Ambiance du jour

Ambiance du jour
Cette année là ! ... (clic sur image)

accueil

dimanche 21 juillet 2013

Le retour du "Sisyrinchium Striatum"


Au cours de l'hiver 2012, glacial, le "Sisyrinchium  Striatum" avait disparu.
je pensais que cette vivace était complètement anéantie et ne refleurirait plus mon jardin.
Cependant, comme je laisse ce cultivar se ressemer à sa guise, j'ai eu la bonne
surprise de retrouver quelques plants au printemps suivant.


Si les plants n'ont pas survécu au froid, en revanche les graines ont germé ici ou là
dans le jardin, donnant parfois des ambiances charmantes
 et surtout généreuses.





Au cours de l'été 2012, quand j'ai découvert de nouveaux plants, je me suis empressée en
septembre de faire une réserve. 
J'ai réalisé quelques potées qui ont passé l'hiver à l'extérieur à l'abri du gel.


Au cours du mois d'avril, ces plants m'ont permis d’étoffer des massifs.


 La pivoine "Kansas" a trouvé un nouveau parteniare


Près d'un rosier, un semis spontané a survécu à l'hiver 2013, long, mais beaucoup
moins froid que l'année précédente.


Ambiance bleu et blanc composée de sisyrinchium et népéta.


Trio de charme que j'affectionne tout particulièrement.
La vedette est surtout le rosier "Lavender Lassie".
La campanule est aussi le résultat d'un semis spontané.

Bel été à tous.

11 commentaires:

  1. Un trio gagnant, à coup sûr! J'ai mis longtemps à apprécier ces Sisirynchium, mais ma visite des jardins de Saintonge en juin m'a convaincue de leur beauté dans les massifs, grâce à leur pâle couleur et leur graphisme impeccable. Hélas, pas pour mon climat, quoi qu'en voyant ton savoir-faire, je me dis que je pourrais me lancer, juste sur une plante. Merci!
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  2. Je les adore ces Sisirynchium Joceline, ils ont l'air de bien se plaire ici aussi. Par contre je ne sais comment les traiter. Faut-il les couper à ras après une première floraison et dans ce cas "remontent-ils " ? J'aimerai bien que des campanules se ressèment aussi mais je n'en ai pas !Les divises-tu à l'automne ? Merci pour tes conseils tu es une vraie et précieuse mine d'informations mais pas que of course !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARYLINE....Après la première livraison de fleurs, je ne coupe que les fleurs fanées, en septembre le sisyrinchium livre de nouvelles hampes, un peu moins nombreuses mais bien fournies.
      belle journée

      Supprimer
  3. you have a great blog ^ ^
    you want to follow each other?
    follow me and let me know with a comment
    and follow you too :))


    kisses
    http://lemonchicbeautyfashion.blogspot.it/

    RépondreSupprimer
  4. J'avais déjà noté cette plante je la trouve très belle avec les nepetas.

    RépondreSupprimer
  5. Un vrai feu d'artifice, cette plante qui met en valeur les fleurs qui l'accompagnent et qui les illuminent!!!
    Bises!
    Ghislaine

    RépondreSupprimer
  6. J'avais un beau pied de sisirynchium mais il a disparu en ce printemps pluvieux et il me semble voir quelques jeunes pieds issus de semis mais ils ne fleuriront pas cette année et c'est bien dommage.
    Toutes les scènes que tu présentes avec cette plante sont très jolies.
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. C'est vraiment charmant , je me promène dans ton jardin et admire toutes ces beautés
    Chez moi c'est un désert total

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup l'ambiance bleu et blanc avec le nepeta! C'est doux! Je les trouve également jolis avec du pourpre. C'est un beau jaune beurre et j'espère que mon pied passera l'hiver ou en avoir des semis spontanées!

    RépondreSupprimer
  9. Un trio gagnant qui me plait beaucoup ces couleurs sont de vrais merveilles.
    Bon week end

    RépondreSupprimer
  10. Merci à toutes pour vos visites pendant mes vacances, je vous retrouve sur vos blogs dès que possible. Je remets ma maison en ordre ainsi que mon jardin.
    Bises à toutes

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité