Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

mardi 8 janvier 2013

Némésia



Sous le climat continental de ma région, le Némésia est une plante trop frileuse
pour résister aux hivers parfois très rigoureux.
Et pourtant , je ne résiste pas chaque été à accueillir cette beauté native d'Afrique du Sud.
Je la traite tous simplement en plante saisonnière.


Parfait à l'avant d'un massif, le némésia forme en quelques semaines un coussin de 30 cm 
 de large, composé de petites feuilles très fines vert clair.
Sans faiblir, durant tout l'été, des fleurs ne dépassant pas 2 cm de large portées par tes 
tiges grêles recouvrent l'ensemble du feuillage.
Dans le sol léger et siliceux du jardin, cette saisonnière se sent à l'aise et se dore 
sous le soleil de ce massif.
Toutefois afin d'encourager sa floraison et stimuler son développement, deux mois avant 
 son implantation , la terre a été enrichie d'un engrais riche
 en potasse et en phosphore.
Pour conserver cette variété sensible au froid, en septembre, je bouture
quelques tiges d'une dizaine de centimètres que je maintiens à
l'étouffée jusqu'à l’apparition des racines.
Grâce au bouturage facile et le résultat gratifiant, cette frileuse vaut la peine d'être
 chouchoutée.
Et croyez moi je la dorlote !
Tout l'hiver, les jeunes plants sont conservés dans un local à l'abri du gel.
Ils seront mis en place après les "Saints de Glace", pas avant !
Il est inutile de  prendre un risque et voir son travail compromis par une
 gelée tardive


Dans ce massif composé essentiellement de variétés annuelles, les plantes sont installées 
à 30, 35 cm les unes des autres.
Une plantation serrée qui donne un effet visuel immédiat, avec une luxuriance
à partir du mois d’août.
Les variétés choisies ne sont pas faites au hasard.
Elles ont en principe les mêmes exigences.
Toutes sont pincées régulièrement.
Le volume de certaines peut nécessiter une taille légère afin que chaque espèce  conserve
un espace vital suffisant pour s'exprimer au mieux.

Belle journée à tous.

12 commentaires:

  1. Je tiens mes annuelles en pots, sauf quelques verveines parsemées ci ou là, au gré des floraisons finies. Mais à voir ce massif, je suis prête à trouver un coin pour laisser s'exprimer ces frileuses! C'est vraiment opulent, comme j'aime. J'achète régulièrement les nemesias, mais j'ai remarqué qu'elles sont de plus en plus rares dans les jardineries chez moi.
    Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GINE...L'an dernier, j'avais adopté une variété issue de bouture, rose et blanche' hélas, peu florifère. Elle n'a été présente que le temps d'un été.
      Cette variété en bleu fleurit le jardin depuis quatre saisons. elle est bouturée à la fin de l'été et ne dégénère pas.
      Belle journée

      Supprimer
  2. je t'envie d'avoir de si beaux massifs les annuelles chez moi sont celles qui se ressèment d'elles même j'ai pas la main pour les semis a faire au chaud ou en terrine c'est fou pourtant j'adore mais je les ratent tous.

    Bonne journée Jocelyne .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NANOU... Pourquoi Nanou, ne tentes tu pas le semis d'une plante facile à obtenir, si tu réussis, tu vas te prendre au jeu et tu deviendras vite une experte.
      belle journée

      Supprimer
  3. Je crois qu'au printemps je vais essayer de mettre des annuelles en pleine terre mais je vois aussi que tu prépares le terrain deux mois avant .
    elle est jolie cette plante.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARITHE...J'ai très peu de plantes en pot que je dois caser au moment des vacances sous les gicleurs de l'arrosage automatique.Toutes les annuelles sont installées en pleine terre. Le seul entretien consiste à ôter les fleurs fanées. Je prépare le terrain deux mois avant car j'ai une terre légère une véritable passoire. Si je fertilise trop tôt, tous les éléments sont lessivés par les pluies. Cependant, à l'automne, je répands un engrais de fond. La terre du jardin est pauvre.
      Bises

      Supprimer
  4. Jocelyne Bonjour!
    Belles fleurs. Je suis en train de rêver de l'été et de l'été floraison des fleurs.
    Monika B.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MONIKA...Nous allons devoir rêver encore quelques mois, Monika, avant de retrouver nos belles de l'été.
      belle journée

      Supprimer
  5. Ton article ne peut laisser aucun doute Jocelyne : ton jardin est vraiment chouchouté et dorloté, félicitations ! Je suis admirative devant le travail accompli pour garder ces plantes d'une année à l'autre. Et ton jardin te le rend bien : ces némésias sont très beaux et ce ton de bleu est ravissant. A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BETTY...Parfois, Betty, je manque de courage pour conserver ces belles frileuses, et j'ai souvent regretté d'avoir été paresseuse à un certain moment surtout lorsque je ne retrouve pas telle ou telle plante dans le commerce. L'effort fourni pour conserver ce némésia le vaut bien .
      belle journée

      Supprimer
  6. je mets très peu d'annuelles au jardin a par les Cléomes que j'adore, je préfère les vivaces peut-être pour la facilité. En tout cas bravo pour tes massifs toujours aussi jolis
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VALERIE...Je viens de commander des graines de cléome d'une nouvelle génération. Les plants seront plus compacts et moins hauts, dans de très beaux coloris. Moi aussi, j'aime les vivaces mais j'ai besoin d'un jardin fleuri en été.
      Belle soirée

      Supprimer

Merci de votre fidélité