est du passé qui ne me manque pas ou plus... A présent, je peux m'exprimer dans mon jardin. Plus de dentelle, de coton ou de tulle mais les pétales soyeux des roses ou des pavots sont agréables à mettre en scène et je dois toujours utiliser mon outil préféré : le cercle chromatique. Et dans cette activité, je n'ai pas d'obligation de résultat ni l'angoisse sur le montant du chiffre d'affaires.
      Bises, belle semaine...

      Supprimer
  10. Qu'elles sont belles ! Je n'arrive pas à les cultiver, terre trop calcaire peut-être.
    Ton bouquet est magnifique.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SYLVAINE...Si je peux me permettre, tu devrais essayer de mettre des griffes dans une potée, facile à remiser en cas de grands froids. Le résultat est tellement gratifiant qu'il mérite un essai.
      Bises...

      Supprimer
  11. François-Xavier1 mai 2017 à 09:37

    La rosomane chevronnée que vous êtes n'ignore pas l'existence de mon amie Odile Masquelier et de son jardin de roses ouvert à la visite à proximité du mien.
    Puisque vous n'ouvrez pas le vôtre à l'occasion du Rendez vous au jardin, je vous invite à visiter ou revisiter le jardin d'Odile et le mien, le dimanche 4 juin.
    Parmi mes invités, vous rencontrerez le responsable de la roseraie du parc de la Tête d'Or.
    Si vous acceptez de vous joindre à nous, je vous écrirai le déroulement de notre journée.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. FRANCOIS-XAVIER....Je n'ai pas eu le loisir d'aller découvrir le jardin d'Odile Masquelier mais je le connais, à travers les messages publiés par mes amies jardinautes. Cette jardinière talentueuse est une référence pour les passionnées de roses. C'est avec un plaisir non dissimulé que je me joindrai à vous le dimanche proposé....Au plaisir de vous lire...
      Belle journée...

      Supprimer
  12. Maravilloso, es imposible cansarse de ver tantísima belleza. Muchas gracias. Un saludo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. RAOUL...Merci de ta visite...c'est toujours aussi sympathique de te lire...
      Belle journée...à plus sur ton univers...

      Supprimer
  13. Bon soir. trot belles tes Renoncules. Ce bouquet est superbe. J'espere que tu a passés une belle journée. Doux 1er MAI.Je t'embrasse. Therese de Sologne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. THERESE...Ma journée a été très belle, à l'abri du vent du sud et des giboulées...
      Belle journée...bises...

      Supprimer
  14. Dear Jocelyne, I have never had the opportunity to grow ranunculus. I have bought them at the shop, but they do not like my vases, or maybe me?! In sptember I will give it a try. My winters are mild, so that cannot be a problem. Love the colours. So sweet. Groetjes Hetty

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité