Ambiance du jour

Ambiance du jour
Une merveille à découvrir ...clic sur image

accueil

jeudi 31 mai 2012

Rosier "Peace and Love"


Au coeur de ce nuage d'alchémille, le rosier "Peace and Love"dévoile une peronnalité
singulière qui le rend attractif.





Les boutons allongés rose fuchsia libèrent cinq pétales rose-vif, éclairés par un halo foncé
révélant de superbes étamines.
Tout l'été, le rosier "Peace and Love" produit des gros bouquets de coupes simples de 6 cm
de diamètre au sein d'un feuillage vert foncé, brillant, résistant aux maladies connues
pour défeuiller un peu trop rapidement certains rosiers.
Grace à sa petite taille, 80 cm de haut pour 60 cm de large, et son port buissonnant, j'ai pu installer
ce petit arbuste à l'avant d'un rosier grimpant pour en dissimuler le pied.
Il s'intègre facilement dans un massif de vivaces printanières.
Plus tard, quelques asters prendront le relais pour accompagner sa floraison d'automne.
En mars, cet hybride moderne est taillé assez court, la floraison intervient sur les 
bois de l'année.
Pour obtenir un arbuste bien fleuri tout l'été, le nettoyage des fleurs flétries
est indispensable.



Pour la petite histoire.
=============
Grace à l'originalité de son coloris et sa résistance appréciée devant les maladies, ce rosier
a reçu, en 2011, le second prix au concours de Paris- Bagatelle.

Belle journée à vous...
********
*****

Photinia "Red Robin"



Précieux pour son feuillage flamboyant au printemps et persistant toute l'année, le photinia
"Red Robin" est le point de mire de la haie.
Quand j'ai crée la haie, c'est le premier arbuste que j'ai planté.
Le mois de mars était encore très froid mais il ne gelait pas.
Le soleil était au rendez-vous me permettant de m'activer au jardin dans de bonnes conditions.
















Dans le courant du mois de mai, cet arbuste révèle la splendeur de sa floraison, que je
considère comme un cadeau de la nature.
Comme la rose, omniprésente dans mon jardin, ce photinia appartient à la famille
des rosacées.
Rosées en boutons, les fleurs portées en bouquets arrondis affichent à l'épanouissement
un blanc laiteux rendant l'arbuste irrésistible.
Les bouquets recouvrent un feuillage couvert d'une pellicule de vernis accentuant son attrait.



La croissance rapide du photinia a permis d'obtenir dès la troisième année, un sujet de belle taille.
A présent, il offre un buisson formant une silhouette arrondie maintenue à 2.50M  de hauteur par
une taille qui sera effectuée à la fin de la floraison.
Dans la haie, les formes, les textures des espèces retenues forment un rideau de verdure
 contrasté.
Chaque variété se détache de sa voisine en formant un ensemble cohérent.


Certains arbustes malmenés par cet hiver rigoureux ont reçu un régime de fertilisation spécial
pour les remettre en forme.
Dans un arrosoir de 12 litres, je dépose 400 grammes de fertilisant organique à base de fumier 
enrichi aux algues que je laisse macérer toute une nuit.
Le lendemain, le photinia a été nourri avec cette solution "énergisante"

Bonne journée  à tous



dimanche 27 mai 2012

Véronique prostrée "Blue Sheen"


Avec les pluies importantes de ce mois de mai, la floraison de  la véronique prostrée "Blue Sheen"
est un peu compromise, néanmoins, elle conserve ses qualités ornementales et offre à
ce massif une once d'originalité.
Vous avez envie de recouvrir vos bordures, cette véronica prostrata "Blue Sheen" est
une vivace tapissante haute de 20 cm, capable de s'étaler rapidement sur
40 cm de large !

 

Vous succomberez peut-être au charme de ses tiges florales érigées, composées
de fleurs en coupe bleu ciel !
Au jardin, cette véronique a pour mission de masquer la base d'un poteau soutenant des rosiers.
Elle apprécie cet espace baigné de soleil et s’accommode de la terre offerte à ses voisins.


Fleurissant à la même époque, cette véronique est associée à du Thlaspi.
Si cette vivace fleurit avantageusement en ce moment, avec un rabattage des tiges défleuries,
  dans le courant du mois de juillet, pour le plaisir de la jardinière, elle
dévoile plus discrètement une nouvelle floraison.
L'an prochain, au printemps, je prélèverai quelques éclats pourvus de racines situés à la
périphérie de la plante afin d'habiller d'autres massifs.


En face, à la base du poteau , des plantes très simples couvrent le sol dans des tons de bleu
et de blanc.
Un iris bicolore pigmente l'ensemble.

Belle journée à tous


A bientôt...


vendredi 25 mai 2012

Céanothe, céanothus thyrsiflorus "Repens"


Le céanothus thyrsiflorus "Repens" est un céanothe  rampant à feuillage persistant, offrant
au coeur de la rocaille du jardin, une superbe floraison accompagnée
d'un parfum exquis.
Cet arbuste a la réputation d'être frileux.
Après l'hiver rigoureux de cette année, il prouve sa résistance aux froids mordants.
A la plantation, j'ai respecté sa principale exigence.
Il est installé dans un sol très drainant.


Sa croissance rapide me permet de profiter d'un couvre- sol idéal, tapissant l'espace sur
plus d'un mètre cinquante.


Ses nombreuses petites fleurs recouvrent un feuillage persistant, coriace, gaufré
pendant quelques semaines.
Cette ramure de toute beauté assure une prestation quand le jardin rentre dans sa 
profonde léthargie hivernale.


Si la taille est inutile, parfois, je dois supprimer quelques rameaux volubiles,
empiétant sur l'espace vital des rosiers.


Dans quelques jours, un rosier à fleurs mauves prendra
le relais des floraisons pour tout l'été.

Belle journée pour tous

A très bientôt

mercredi 23 mai 2012

Iris "Echo de France"


Connaissez vous mes amis ce bel iris "Echo de France ?
Une plante vivace remarquable s'adaptant à tous les jardins !
En ce moment, les iris sont les vedettes de mon espace de verdure, sans les caprices des stars.
La floraison de cette plante robuste et fidèle est brève mais majestueuse et je voue une 
 véritable passion pour cette fleur..
Par bonheur les tiges défleuries, le feuillage dressé reste décoratif jusqu'à l'automne.

 


L'iris "Echo de France" déploie ses pétales blanc qui s'harmonisent avec charme
et délicatesse aux sépales jaune primevère.
Une teinte douce pour cet iris relevée par une belle barbe jaune orangé.
Sa hauteur oscille entre 85 cm et 90 cm.
Cette hauteur mesurée lui permet de résister aux vents violents sans se coucher sous
les averses printanières.


Très florifère en ce moment, il colore les massifs et nécessite un entretien
très limité.
Il affectionne un emplacement bien ensoleillé et une terre ameublie à la plantation.
Quant à l'arrosage, celui de dame nature lui suffit amplement.
Et ce printemps, il est comblé !

 


L'an dernier,  la floraison du  rosier "Golden Célébration coïncidait avec celle
de l'iris "Echo de France".



Très belle journée à vous.

A bientôt...


lundi 21 mai 2012

Clématite "Miss Bateman"


La floraison très précoce de la clématite "Miss Bateman" ne m'a par permis d'apprécier
ses corolles accompagnées des roses de "Mme Isaac Péreire.
Tandis que le pied de cette clématite profite de l'ombrage du rosier, ses tiges se hissent dans
les branches de son support pour rejoindre l'espace ensoleillé afin d'épanouir
ses belles corolles .

 



 
Installée depuis deux ans au pied du rosier et deux années après l'installation de l'arbuste,
la clématite "Miss Bateman" offre deux floraisons au cours de la saison.
En mai, ses corolles simples, larges de 10cm se déploient sur les tiges de l'année précédente.
En août, ses fleurs cohabitent, sur les nouvelles pousses, avec les roses de ce rosier "Bourbon".
=============
Comme toutes les clématites du jardin, j'ai apporté beaucoup de soins à la plantation
de cette "Miss".
J'avais opté pour une plantation printanière, dans un trou de 40cm de côté, de façon à coucher la motte
dans cette fosse en enterrant les tiges sur 15 cm.
Un mélange de terre de jardin, terreau du commerce ont permis de couvrir la plante.
Pendant trois semaines, j'ai distribué un arrosage hebdomadaire, puis en période sèche.
Au départ de la végétation, dès que les jeunes pousses sortent de terre, je recouvre le sol d'une 
couche de tonte de gazon maintenant une fraîcheur naturelle.
La clématite profite de la même fertilisation que le rosier.

Ce message a été planifié, je vous retrouve dans une ou deux semaines.


Belle journée à vous



jeudi 17 mai 2012

Rhododendron "Souvenir du Congo"


Dans ce massif ombragé par un pin parasol  et un mûrier, fleurit le rhododendron
"Souvenir du Congo" accompagné de variétés de plantes nécessitant
les mêmes conditions de culture.


Dépourvue de calcaire, la terre du jardin est parfaite pour permettre à ce rhododendron
d'évoluer à sa guise.
 A la plantation, elle a été mélangée à de la terre de bruyère et du
 terreau forestier.



Pendant deux semaines "Souvenir du Congo" exhibe de grosses inflorescences
composées d'une quinzaine de fleurons de bonne taille.
L'arbuste vigoureux  est doté d'un beau feuillage persistant vert foncé.
Pour l'instant, il mesure autour d'un mètre de haut et de large.
Je nourris l'espoir de le voir, dans les années à venir, atteindre entre 1.20m et 1.50m


A la fin de la floraison, je supprime les fleurs fanées afin que l'arbuste ne s'épuise à
former des graines.
Les bouquets fanés sont ôtés avec précaution sans endommager les jeunes pousses  
déjà présentes.



L'intérêt du rhododendron ne se limite pas à la floraison du moment.
En hiver, son feuillage persistant donne de la prestance au jardin.
En juillet, il sert de toile de fond pour un  hydrangéa serrata révélant sa beauté florale
à cette époque.





En bordure du massif de ce rhododendron, les espèces choisies offrent des couleurs et 
des formes en contraste.
A la suite du lamier, l'heuchère "Georgia Pech" dévoile une très belle couleur printanière,
se pourprant légèrement en hiver.
Hosta "Crispula Variégata" révèle des feuilles larges bordées de blanc.




A gauche de l'hydrangéa serrata, l'hosta "June" accompagne une fougère.
Son feuillage jaune lumineux est bordé de bleu.


L'heuchère "Guardian Angel se pare de belles et délicates marbrures sur un feuillage
pourpre argenté.

Belle journée à tous et à chacun ...
**********
*******