Ambiance du jour

Ambiance du jour
Une merveille à découvrir ...clic sur image

accueil

mercredi 18 septembre 2019

Fleurs de fin d'été ...


Les belles pluies du mois d’août ont dynamisé les plantes estivales.
Ce dahlia, un fidèle du jardin est un incontournable des massifs.
Si les gelées n'interviennent pas trop tôt, de nombreux boutons parviendront
à éclore.


Le cosmos est une fleur fascinante par sa facilité de culture.


Elle se prénomme Sally et son look ravissant ou sa généreuse production florale font
 le bonheur de nombreux jardiniers.
Vous l'avez reconnu ! 
Elle se nomme Sally Holmes ! ...


Toutes ces fleurs blanches présentées rapidement seront revues à mon retour de voyage.

A toutes et tous, je souhaite de vivre de bons moments dans vos vies et dans
vos jardins.

A bientôt.

dimanche 15 septembre 2019

En jaune tendre et délicat, rosier "Vanessa Bell"


Dans une brume matinale rapidement dissipée pour laisser la place à un soleil très généreux,
les roses de mon jardin reviennent sur le devant de la scène.
Celle qui apparaît sur votre écran est dotée d'un charme singulier et sous notre astre
flamboyant le jaune des pétales est tendre et délicat.


Cette rose au teint si délicat, observée un matin tout neuf, s'ouvre en coupe d'une bonne taille
et chaque corolle est une petite merveille.
Parfois, elle se perche en solitaire sur un arbuste haut d'un mètre dix environ, parfois
elle se groupe par cinq et chaque fleur rivalise de beauté.
Mais, enfin comment se nomme le rosier ? ...





Rosier "Vanessa Bell", tel est le nom d'un bel arbuste obtenu par le célèbre
créateur "David Austin", en 2017.
Il appartient à la famille des hybrides de Moschata et occupe mon jardin depuis sa mise
sur le marché.
Dotées d'une particularité apte à vous séduire, les roses évoluent au cours de leur épanouissement
en trois couleurs.
Elles naissent jaune pâle, mutent en jaune caressé de blanc puis en blanc pur. 


Délicieusement parfumées, les roses sont liées à un feuillage
abondant, rarement pour ne pas dire jamais touché par une maladie
sournoise et destructrice.
La fertilisation et la taille à la fin de la production florale de juin, permettent d'obtenir
une remontée honorable.
Un petit mot sur le parfum aussi tendre et délicat que la fleur.
J'hésite ! ...entre des notes exhalées par les fruits du verger ou celles d'un agrume connu,
ou le parfum d'une bonne tisane au miel et citron.


A la fin du printemps quand la chaleur était écrasante et le soleil omniprésent, les roses
du rosier "Vanessa Bell" étaient accompagnées joyeusement par
une plante vagabonde dans les prairies, et utilisée par les amateurs
de tisane.
Je connais votre oeil de biche suffisamment perspicace pour avoir reconnu la
camomille Romaine, appelée par les puristes
Anthemis ou Chamaemelum nobilis.


Rosier "Rosée du Matin".


Et toujours pour annoncer le début de l'été le petit rosier "Rosée du matin" expose
lui aussi ses charmes.
Un "Ammi Visnaga semé courant mars balance ses ombelles blanches et nous verrons en
détail une autre vivace de la famille des apiacées.


Bonne journée ...

Profitez bien de ce beau temps et des personnes que vous aimez.
Prenez soin de vous ! ...



Amicalement vôtre ...
~~~~~~
~~

mercredi 11 septembre 2019

Escapade Lyonnaise ...


Aujourd'hui, nous sommes le 8 septembre, si si, le temps s'est arrêté sur un beau
dimanche pour visiter Lyon.
Vous me suivez ! ...
La petite laine est superflue car la température est parfaite pour déambuler
dans la ville, 24 degrés.
Mais avant de parcourir les rues et les sites remarquables, déjeunons, pas n'importe où ! ...


Dans la capitale des Gaules, arrêt obligatoire dans un "Bouchon Lyonnais"...


Le choix est vaste, les plats tiennent au corps.
En sortant, vous avez comblé votre petit creux à l'estomac.
Attention au gras double, il laisse des traces sur les hanches ! ...


Côté dessert, la palette est aussi savoureuse.
Je recommande la Tarte à la praline.
Spécialité Lyonnaise.


Il est bon de lever la tête pour admirer les cochonnailles pendant au plafond.


Après un bon repas copieux arrosé avec modération, visite du quartier Saint Jean pour admirer
les belles façades Renaissance.



Nous sommes dans le quartier Saint Jean, haut lieu touristique abritant des maisons fin Gothique et 
Renaissance.


Au centre de la place se dresse la Primatiale Saint Jean construite au début du 11 e siècle.
De style gothique l'édifice a été élevé sur une bastide romane.
Sur la façade, les lignes horizontales sont valorisées par les gâbles aigus des portails.





Tous les vitraux de cette cathédrale méritent une attention particulière.


Celui ci étant le plus remarquable ...




Ce petit trésor est une horloge astronomique...




En sortant de la cathédrale, vous découvrez la basilique Notre-Dame de Fourvière perchée sur
la colline portant ce nom.
Chaque année, le 8 septembre, on célèbre une messe du renouvellement
du Vœu des Échevins.
Une messe accompagnée par un organiste talentueux.
Dans un prochain billet, nous verrons en détail cet édifice magnifique, lieu
de pèlerinage célèbre voué à la Vierge Marie.


Le mois de septembre étant idéal pour visiter notre beau pays, alors si vous prenez
la route, voyagez bien.

Bonne journée...
A bientôt.

mercredi 4 septembre 2019

Achillée "Salmon Beauty" - Achilléa Millefolium "Salmon Beauty"


Amis jardiniers, les achillées vous connaissez !?.
Evidemment ! quelle question me direz vous !.
Cette vivace est tellement docile, facile et surprenante parfois par la diversité des coloris.


L'achillée que je vous propose aujourd'hui se nomme "Salmon Beauty".
Dans mon univers, elle attend l'arrivée de l'été pour déployer ses inflorescences
aplaties larges de 8 cm 
de diamètre blanc ivoire en début d'éclosion
puis rose saumoné.
Rabattue à la fin de la floraison de juin et arrosée copieusement pendant mon absence,
cette achillea millefolium, haute de 70 cm, offre à nouveau
un feuillage gracieux surmonté de quelques fleurs, ravissantes
dans une composition florale.





L'achillée millefolium, resplendissante dans les massifs ensoleillés, accompagne
à merveille les rosiers.
Dans le sol drainé de mon jardin, elle a trouvé sa terre de prédilection.
La sécheresse ne lui fait pas peur et le froid ne l’incommode pas.
Mes grandes vacances terminées, j'ai redécouvert son allure fière et pimpante.
Elle a apprécié les belles pluies du mois d’août.
Environ 80 litres au M2.
Vider un pluviomètre plein ne m'était pas arrivé depuis bien longtemps.


~~~~~~ Division de l'achillée ~~~~~~

Un jeu d'enfant ! ... l’enracinement de cette vivace, superficiel, est facile à diviser 
les nouvelles pousses situées en périphérie de la plante.
Les nouveaux éclats plantés aussitôt mettent trois semaines avant de donner
les premiers signes de reprises.

~~~~~~ Entretien de la plante ~~~~~~

A la fin de la floraison, les inflorescences supprimées incitent la formation
d'une nouvelle floraison aussi aguichante que la première.


L'achillée refleurit et "Félicie aussi" ! ...
Oups ! je veux dire le rosier Félicia.
Autre petite merveille que vous connaissez évidemment ! ...


Et pour accompagner les roses et l'achillée, j'ai souligné la bordure
par une armoise vivace, "Powis Castle".

Belle journée, profitez bien de tous les plaisirs de l'existence.

Bye, bye...