Ambiance du jour

Ambiance du jour
Une merveille à découvrir ...clic sur image

accueil

mardi 26 avril 2022

Tulipe "Elsenburg"


Avec le retour du soleil et la chaleur, les plantes de ce massif endossent de nouvelles couleurs, un
syringa macrophylla "Superba" peaufine son fleurissement, les heuchères 
sont à nouveau de véritables coquettes fraichement
colorées de nouvelles teintes. 
Et dans cette ambiance, la tulipe perroquet "Elsenburg" apporte un charme surrané.


Magnifique à l'aube, quand le soleil caresse les pétales soyeux de cette tulipe
perroquet, de taille moyenne, rose fuchsia agrémentée
 de reflets argentés.



Cette fleur sublime  est encore plus belle lorsque ses pétales sont encore blottis
 les uns contre les autres.



Confronté aux intempéries début avril, ce bouquet fraichement épanoui est un
 beau cadeau à savourer sans modération.
Ensevelies sous la neige, les tulipes ont montré leur résistance face à une météo surprenante
parfois décourageante.
Courageuses et téméraires, les tiges ont retrouvé un port altier permettant à la tulipe
d'offrir une élégance doublée d'un raffinement certain.
 Enfin, le liseré blanc qui souligne le feuillage apporte la touche supplémentaire qui donne
à cette variété le titre de noblesse de votre choix.


Avant de vous quitter, je vous souhaite une belle et douce journée.

La citation du jour :

Aucun hiver ne dure éternellement, aucun printemps
 ne manque son arrivée.

Amicalement vôtre...

mercredi 13 avril 2022

Tulipe "Exotic Emperor"

 
Oubliée...la tristesse des intempéries tardives, les chutes de neige, le gel destructeur,
aujourd'hui, je n'admire que les beautés épanouies du printemps
qui s'installe vite et bien.
En fleurs au pied d'un amélanchier du canada, la tulipe de ce jour, nommée 
"Exotic Emperor" est sagement campée sur une tige bien droite
de 40 cm de hauteur.
Fidèle au rendez-vous, début avril, la tulipe commençait à se débrailler, se hissant 
courageusement dans la froidure matinale pour offrir en fin
  de matinée une corolle parfaite blanc ivoire
 léchée de vert.
 A présent, sa présence dans cet ensemble de plantes pérennes relève et complète
 le tableau.





Dans cet ensemble, la tulipe du jour revient pimpante chaque année durant deux ou trois ans.
Ensuite, avant de la voir dépérir, ou dans une prestation minable, je renouvelle la plantation par de
nouveaux bulbes.
 Autour d'elle, toutes les variétés utilisées pour la mettre en valeur attendent sans broncher
son grand retour.
Dans une gamme de coloris proches, l'euphorbe "Ascot Rainbow", très utilisée au jardin,
au soleil ou dans un massif ombragé, prouve sa résistance.
De plus sa présence hivernale se remarque auprès d'un choisya ternata "Sundance".


Au même moment, dans cet ensemble, un sorbaria "Pink Hopi" déploie son feuillage
printanier nullement affecté par les gelées tardives.



Enfin, pour compléter la scène, l'heuchère "Art Nouveau" offre ce qu'elle a de plus beau, son
feuillage printanier vert clair souligné de veines pourpres.


En attendant de partager de nouvelles floraisons fraîchement épanouies, je vous
souhaite de vivre une belle journée dans vos activités préférées.

Amicalement vôtre.



dimanche 3 avril 2022

Un weekend glacial ...

Premier avril, ce n'était pas un poisson car en quelques heures, le thermomètre
a chuté d'une façon vertigineuse et mon jardin s'est retrouvé
sous une couche de neige impressionnante.
 Rapidement, l'albizia, un malus, un cornus et plusieurs conifères ont été recouverts 
d'un manteau très encombrant.
Le feuillage de l'albizia arrivant tardivement ne sera pas endommagé mais les
boutons du malus parviendront- ils à s'ouvrir ?...
La réponse ! je l'aurai dans quelques jours .


La neige étant bien lourde, ces conifères ont nécessité mon intervention afin de les
 alléger de cette carapace pesante sur des rameaux juvéniles encouragés
à s'étendre par le soleil omniprésent et la chaleur
des jours précédents.


Deux avril, samedi, toute la journée, inlassablement, sans répit la neige est tombée 
 sur une végétation que je venais de libérer afin qu'elle reprenne
un peu de hauteur.
Une heure après mon intervention, la situation était revenue à son point de départ.
Dans cet espace se cache un Cedrela sinensis "Flamingo", toujours en bourgeons
 blottis dans la froidure.
 Une spiréa cinerea "Grefshein" affalée
lamentablement, écrasée, prostrée, mais courageuse tente de se
 relever pour offrir une floraison noircie par le froid
 qui ne suscitera plus mon admiration.


Trois avril, de hier à aujourd'hui, la situation n'a guère évolué.
La température nocturne n'est pas descendue en dessous de moins un.
Cependant, la neige tombée cette nuit nécessite encore de dégager les plantes
alourdies dans le jardin romantique, mon espace préféré,
 peuplé de pivoines arbustives "Etoile des neiges", "Henri Renault" et
"Héléne Martin ", de roses anglaises et de nombreuses fleurs 
destinées à la confection des bouquets.
 Informée depuis une semaine du retour d'une météo glaciale, les deux dernières pivoines
 arbustives acquises à la fête des plantes de Saint Priest
  ont été remisées dans la maison.


En région Rhône, Alpes, Auvergne et dans tous les départements touchés par cette
météo cruelle, je pense surtout aux  maraichers, aux agriculteurs
aux arboriculteurs qui vivent de leur travail, qui souffrent
de ce froid tardif et qui s'angoissent pour la nuit
prochaine annoncée très froide.
Admirative du travail fournie pour sauvegarder leur culture, je leur apporte
tous mon soutien en pensant très fort à eux.

A toutes et tous, je souhaite un

Doux dimanche délicieux...

 Bye, bye...