Ambiance du jour

Ambiance du jour
Un serial séducteur !...si si ça existe !...clic sur image pour le découvrir...

accueil

mercredi 19 avril 2017

Un...deux...bientôt trois...


 Amis jardiniers, si vous cherchez un arbuste à fleurs capable de prendre le relais de vos rosiers
qui se mettent au repos lorsque l'été bat son plein, Annabelle est faite
pour vous.
Qui est Annabelle ?...
Annabelle est un hydrangea précieux, facile, impétueux, bon enfant fleurissant abondamment
sous les divers climats de notre hexagone et au-delà de ses frontières.
A la création du jardin, j'ai accueilli le numéro "un", celui que vous découvrez, installé dans un
massif ombragé, dédié aux hydrangeas.


Le numéro "deux", obtenu à partir de rejets en surnombre prélevés sur le numéro "un" 
côtoie un macrophylla à inflorescences bleues.
Les deux variétés se couvrent dès juillet d'une imposante floraison qui perdure, 
 jusqu’à l'arrivée des premiers frimas.
Durant cette période, les couleurs se métamorphosent au fil des jours, le blanc des fleurs 
d'Annabelle virent au vert anis.


Au début de ce mois, les tiges d'Annabelle ont été taillées à 20 cm au-dessus du sol.
Mais, cette variété séduisante, dotée d'un réel embonpoint méritait une maîtrise de son
développement afin qu'elle ne prenne pas davantage de place
au mépris de ses voisines.
Annabelle possède plusieurs atouts !...
Elle ne minaude pas quand vient l'été et sa souche s'étend facilement et se répand
sans vergogne.
J'ai donc profité de cette manne gratuite et espère bientôt obtenir le
troisième sujet.
Séparer les rejets de cet arbuste est une façon simple, facile, économique, pour obtenir un
nouvel hydrangea à partir de ses tiges souterraines, émergeant parfois à plus d'un mètre
du pied mère.




Les rejets, pourvus d'un bon système racinaire ont été repiqués immédiatement dans un mélange
léger, poreux, composé de la terre de jardin, de tourbe blonde et fumier composté.


Pour obtenir une touffe dense, je n'ai pas hésité à planter un nombre de rejets conséquent.
Obtenir des fleurs dès cette année, je doute mais espère !...
C'est mon côté optimiste qui ressort ! ...


A la fin de la plantation, un arrosage  généreux a été dispensé dans une cuvette.


Et pour abreuver "Annabelle" au petit matin pendant les mois estivaux, l'arrosage automatique
s'en chargera !...


Pour les lecteurs qui ne se souviennent pas du look d'Annabelle, je vous laisse apprécier sa prodigalité.
Ses grosses fleurs surfent au-dessus d'un feuillage vert moyen.



Au cours de l'été, nous reverrons Annabelle ou plutôt cette vivace, une persicaire débonnaire,
qui borde son pied pour dévoiler ses charmes fleuris simultanément.


"Le charme et la beauté, c'est la fleur de la peau,
La danse qui flambe dans un œil, 
La lumière que porte un sourire".

Yvon Paré


Je vous dirai tout, tout tout sur cette "Beauté Vendomoise" possédant un look d'enfer !...


... et vous découvrirez ce bel aspéra aux fleurs originales et feuilles de velours.


Le moment est venu de se séparer, non pas sur une vue du massif en ce moment car toutes les
vedettes du massif se préparent pour entrer en scène au début de l'été et comme toutes
les stars, elles ne montrent que leurs atouts et leurs attraits.

Je vous souhaite une... 

belle journée à tous et à chacun...
A très vite...
~~~~~~~~
~~~~

20 commentaires:

  1. Hi Jocelyne, your hydrangeas are so beautiful, all of them and they do so well in your garden! I love hydrangeas, but in my climate it is not advisable to plant them, since it has simply become too hot in the summers here. So I rather enjoy them in your garden!
    I really like how you show how you do things in your garden and not just the glamour shots. Hope the freshly transplanted baby hydrangeas grow in well!
    Warm regards,
    Christina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère christina,le climat de ma région n'est pas vraiment propice à la culture des hydrangeas mais ma passion est tellement grande pour cette famille que j'ai réussi à les acclimater et certaines beautés me comblent de bonheur quand je les vois en fleurs.
      Belle journée...

      Supprimer
  2. Bonjour,
    J'aime votre article sur annabelle et j'y ai appris qu'il pouvait donner des rejets. Le mien que je croyais ombragé à griller ses fleurs l'été dernier grrr !alors quand je vois votre 2ème photo je me dis qu'il n'a pas bcp d'ombre ! Voit-on un rosier dans la 9ème photo ? Si oui, j'oserai planté plus serré la prochaine fois.
    Merci
    Lydie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LYDIE...Les hydrangeas de la deuxième photo ne reçoivent du soleil que le matin. Aux heures les plus chaudes de la journée, ils sont protégés du soleil ardent par l'ombre de ma maison.
      Si le rosier qui vous interpelle est celui qui se trouve sur la photo de Beauté Vendomoise, il se nomme Veilchenblau. Ce grimpant conduit en gros arbuste sur un poteau est planté dans une zone du jardin mi-ensoleillée, mi-ombragée et ses fleurs violettes apprécient un léger ombrage.
      Belle journée

      Supprimer
  3. Super article sur comment multiplier cet indispensable du jardin! Je l'aime tant que dans mon petit jardin j'en ai planté 3, ainsi qu'un invincible et un incredibal!
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SOPHIE...Suite à ton article d'hier, j'ai pensé à toi ce matin car nos beautés du moment n'ont pas eu très chaud cette nuit. -4 cette nuit, et aujourd'hui encore le vent du nord va rafraîchir l’atmosphère. C'est un temps à ne pas mettre une jardinière dehors !...
      Bises...

      Supprimer
  4. Cachotiere, tu ne m'as jamais dit que tu avais cette beauté Vendomoise qui est l'hydrangea que je désire retrouver parce que je ne veux pas rester sur un premier échec. Si je trouve un beau sujet, je le garderai pendant trois ans en pot sous ma surveillance. Je rêve. .....
    Je t'embrasse. Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NATHALIE...Je te conseille vivement de refaire un essai avec cet hydrangea parce que sa beauté le mérite. Ses fleurs sont énormes mais elles ne sont pas disgracieuses, bien au contraire. elles ont de la grâce et une élégance particulière. Elles nous ressemblent (lol)...
      Belle journée...bises...

      Supprimer
  5. Merci pour ce billet riche en informations. Mon premier hydrangea a été acheté le weekend dernier dans une fête des plantes et si je peux le faire je le planterai ce soir. Il faut attendre combien d'années avant de le diviser ?
    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DELPHINE...Il serait judicieux de laisser votre hydrangea évoluer à sa guise pendant quatre ou cinq ans avant de prélever des rejets. Obtenir une grosse touffe est un bel attrait dans un jardin.
      Belle journée...

      Supprimer
  6. Il est très beau cet hydrangea mais j'ai lu qu'il avait tendance à vraiment beaucoup s'écrouler. Qu'en dis-tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LULU...Dès l'année de la plantation, j'ai installé autour de la touffe, un grillage à mailles pour éviter de voir Annabelle effondrée après une averse. Le grillage disparaît sous la frondaison au cœur de l'été.
      Belle journée

      Supprimer
  7. No garden without a Hortensia Annabel! They are perfect for soft creamy backgrounds. In Holland they sell a new variety ' Strong Annabel'. These have a stronger stem. I never tried this plant, do you see those in the garden centre too? Groetjes Hetty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HETTY...Je crois connaitre cette variété que tu évoques... S'il s'agit de "Incrédibal", je confirme ... ses tiges sont plus courtes, plus fortes mais il n'a pas la propension à s'étendre comme le fait Annabelle...c'est un détail...
      Belle journée...

      Supprimer
  8. Depuis 1 an je lis votre blog pour voir les plantes vivaces dans un décor mais c'est la première fois que je vous écris.
    J'ai plusieurs questions.
    Je recherche une bloggeuse de jardin dans les Pyrénées Atlantiques avec laquelle je pourrais échanger des renseignements. Si vous connaissez Pau, j'habite à Monein qui se trouve à 30 km de cette ville.
    J'aimerais créer mon blog de jardin mais comment dois je m'y prendre?
    Pouvez vous m'indiquer une adresse mail où je peux vous joindre si vous acceptez de m'aider à le créer?
    D'avance merci.
    Virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VIRGINIE....Bienvenue sur le blog et peut-être dans la blogosphère.
      Désolée, je ne suis jamais allée dans votre beau département mais je connais une jardinaute qui patage son jardin sur la toile, où exactement, je ne m'en souviens pas mais en tapant "le jardin d'Isa" hébergé par Over-blog, elle vous le dira.
      Pour créer votre blog et si vous choisissez Blogspot vous cherchez "Créer un blog avec blogspot et avec votre compte, vous vous laissez guider étape par étape. C'est ludique et facile.
      Toutefois, si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez me contacter à l'adresse mail qui se trouve dans la colonne sur la droite du blog en dessous du traducteur Google.
      Belle journée...

      Supprimer
  9. Oh! Là là ma Lili,j'ai lu que tu as eu -4 ce matin ! As tu des dégâts?
    Hier, jai reçu une carte de notre mimi nationale qui n'a pas l'air de s'ennuyer à Papeete. Jacques a fait les choses en grand pour leur anniversaire de mariage. Aujourd'hui, ils sont a Tahiti mais il ne faut pas que les tahitiens garde notre amie, ses blagues et ses gaffes nous manqueraient.
    J'irai bien faire un tour en Polynésie. ..il faut que j'en parle à Antoine....
    Bisous bisous Alexandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ALEXANDRA...J'ai fait un tour du jardin aux pas de course car la température du jour est très basse.( 8°) et toujours un vent du nord qui souffle à plus de 60 km/h. Le feuillage du lagestroémia et des vitex est anéanti mais ce n'est pas très grave, mon jardin est un jardin d'ornement et les arbustes auront le temps de se refaire une parure, ou pas... Je ne me souviens pas avoir eu des gelées de -4 à cette époque de l'année. Le froid de ces dernières nuits est plus grave pour les arboriculteurs ou les viticulteurs qui vivent du résultat de leur travail.
      Belle journée, ma chère...bises à vous trois...

      Supprimer
  10. Bonjour Joce, j'imagine qu'à ce jour il est trop tard pour couper à 20 cm les bébés Annabelle ! Qu'en penses-tu ? J'ai vu cette Beauté Vendomoise en Normandie elle m'avait bien plu. Beau week-end. Bizzzzh.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARYLINE...Il n'est pas trop tard et je t'encourage à tailler au-dessus d'un bourgeon bien développé situé à 20/30cm du sol. Beauté Vendomoise est magnifique mais ce matin sa beauté est un tantinet défraîchie après les deux nuits glaciales de la semaine.
      Belle journée...à plus...

      Supprimer

Merci de votre fidélité