Ambiance du jour

Ambiance du jour
Cette année là ! ... (clic sur image)

accueil

lundi 14 novembre 2011

Plantation d'un rosier à racines nues.


Comme chaque année à pareille époque, dès la réception des rosiers
à racines nues commandés chez la pépiniériste Francia Thauvin
 et sa fille Flora, je commence la
plantation.
Des rosiers de très belle qualité livrés dans un emballage
soigné.
Si vous souhaitez lui rendre visite, voici son lien.


Pour assurer une bonne reprise et obtenir des rosiers vigoureux,
j'apporte à la plantation un maximum de soins.
Les emplacements sont ouverts trois semaines à l'avance et restent
ainsi pour une bonne aération de la terre.
Sur un espace ensoleillé, j'ouvre un trou de 50 à 55 cm de diamètre,
d'une profondeur entre 40 et 45 cm, les parois bien verticales.




Trois brouettes de terre extraite sont déposées à l'écart.
Afin de corriger cette terre trop légère et sableuse, et lui donner
de la consistance, je la mélange dans une juste
proportion à de la terre argileuse rapportée.
Pour apporter de la nourriture à décomposition lente, au fond
du trou, je dépose de la corne broyée.
 Un seau d'or brun est également réparti dans chaque
  brouettée.
Pour les rosiers plus gourmands, "Bourbon" ou "David Austin, j'ajoute
 de la poudre d'os et de la potasse organique.





Les racines sont taillées à une vingtaine de centimètres.
Eventuellement, celles qui sont endommagées sont éliminées. 
Les tiges sont raccourcies elles aussi entre 20
et 30 centimètres.
Avant la plantation, pour praliner les rosiers,  pendant une vingtaine de
 minutes, les arbustes sont trempés dans un bouillie constituée d'eau, de terreau et de terre argileuse.





L'arbuste est positionné dans le trou de manière à ce que le collet
soit au niveau du sol.
Afin de déterminer son placement, j'utilise le manche de râteau
posé sur le sol.
Pour terminer le niveau, la terre est ramenée autour du rosier en
tassant légèrement.
Une cuvette est aménagée pour retenir l'eau d'arrosage.
 La bonne quantité d'eau distribuée à la plantation contribue
au tassement de la terre en profondeur.



La semaine dernière, pendant que j'installais les rosiers, Mme Isaac
Pereire" me gratifiait encore d'une honorable
 floraison.

Bonne journée à toutes
et tous.

31 commentaires:

  1. merci pour ce super article sur la l'art et le manière de planter un rosier à racines nues.
    je suppose que la technique est la même pour les rosiers en pot, hormis le pralinage la méthode doit être identique; bon ben y a plus qu'à
    bonne journée, zoraly

    RépondreSupprimer
  2. Merci Jocelyne de partager votre solide expérience en la matière. Vos précieux conseils me seront utiles pour de prochaines plantations. Ma passion des roses va grandissant depuis que je vous lis! Bonne soirée.JPA

    RépondreSupprimer
  3. On ne chôme pas en automne au jardin! Merci pour vos conseils de plantation, vous en prenez bien soin je pense que vos rosiers vont s'épanouir!

    RépondreSupprimer
  4. excellent compte-rendu de la marche à suivre ! je vais m'y mettre aussi tout bientôt... Belle soirée !

    RépondreSupprimer
  5. Un bien bel article sur l'art de planter à racines nues..
    A force de te lire, je crois que j'ai bien tout suivi.. J'ai même utilisé de la corne broyée cette année!
    Moi aussi j'avais un baton de bois pour le niveau du collet..
    Creuser ses troux avant la plantation, c'est beaucoup mieux: j'ai gagné un temps fou..
    Dis moi, tu as planté pas mal de rosiers!!! Quels sont ils??

    RépondreSupprimer
  6. Il fut un temps où je les plantais à racines nues mais il y a bien longtemps. Pourtant, cela m'aurait évité une désillusion. J'avais acheté un rosier Critérion au printemps dans un pot et en voulant le sortir qu'elle ne fut pas ma surprise de m'apercevoir que celui-ci venait d'être repiqué dans du terreau. Aucune de ses racines ne tenait à la terre. Honteux !!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Jolie démonstration de l'art de la plantation.
    Merci de nous avoir fait découvrir ce rosiériste.

    RépondreSupprimer
  8. C'est toujours avec grand intérêt que je suis tes conseils. Malheureusement, j'ai abandonné sang séché et cornes broyées, mes scottish...bien terriers creusaient les trous de mes plantations !
    Bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
  9. ZORALY...A cette époque de l'année, si j'étais à ta place, j'enléverai ce rosier de son pot. je le secouerai pour faire tomber tout le terreau du commerce, je retaillerai les racines autour des 20cm et je le planterai racines nues.Il profitera de la terre de ton jardin sans retarder sa croissance.
    belle journée à bientôt

    RépondreSupprimer
  10. JPA... J'ai remarqué tous vos beaux rosiers. Votre façon de les planter est aussi très bonne, tous vos arbustes sont très séduisants. C'est un gentil virus qui s'attrape mais qui n'est pas méchant!
    belle journée à vous.

    RépondreSupprimer
  11. LIMACE...bienvenue, merci de votre visite.
    Belle journée à bientôt pour une visite sur votre blog

    RépondreSupprimer
  12. ANNE MARIE..bon courage pour tes plantations.
    belle journée au jardin

    RépondreSupprimer
  13. SOPHIE...en octobre, il fait beau et on peut prendre tous son temps à la préparation des emplacements. On n'a pas toujours la douceur actuelle et quand il fait très froid je ne reste pas longtemps au jardin.Pour mettre les rosiers en place cette année , le temps est très agréable.
    Pour les rosiers, cette année j'ai mis l'accent sur les rosiers de bordure, des rosiers blanc pur de 50cm de hauteur(yvonne Rabier et Bouquet Parfait) pour le massif en bleu et blanc. Chaque année, j'aime découvrir un rosier que j'achète d'aprés le descritif original de Francia. pour cette année, j'ai choisi "Diamant" de "Robichon" en 1909 . Tu trouveras une belle photo sur le site de Francia. Ce n'est pas tout à fait par hasard,les rosiers de cet obtenteur me plaisent beaucoup. J'ai le polyantha "Mme Arthur Robichon" une petite merveille de délicatesse, très florifère.J'ai change de place deux grimpants qui se tiennent bien en arbuste par deux sarmenteux installés le long des poteaux. Dès le printemps quand ces rosiers ont repris je t'en reparlerai.
    bises belle journée

    RépondreSupprimer
  14. MARIE NOELLE...En ce moment, tu peux défaire ce rosier pour le replanter racines nues. Il s'en portera mieux dans le temps. Au printemps, j'ai acheté un rosier en pot mais je savais qu'il venait juste d'être mis en container. Il est resté dans son contenant tout l'été. Hier je l'ai défait, j'ai enlevé le terreau et je l'ai installé à racines nues.
    belle journée à bientôt

    RépondreSupprimer
  15. DUOJARDIN... Cette pepinièriste a des rosiers de très belle qualité. C'est un plaisir de lui rendre visite et de visiter des champs de roses au printemps.Ses serres renferment des merveilles d'arbustes et plantes vivaces que l'on achète sur place.
    belle journée à bientôt

    RépondreSupprimer
  16. LOULI..Si "Nelphie" ne touchait pas jardin, "Namos" était un chien "jardinier". Parfois, j installais un piquet qu'il s'acharnait à enlever et je retrouvais des trous énormes. J'aimerais bien aujourd'hui voir un trou dans mon jardin fait par un de mes chiens!!....
    Bises belle journée

    RépondreSupprimer
  17. Mieux qu'une encyclopédie cet article !
    Merci !

    RépondreSupprimer
  18. Un didacticiel absolument complet ! Très utile pour se remémorer les gestes de base, des fois qu'un peu de flemme nous rattraperait sur le chemin des plantations.

    RépondreSupprimer
  19. ADIANTE...c'est très gentil merci de ton passage.
    belle soirée

    RépondreSupprimer
  20. GINE...La flemme, je l'ai eu toute la journée. Une petite baisse d'énergie! Et pourtant j'ai encore quelques travaux prévus.
    belle soirée

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour ce magnifique cours de la plantation, je comprends maintenant pourquoi tes rosiers sont aussi jolis, tu leur fais un nid vraiment douillet avec tout ce qu'il faut dedans.
    MC

    RépondreSupprimer
  22. MARIE CLAUDE...je tiens et j'accorde beaucoup de soins à la plantation des rosiers .Les vivaces ont droit aux mêmes regimes de faveur.On peut toujours apporter des élémùents nutritifs sur le dessus, les rosiers gourmands apprécient pour donner le meilleur.
    belle journée

    RépondreSupprimer
  23. merci pour ce billet fort intéressant, dommage que le temps me manque pour bien faire tout comme tu dis. chez nous on a déjà l'avantage d'avoir une terre qui convient bien au rosiers, mais j'ajoute comme toi aussi la nourriture que tu sites, donc j'ai bon espoir. J'ai fait l'essaie, la semaine passée en plantant mes "vieux" rosiers, de mélanger à la terre des coquilles d'huitres pilées, j'ai lu quelques parts que c'était bon, on verra bien ce que cela donne l'an prochain.j'ai trouvé ce sac de coquilles d'huitres dans une coopérative agricole, c'est vendu pour les poules en fait, à 7€ le sac j'ai mis une poignée par rosier.
    allez aujourd'hui je déménage quelques arbustes à fleur avec un copain et sa mini-pelle c'est mieux et je suis impatiente d'avoir comme toi et gine un coup de flemme .bonne journée

    RépondreSupprimer
  24. VIOLETTES...j'espère que la coquille n'est pas trop calcaire! Si tu as la chance d'avoir une pelle pour soulever les rosiers anciens qu tu dois déménagé alors c'est super! tu n'auras aucun problème pour les faire repartir. Si j'étais à ta place je ferai un bon pralinage avec des matières légères pour aider la reprise.Je couperai une partie de la ramure, pour ne pas fatiguer l'arbuste. Tourbe bien mouillée,aide considérablement la reprise.

    RépondreSupprimer
  25. Quel cours sur la plantation des rosiers ! Je comprends mieux pourquoi tes rosiers sont si beau et si généreux. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  26. Je suis toujours admirative devant tes plantations de rosiers.
    Ta terre argileuse vient-elle d'une jardinerie?
    J'ai commandé quelques rosiers de chez David Austin et ils arriveront par la poste dans une dizaine de jours cela me paraît long comme délai.
    C'est la première fois que je commande en Angleterre il y avait une promotion dans l'Ami des jardins .J'ai commandé 4 Gertrude Jekyll dont un en grimpant et un Lady Hamilton qui iront dans de grands pots.
    Chez moi il n'y a pas beaucoup de profondeur on bute sur le roc tout de suite.
    J'essaierai d’appliquer ta méthode pour les futures plantations.
    J'étais privée d'internet pendant quelques jours et je me suis rendue compte que j'étais accro à l'ordi et au net .
    J'en ai profité pour réaliser quelques créations que je montrerais dimanche prochain.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  27. KARINE...en principe un rosier est planté pour une quinzaine d'années, j'ai toujours eu l'habitude d'installer les rosiers de cette façon. Et si tu voyais quelque fois les trous que je fais ils mesurent souvent plus de 80cm de large. j'ai beaucoup de cailloux dans mon jardin et j'en enlève à chaque fois des seaux entiers.
    belle soirée à bientôt

    RépondreSupprimer
  28. MARITHE...les délais sont très longs pour les rosiers de David Austin. J'en ai commandé au mois de juillet pour profiter de l'offre du port gratuit pour une commande de 6 rosiers et je n'ai pas encore reçu ma commande. pour la terre nous l'achetons par camion entier chez un fournisseur de ma région. Dans ma commune il la nomme comme "Terre de loire" je la mélange avec la terre de mon jardin pour le drainage.
    Pour l'ordi ma chère Marithé, je te rassure nous sommes toutes et tous accro. C'est une bonne occupation qui nous oblige à phosphorer .
    Bises à bientôt

    RépondreSupprimer
  29. Jocelyne, je fais un sondage afin de préparer une commande de rosiers, j'aimerais savoir le nom du rosier le plus indispensable dans ton jardin, le plus remontant, le moins malade.
    Peux-tu répondre sur mon blog ?
    Merci MC

    RépondreSupprimer
  30. La T° basse et je dois planter 4 rosiers de Francia thauvin, 2 trous seulement de faits :-( Vos conseils sont à suivre à la lettre!!!!
    ORANGE

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,
    Merci pour tous ces conseils avisés. Je vais essayer de suivre vos recommandations à la lettre en espérant que mes rosiers plantés seront presque aussi beaux que les vôtres.

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité