Ambiance du jour

Ambiance du jour
Éphémère mais craquant... (clic pour découvrir)

accueil

dimanche 26 février 2017

Roses et pivoines en bouquet


Pour ce bouquet, j'ai réuni les plus belles roses bien connues pour leur beauté, leurs charmes
leurs rondeurs délicieuses et leurs parfums capiteux.



 Dans des tons de rose doux, pâle, intense, vif et fuchsia, Marie Rose, Sylvie, Constance,
 Églantine, Gertrude, Olivia sont serrées les unes contre les autres
avec une pivoine bicolore, nommée "Gay Parée".



  
A voir, revoir ou découvrir le message sur la pivoine en cliquant sur le lien suivant.



Abondantes pendant leur période faste, les roses de mon jardin se dévoilent de mai à
novembre dans des teintes irrésistibles ou décorent la maison.
Elles sont de préférence cueillies en boutons au petit matin et se prêtent à la
confection des bouquets simples ou sophistiqués.




Très florifère et d'un charme fou, le rosier "Sylvie Vartan" offre des boutons turbinés et ses  
roses de bonne tenue sont d'un suprême raffinement en vase.


L'orlaya grandiflora, fleur simple et facile à réussir par semis, s'associe avec toutes les
fleurs.
Ne pas hésiter à semer cette variété débonnaire pour son caractère original.




Ces roses et pivoines ont été installées dans un vase ancien en porcelaine de limoges.



Dites le avec des fleurs toute l'année...
Alors à bientôt, pour découvrir un nouveau billet fleuri.

🎀🎀🎀 Bon dimanche...🎀🎀🎀


jeudi 23 février 2017

Impératrice Joséphine, un rosier délicat...



Dans un vase Médicis
=========================================

Vous ne verrez pas le rosier "Impératrice Joséphine" dans le jardin mais ses larges corolles
 flatteuses, insérées dans un bouquet reflètent leur beauté, leur sensualité
 et leur délicatesse.

=========================================







Les roses de belle taille, peu parfumées, dotées de pétales soyeux rose vif rehaussés de
veines rose foncé  évoluent entre des fleurs de spirée et de tanacétum.
Une astilbe fringante et particulièrement très florifère apporte de la légèreté.




Pour découvrir le rosier du jour dans le jardin cliquez sur le lien.   

       
Rosier Impératrice Joséphine


A l'époque de sa première présentation, l'arbuste était bien jeune mais depuis, il est
devenu plantureux et ses prestations sont très agréables à découvrir
au début de l'été.

Je n'ai  affiché que les commentaires concernant le jardin, je conserve et conserverai
 précieusement vos gentils mots à caractère personnel 
pour ma lecture privée.

Amitiés florales...
~~~~~~~~
                                                                

dimanche 10 juillet 2016

Rosier "Albertine"


Juin, le plus beau mois pour les roses et quand il se termine, le rosier "Albertine" est
dans  toute sa plénitude.
Cette liane vagabonde court sur la barre transversale en partageant l'espace avec
un rosier grimpant tardif.


~~~~~~ Plantation ~~~~~~

Albertine est un hybride de wichuraiana intrépide, volontaire, planté après le grimpant à fleurs
blanches qui allongent ses tiges nonchalamment. 
Car cette Albertine a la force d'une tendre et elle est résolue à s'étendre et se répandre
pour dévoiler ses fleurs sur toute la longueur de la barre.


Ses fleurs, amis jardiniers, jugez par vous même leur belle production ! ...
Et ce n'est pas tout ! ...



Raffinées, coquettes délicates, fringantes, les fleurs ont la capacité à émerveiller et
à séduire.




De belle taille, entre 8 et 10 cm de large et d'une couleur fascinante, mi-rose mi-saumon, 
elles captivent et enthousiasment les amoureux de la rose.
Et les nez les plus experts apprécient leur parfum subtil, prononcé et agréable.
Et ce n'est pas tout !
A plusieurs reprises, courant juin, malmenées par les pluies, elles ont prouvé leur aptitude à 
 surmonter et vaincre des conditions climatiques peu favorables à leur
épanouissement.



Remarquez son feuillage opulent, dense, un tantinet brillant, vert foncé et fier
   de n'être pas touché par une maladie sournoise qui nuirait 
 à son look.


Alors "Albertine" n'a que des qualités ? ...
Elle a un seul défaut, beaucoup trop d'épines sur ses tiges...
Mais est-ce vraiment un défaut lorsque l'on est un rosier...et un beau ! ...


Un autre regret ! ...
"Albertine" ne minaude pas quand il s'agit de fleurir en juin, mais après cette prestation, elle
se retranche et ne refleurit pas à la fin de l'été.

~~~~~~ Taille - fertilisation ~~~~~~

La taille est simple et légère ...
Lorsque je reprendrai les travaux dans le jardin, je couperai toutes les fleurs fanées et
 et attacherai ou supprimerai les branches volubiles nuisant à l'ensemble.
Quant à la fertilisation de cette liane, elle est un peu plus soutenue que celle de
  certaines variétés gratifiantes même lorsque j'oublie de les nourrir.
En novembre, une bonne dose de fumier est répandu et deux apports d'engrais "spécial rosiers"
sont distribués au départ de la végétation et courant juin.


Amicalement vôtre...

Bye, bye...
======
====

jeudi 7 juillet 2016

Simples et de belle tenue...


Ces roses entourées d’alchémille dans une composition florale sont simples mais
toujours ravissantes et de belle tenue sur le rosier et dans
un bouquet...
Elles appartiennent au grimpant "Iceberg" et pour les jardiniers à la recherche
d'une variété vigoureuse et remontante, je vous le recommande.
Pour voir, revoir ou découvrir ce rosier, je vous invite à cliquer sur le lien suivant.


Bel été à tous et à chacun.
~~~~~~
~~~~

dimanche 3 juillet 2016

Sauge - Salvia nemorosa "Schneehügel"


Sous un beau et chaud soleil estival, la sauge - salvia nemorosa "Schneehügel" poursuit
avec brio son fleurissement prés d'un géranium qui termine sa prestation
et d'un autre qui commence à montrer ses premières fleurettes.
Vivace cette sauge ? ...
Absolument, elle est vivace, se bonifie d'année en année et se montre rustique quand le
 froid  décide au coeur de l'hiver de faire du zèle en causant quelques frayeurs
 aux jardiniers.




Cette sauge  a tout pour séduire ! ...
Une floraison qui dure depuis trois semaines... 
Sa hauteur, pas plus de 40 cm...
Ses nombreuses fleurs en épis compacts composés de petites fleurs blanches.
Son feuillage abondant, doté de feuilles de 10 cm de long, ovales, gaufrées, vert foncé. 
Son port érigé, elle ne s'affaisse pas, même après une pluie importante...


 ~~~~~~ Plantation ~~~~~~

Dans un sol travaillé un beau jour d'hiver, la Salvia nemorosa "Schneehügel" a été installée 
au printemps dans une grande fosse de 40 cm de côté 
et de profondeur.
Pour son confort et optimiser sa croissance, la terre perméable, légère et filtrante du jardin a 
 été améliorée en fumier composté et terreau riche.
Un arrosage copieux à la plantation puis deux ou trois litres chaque semaine ont permis
à cette vivace de prendre ses marques pour donner aujourd’hui
une plante rayonnante  de 60 cm de large.

~~~~~~Entretien - fertilisation ~~~~~~

Lorsque cette sauge sera moins attractive et que ses épis commenceront à faner
ils seront rabattus et redonneront une nouvelle moisson
au coeur de l'été.


A l'arrière de cette sauge, les rosiers "Hyde Hall" et "Dentelles de Bruxelles" sont
eux aussi les points d'orgues de ce massif.
Deux grands séducteurs qui se parent de fleurs très différentes.





Le rosier "Hyde Hall" est une variété anglaise, solide, haute de plus de 2 m, fascinante par
l'exubérance de sa floraison et son feuillage intact.



Et lorsque la sauge et les rosiers sont en fleurs, le cornus kousa Nicole est toujours
fascinant auprès de Ghislaine de Féligonde...


Et sur la rive gauche, de beaux aristocrates stimulés par la chaleur de ces derniers jours
se distinguent et affichent leur belle vitalité.
Plus sérieusement, vous retrouverez ces trois rosiers sous les liens suivants.



Rosier Veilchenblau les premières années après sa plantation 
et son

Cette parade fleurie se termine mais l'été s’installe et nous promet  l'épanouissement de 
 belles et charmantes variétés amoureuses de chaleur.
Alors ... à bientôt, pour découvrir d'autres petites merveilles.

Bon dimanche à tous...

Amicalement vôtre...
~~~~~~
~~~