Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

lundi 16 avril 2018

La passion des lis...


Mon engouement pour les roses et les hydrangeas n'a pas faibli bien au contraire. 
 De nouvelles variétés ont été installées à l'automne, mais depuis l'été dernier
j'ai une passion pour les lis.
Depuis des années, je croyais que cette fleur était délicate et difficile à obtenir.
Mon expérience récente a prouvé que ce lis délicieux était accessible et après
mes succès avec les hybrides asiatiques, j'ai envie de poursuivre
l'aventure avec cette grande famille fascinante.






Pour l'été à venir, j'ai retenu un lis asiatique dans une teinte plus foncée que celui que vous
découvrez, pourvu de fleurs en coupes dressées, dotées de six pétales
bicolores, bordeaux et blanc.
Dans la gamme des lis orientaux, j'ai opté pour une variété que j'espère remarquable
et délicieusement parfumée, pourvue de fleurs en coupes ouvertes, dressées, 
 de grande taille, blanc nacré ourlé de rose tendre.





Début juillet, nous découvrirons un lis Longiflorum chargé de fleurs en trompettes
parfumées, rose fuchsia foncé, pour peupler un massif aux abords de la maison
afin de profiter de ses fragrances à la tombée de la nuit.


Ces trois variétés supplémentaires ne seront pas plantées directement dans le sol comme 
 l'an dernier mais en pot.
La raison ?
Pour introduire les potées fleuries aux endroits idéaux, la tête des fleurs au soleil et 
 leurs pieds à l'ombre.
Les bulbes vont séjourner une année dans le container. 
En automne, ils seront dépotés et installés en pleine terre.


Pour installer les bulbes dans le confort, j'ai utilisé des containers de belle taille, 30 cm de
diamètre et 35 cm de hauteur.
Au fond du pot, une couche de graviers assure le drainage. 


Les bulbes sont posés sur un lit de 10 cm d'épaisseur, composé de sable, de tourbe blonde  
 et terreau enrichi d'un engrais à diffusion lente.


Le lis oriental est posé sur un lit de terre de bruyère enrichie en potasse organique.



Les cinq bulbes de lis asiatiques sont plantés dans un container de 35 cm de diamètre.


Les potées séjournent à l’extérieur, au soleil le matin, arrosées de temps en temps
si madame la pluie ne se lâche pas. 
Le lis pousse rapidement, depuis leur mise en terre le 15 mars, ils sont déjà sortis de terre.


Depuis les agapanthes sont sorties de leurs abris et se pavanent au soleil.






Si le lis est facile à obtenir, il faut traquer sans relâche leurs ennemis qui peuvent se présenter
sous la forme d'une limace friande des jeunes pousses ou du fameux criocère
 du lis, un insecte habillé d'une carapace rouge, aux allures
sympathiques mais redoutable.
En fait, les criocères adultes ne causent pas les plus gros dégâts, mais les larves,
ces petits vers qui se nichent sous les feuilles engloutissent
rapidement le feuillage et les boutons.
Pour les combattre, toute l'année, la chasse est ouverte...


Pour le plaisir, je vous offre les ambiances peuplées de lis et hydrangeas.


Les nouveaux lis seront installés dans un massif en préparation...


 ....habillé d'un érable... 


...d'une spirée japonaise à fleurs blanches...


...d'un brunnera macrophylla en bordure...


...d'un géranium vivace florifère...


...d'un cornus mas en fond de massif...


Le massif abrite cet hydrangea macrophylla à têtes plates roses, une merveille de délicatesse.
Ses fleurs arrivent à maturité au début de l'été et...


....en automne, son feuillage prend des teintes chatoyantes....


Le moment est venu de se séparer mais pas avant de vous dire à très vite pour de
nouvelles découvertes.
~~~~~~~~~
En 2018, ma passion pour les lis est toujours intacte et selon le procédé évoqué dans ce 
billet, j'ai planté en pot de nouvelles variétés acquises chez Baumaux.
Dès que les nouvelles espèces ne seront plus un rêve mais une réalité, je vous offrirai
leur quintessence.

"Tous nos rêves peuvent devenir réalité si nous avons le
courage de les poursuivre".

Walt Disney....


Je vous souhaite de profiter des douceurs de l'existence et comme "Balou" 
"Soyez heureux".


Bye, bye...A plus...
💗💗💗