Ambiance du jour

Ambiance du jour
Cette année là ! ... (clic sur image)

accueil

dimanche 17 novembre 2013

Acer Shirasawanum Jordan


Dépouillé trop vite de son feuillage automnal par le vent violent de ces derniers jours, 
le spectacle de l'acer Shirasawanum "Jordan" est moins séduisant
cette année.
Habituellement, cet érable du japon offre une ramure bien étoffée dotée  d'une masse de feuilles
finement découpées et joliment colorées.



Néanmoins, au fil des jours, le feuillage s'embrase.
Les feuilles restantes se parent de couleurs splendides.
Des rouges flamboyants, des jaunes lumineux, des teintes cuivrées et mordorées.


Changement de saison pour retrouver l'acer Shirasawanum "Jordan", fin juin, 
lové dans ce massif légèrement ombragé.
Cet érable rustique, au feuillage caduc,originaire des montagnes japonaises appartient 
à la famille des sapindacée.
Il apprécie la lumière permettant à son feuillage de conserver une belle coloration 
mais se trouve à l'abri des rayons du soleil.
Il redoute les vents desséchants et froids.
Au début de l'été, son feuillage jaune lumineux contraste avec le pourpre du
cotinus "Grâce".
Au même moment, le rosier Veilchenblau  commence à éclore, les lupins hissent
 des hampes florales et les hydrangéas préparent leurs inflorescences
 épanouies en août.
Je resterai discrète sur ce rhododendron qui fleurit anormalement à ce moment là.
Caprice et surprise de la nature, j'y reviendrai plus longuement
dans les semaines à venir.


Dans ce massif ombragé, à côté de l'acer  se trouve un hydrangéa aspéra qui devient attractif
à la fin du mois de juillet


La haute stature du rosier "Veilchenblau" protége "Jordan" d'un soleil parfois un
peu trop généreux.


De l'autre côté du massif, le rosier "Veilchenblau" reçoit le soleil nécessaire
à l'épanouissement de ses fleurs.


 Revenons au début  du mois de mai, pendant que la flore environnante se prépare, le feuillage
de l'érable se dore d'un jaune étincelant.
L'arbuste qui n'a pas encore atteint sa taille adulte culmine à 2.50 m.
 Cependant, sa silhouette apporte déjà du relief au massif et lorsqu'il sera dans sa plénitude, 
 il deviendra un arbre remarquable.
=============
Trois petits mots sur la plantation
=========
Cet érable du japon entre dans la catégorie des "plantes de terre de bruyère" comme
le rhododendron, le camélia, l'andromède, l'azalée et bien
d'autres.
Il n'apprécie pas une terre calcaire.
Il a trouvé son confort dans le sol de mon jardin légèrement acide et dans
sa perméabilité.
A la plantation, j'avais le choix entre l'utilisation de la terre de bruyère ou un terreau
acide, j'ai retenu le terreau forestier acide enrichi d'un fertilisant
organique.

La fraîcheur est apportée par le paillage de son pied recouvert de tonte de gazon.
L'arbrisseau nécessite peu d'entretien, je le fertilise une fois par an de deux poignées
de fumier déshydraté.


Fin avril, le feuillage commence à se métamorphoser.
Le jaune des feuilles s'intensifie.....


Deuxième semaine d'avril, après un débourrement magnifique, le feuillage
de cet érable se pare d'une ramure rafraîchissante vert anis.
Autour de lui, les vivaces sont encore endormies.
 Elles préparent leur mélodie en sous-sol, qu'elles clameront dans les semaines suivantes.



Le feuillage printanier de l'acer Shirasawanum Jordan est d'une fraîcheur exquise.
Ses feuilles possèdent les mêmes caractéristiques que celles d'un érable du japon:
  elles mesurent 7 cm de long environ, affichent  huit à onze lobes dentés .
Au début de leur éclosion, le vert tendre des jeunes feuilles va donner
en quelques semaines un joli jaune lumineux.


Pour le plaisir je termine sur une ambiance du mois de juin.

Bon dimanche à tous.

19 commentaires:

  1. C'est la vedette de mon jardin - du moins à mes yeux! C'est un bijou en toute saison, même si cette année, je fais le même constat que chez toi: il n'a pas eu le temps de rougir. C'est jaune pâle qu'il a perdu ses feuilles. .. Je les aime particulièrement quand elles se déplient: comme une colonie de chauve-souris pendues aux branches.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GINE... J'ai eu pendant quelques jours des vents violents qui n'ont pas permis aux feuillages de donner de belles couleurs. Le liquidambar et les pommiers ont été défeuillés prématurément.
      Belle soirée

      Supprimer
  2. Bonjour. Vivement le Mois de Juin. Je vais peut étre lui trouver une petite place dans mon petit Jardin. Bonne Semaine .
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. THERESE... Cet acer est un bel arbuste et je me réjouis de l'avoir trouvé avec difficulté.
      Bises

      Supprimer
  3. Merci pour la visite et les explications c'était un régal!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JARDINIER OU JARDINIERE...Merci de votre visite et ravie de connaitre vos impressions.
      Belle soirée

      Supprimer
  4. Le jardin des prés18 novembre 2013 à 11:46

    J'ai eu l'occasion à maintes reprises de visionner votre blog qui apporte au lecteur un réel intérêt. Cet acer est une obtention plus récente car il existe une variété Aureum spectaculaire en été. Le feuillage est jaune qui tire sur le doré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JARDIN DES PRES...Bienvenue...J'ai découvert en 2009 la variété "Aureum" dans le parc floral d'Apremont sur Allier. Il est à l'origine de mon choix. Mon pépiniériste m'a trouvé la variété Jordan plus facilement.
      belle soirée

      Supprimer
  5. Bonjour et félicitations pour votre blog, que j'ai trouvé très intéressant et plein de bon sens. Je souihaiterais vous contacter, toutefois, je ne trouve le moyen de le faire.
    pourriez-vous m'envoyer votre mail à audrey@humantocomputer.com ?
    Merci par avance et bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AUDREY....Bienvenue.. Je vous remercie de votre visite. Je prends note de votre demande .
      Belle soirée à bientôt

      Supprimer
  6. Il est magnifique cet érable en toute saison ;
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Jocelyne à la main verte et aux explications fournies....
    c'est tout de même assez spectaculaire la palette de couleur des érables.. il n'y a pas ici (sauf un offert cette année qui n'a pas trouvé sa place) car la terre et même le style de jardin n'est pas faits pour les érables japonnais... dommage car je ne me lasse pas de les admirer chez les autres... belle semaine... hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HELENE...Je suis sans doute très bavarde mais cet érable est d'une grande beauté du printemps à l'automne. A la création du jardin, je tenais à refaire comme dans mon jardin précédent un îlot réservé aux plantes de terre de bruyère. Le sol du jardin est parfait pour les accueillir.
      Belle soirée

      Supprimer
    2. comme je suis joueuse, j'ai mis des azalées (17 quand même ) dans un terrain pas complètement propice .... je me suis contentée de prendre l'humus du sous bois.... on verra ce que cela va donner....
      ps: ton blog fait l'unanimité pour tous les bons conseils que tu prodigues .... donc surtout ne change pas.... Une bavarde du sud ouest qui apprécie la "bavarde" de la vallée du rhône....

      Supprimer
  8. Quelle bonne idée ce retour en arrière pour nous montrer cet arbre oh combien intéressant.
    Il est magnifique en toute saison, mais l'automne par ces couleurs flamboyantes en fait un atout pour le jardin.
    Bonne semaine, Caroline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CAROLINE..Parfois un arbuste n'est beau qu'à un moment précis dans la saison. Cet érable donne des effets différents du printemps à l'automne. Même en hiver, sa silhouette se remarque.
      Belle semaine à toi aussi

      Supprimer
    2. Bonjour, c'est vrai qu'il est beau cet acer, ton jardin et magnifique et là je réalise le travail qu'il représente . J'aimerais en planter un sachant que j'ai une terre argileuse avec un pH neutre. Crois tu que je puisse faire un poche de terre de bruyère sachant aussi qu'un bois de chênes se trouve à proximité, pour l'humus. Quelle est sa croissance à cet acer? Merci et bonne journée

      Supprimer
    3. Bonjour, c'est vrai qu'il est beau cet acer, ton jardin et magnifique et là je réalise le travail qu'il représente . J'aimerais en planter un sachant que j'ai une terre argileuse avec un pH neutre. Crois tu que je puisse faire un poche de terre de bruyère sachant aussi qu'un bois de chênes se trouve à proximité, pour l'humus. Quelle est sa croissance à cet acer? Merci et bonne journée

      Supprimer

Merci de votre fidélité