Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

mercredi 31 mai 2017

Voluptueux, sensuel, envoûtant...



D'habitude, j'utilise ces termes pour qualifier le parfum d'une rose "Bourbon", un "Hybride
Remontant" ou une Lady Anglaise.
Et bien, les roses ne sont pas les seules à nous charmer et nous envoûter de leurs
parfums inoubliables.
Toutes les fleurs orchestrées dans ce bouquet sont dotées de propriétés olfactives uniques,
tantôt, poivrées, épicées, chaleureuses, légères ou rafraîchissantes comme
un fruit gorgé de soleil.
Chères amies !...
Ok, même si vous chuchotez !... je vous entends insinuer... à nouveau, "elle exagère" !...
Ce n'est pas faux, mais vous êtes habitués !...
Alors !...
De ces iris s'échappe une envolée de fragrances mythiques aux accents de bergamote,
 vanille et autres molécules gourmandes ou notes fruitées.


Comment !...croyez-vous que cette centaurée à la fraîcheur ronde et ferme, gracieuse,
 modelée sur mesure par une Dame Nature talentueuse, ne possède pas
 le pouvoir de vous ensorceler ?...
Vous avez raison !... en dehors de sa beauté exquise, ses arômes sont à peine perceptibles.




Et le bleuet ?...
Ah, le bleuet !... fleur des champs par excellence, admirable quand elle se hisse au dessus
d'un champ de blé, annonce le retour de l'été et livre avec un peu d'imagination
 quelques notes de bois de santal.
J'ai bien précisé avec un peu d'imagination !... un peu ou beaucoup  !?...


"Ma vie semblable à un iris solitaire poussé sur le bord
du fleuve du temps, donne aujourd'hui
sa fleur"

Chateaubriand




Si la clématite ne répand pas dans l'air une fragrance féminine, dans sa large
 corolle bleu-mauve, coiffée d'étamines surprenantes, on peut percevoir
un souffle généreux d'agrumes.
Quant à l'iris blanc, son port altier, hautain mais sympathique s'accorde avec son parfum analogue
à celui d'un homme refusant l'uniformité pour s'affranchir de tout code.



Encore des termes réservés à qualifier le lupin et si son nom est au masculin, c'est justement parce
qu'il est pourvu d'un potentiel athlétique, d'un bleu énigmatique et
d'un blanc "fleur de sel".
Au jardin, il est élégant, indépendant, et déterminé...
Je ne dirai pas qu'il est un serial séducteur mais presque !...
Mon affection pour cette fleur ne vous a pas échappé puisque chaque année vous avez eu droit
à un message élogieux.
Et son parfum ?..
Sa composition est curieuse, mystérieuse, séduisante et captivante ...


 Chères amies !...si vous découvrez le bouquet dans son intégralité, je vous félicite, vous
 avez une patience hors du commun !...mais ce billet ne mérite pas d'être
pris "complètement" au sérieux.

Je vous souhaite une délicieuse journée...à bientôt...💜

Amicalement vôtre...

💜 💜 💜

dimanche 28 mai 2017

Un iris prodigieux et féminin...


Le géranium présenté récemment est toujours en fleurs, il s'accompagne à présent
d'un iris germanica nommé "Beverly Sills".
Cette ravissante variété, haute de 90 cm ne se fait pas prier pour afficher une grande
quantité de hampes florales solides, résistantes au vent.


Actuellement, cette variété d'iris, parée de sépales et tépales rose tendre est entourée 
d’alchémille, de Julienne des dames et d'un géranium magnificum.
Toutes ces plantes dotées d'une grande générosité ont le talent de fleurir sans
 mon intervention ou presque....
 Après une petite toilette automnale ou printanière, elles sont prêtes à redonner
le meilleur d'elles mêmes... 






L'iris "Beverly Sills" s'enracine depuis plusieurs années dans une zone du jardin au sol profond.
 La terre est pauvre, facile à travailler, nécessitant des apports réguliers de fumier
 composté à l'automne et d'engrais équilibré
fin mars début avril.
Au printemps, cet iris profite donc de tous ces apports avec en plus une dose de potasse 
 organique destinée à optimiser la production florale.
Au même moment, les feuilles jaunies et desséchées de l'année précédente sont
éliminées.


A la fin de cette floraison, les fleurs fanées seront aussitôt supprimées.



La floraison des rosiers évolue avec en face de notre vedette du jour,
"Crocus Rose".


Je vous laisse revoir ou découvrir ce fabuleux rosier donnant des roses parfaites ! ...






"Un simple regard posé sur une fleur et voilà une
 journée remplie de bonheur"...

Céline Blondeau



Pour festonner les bordures, le géranium magnificum est idéal.
Il a été baptisé à juste titre, se plait dans une terre drainante et fertile.
Sa floraison est de courte durée mais époustouflante.


Ce lupin, semé l'an dernier, s'enracine depuis l'automne dernier entre deux rosiers.
La couleur obtenue a été une surprise agréable puisque je sème toujours des lupins de 
couleurs variées.
Je n'espérais pas décrocher un aussi beau camaïeu...


Dans cette ambiance les rosiers "Bourbon" s'épanouissent avec élégance et
générosité.
Vous avez reconnu sur le poteau la belle "Mme Isaac Péreire".
Un jour, si le rosier blanc continue à se livrer en beauté, je vous le présenterai.
Charme et séduction garantis !...


Pour ce jour particulier destiné aux mamans, j'ai des tendres pensées pour les
   mamans dissimulées dans les nuages mais qui veillent toujours
 sur leurs petits anges.


Mon cadeau de fête des mères, une Lady Anglaise, nommée Mary Rose...

Bonne fête à toutes les mamans. 

 Je vous souhaite une très belle journée, entourée de vos petites têtes blondes, 
 brunes, grandes ou petites...
~~~~~~~~
 Chères amies !... embrassez les papas ! ...N'oublions pas leur participation active
 pour nous donner le statut de maman !... 
~~~~~~
Cet iris prodigieux, très féminin mis à l'honneur en mai 2015 méritait une seconde présentation.
 Pour ce jour exceptionnel et merveilleux, je vous souhaite de vivre encore des 
moments de grâce avec ceux que vous aimez.

Bon dimanche à tous ...
💗 

jeudi 25 mai 2017

La vie en roses !...


En attendant le retour des roses et le mien au milieu de mes fleurs, je vous propose ce billet
 à voir, revoir ou découvrir.
~~~~~~~~
Avec ses corolles simples, ses étamines aguicheuses et son parfum subtil, le rosier
 "Sourire d'Orchidée" est un arbuste fabuleux livrant toute la belle saison
 des roses distinguées.
Elles naissent rose pâle puis au fil des jours deviennent blanches.
Le grimpant conduit en gros arbuste est d'une grande générosité.
 Après une petite pause au cœur de l'été,  il repart pour former encore des
 boutons prometteurs.



Au printemps, "ce Sourire" s'accompagne d'une demoiselle nommée "Carolina" et à la fin
de l'été, l'achillée "Lilac Beauty" mêle ses corymbes rose-liliacé
aux corolles du grimpant.


Trois tons de roses dans cette ambiance pour trois fleurs différentes.
Le géranium "Patricia", invincible et prodigue donne depuis juillet de charmantes fleurettes
rose magenta.
Dans un rose doux, le sedum spectabile côtoie les inflorescences de l'achillée "Lilac Beauty".
Cette belle et généreuse astéracée, bon enfant, indestructible donne et redonne
ses énormes fleurs plates.



Mon engouement pour le géranium "Patricia" est si grand qu'il borde plusieurs massifs.
Il mérite tous les superlatifs... sa couleur est délicieuse... la taille des fleurs honorable.
Il s'accorde à merveille avec les rosiers.
Sa floraison, débutée en juillet, perdure actuellement, ses tiges se faufilent entre une 
achillée et un sédum.




Ces grosses corolles joufflues se déploient sur un le rosier "Brother Cadfael.
L'arbuste robuste s'élevant au-dessus d'un mètre trente livre sans relâche des roses
ressemblant à des pivoines épanouies.
A la beauté de ses fleurs, d'un rose très féminin, s'ajoutent des exhalaisons
puissantes mais point entêtantes.  


L'amour est comme l'églantine sauvage,
l'amitié est comme le houx.
Le houx est sombre lorsque l'églantine
est en fleur.
Mais lequel fleurit avec le plus 
de constance ?...

                                         Emily brontë...                                           


 Je vous offre ces quelques fleurs et toute ma tendresse pour vous 
souhaiter une...

Belle journée à tous...
~~~~~~~~~~~
~~~~~~