Ambiance du jour

Ambiance du jour
Cette année là ! ... (clic sur image)

accueil

dimanche 6 janvier 2013

Le jardin en juillet


Retour sur le jardin en juillet, c'est l'heureuse initiative de Nikki, que vous pouvez
découvrir en cliquant sur le lien qui suit.


Juillet ,un très joli mois, la nature a pris ses marques, les floraisons sont abondantes et riches
en couleur.
Tandis que la plupart des rosiers terminent leur floraison, les hydrangéas prennent le relais.
Têtes plates, bombées ou panicules élégantes et raffinées commencent à se colorer.


Nous sommes sur cette scène, au tout début du mois de juillet.
Les hémérocalles sonnent l'arrivée de l'été, en trompettes
colorées.
Peu de fleurs oranges dans le jardin, surtout pour les lis d'un jour, mais celui- ci mérite
une place prépondérante.


Début juillet, Pinky Winky est le premier hydrangéa paniculata à offrir ses panicules.
L'arbuste est accompagné de plantes saisonnières qui n'expriment pas encore
  opulence et exubérance.
Patientez, le mois prochain, elles seront resplendissantes.


Mi-juillet, les phloxs dévoilent leur beauté.
Ils affichent sans retenue de nombreuses fleurettes dans des coloris divers.
J'ai accueilli plusieurs variétés, toutes aussi séduisantes les unes que les autres.
Si je vous dis que ces plantes m'attirent, n'en soyez pas étonnés !


Fidèle au rendez vous du mois de juillet, les agapanthes.
Chaque été, elles dévoilent des boules de fleurs d'un bleu azur .


En bleu, l'hydrangéa serrata "Blue Deckle" se toise avec le blanc d'un hydrangéa paniculata
qui commence juste à fleurir.






Autre star du mois de juillet, "Ayesha".
Son spectacle est remarquable, mais non, je n’exagère pas, enfin pas beaucoup,
ou si peu !
Cette variété est de toute beauté. 
Sa couleur, la taille de ses inflorescences, la forme
des pétales et dans une moindre mesure, son parfum très discret.


La vedette de ce massif, c'est "Incrédibal".
 Il joue sa partition inlassablement pendant deux mois.
Certes, la même mélodie, mais croyez moi , elle n'a rien d'une rengaine.
Plus sérieusement, cet hydrangéa arborescens déploie sur des tiges robustes de
 grosses boules bien blanches.
Elles  persistent jusqu'à l'arrivée de l'automne.


Pour faire un écho au ciel, Adria, un hydrangéa macrophylla, donne avec toute la 
générosité qui le caractérise une débauche de boules d'un bleu 
lumineux contrastant avec le jaune des coréopsis.




Parmi les nombreuses fleurettes du mois de juillet, certaines se moquent de la chaleur et de
la sécheresse.
Parfois, au cours de ce mois, le thermomètre s'affole, affiche 38°à l'ombre.
Echinacéa, Achillée, et même les phloxs savent se montrer résistants, à croire que
ces variétés trouvent des stratagèmes pour résister aux
conditions climatiques extrêmes.


Sous un massif  mi ombragé, les boules d'Annabelle côtoie  le feuillage d'un 
érable pourpre.
Ce duo est le premier ensemble installé, le mariage est simple mais le contraste 
est chaleureux.
Enfin, c'est mon avis....
Les goûts et les couleurs, vous connaissez la suite...


La photo qui fâche !

Souvenez vous, dans le courant du printemps, j'ai fait un message sur un projet de fleurs
blanches autour de l'hydrangéa paniculata "Unique".
Je l'ai réalisé, mais, hélas, l'effet obtenu m'a laissé une certaine amertume.
Quelques pieds de tabac touchés par la maladie ont péri prématurément.
En bordure du massif, les plants de Bacopa ont été peu florifère.
Pour la belle saison à venir, je vous présenterai dans quelques jours une annuelle
que je compte remettre à l'honneur cet été.


Véronicastrum et delphiniums, deux plantes incontournables de l'été. 
Elles savent se montrer généreuses et découvrent des statures élégantes.


Ma plante préférée est un hydrangéa paniculata, toujours le même.
J'ai installé de nombreuses variétés, mais "Early Sensation" reste en tête du palmarès.
Avec les années, il se love à merveille dans ce massif , avec en arrière plan
la floraison d'Annabelle.

Amicalement vôtre.

22 commentaires:

  1. Que dire devant une telle opulence? C'est beau, très beau évidemment! Merci pour cette balade où j'ai apprécié les hortensias, les phlox, les contrastes, tout! Tu m'ouvres de nouvelles perspectives avec cet hydrangea Early Sensation : j'avais arrêté mon choix sur Pinky Winky, mais je vais y réfléchir - et voir lequel je trouve près de chez moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GINE...Les deux variétés que tu cites sont ravissantes. A l’automne dernier, j'ai tenté des boutures d'hydrangéas paniculata avec succès. Dès que les plantes seront présentables, je penserai à t'en envoyer.
      Belle journée à bientôt

      Supprimer
  2. Gros coup de coeur pour l'hydrangea de la 1ère photo et pour Ayesha !... Et puis, ce phlox bleu magnifique !... J'aime beaucoup aussi le contraste entre annabelle et l'acer ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NIKKI...J'ai bouturé Ayesha avec une facilité déconcertante tout comme "Alvelroz l'hydrangéa serrata de la première photo. Si ces deux variétés peuvent faire ton bonheur, n'hésites pas à me le dire. J'ai fait des boutures d'hydrangéas en août dernier, le résultat étant gratifiant, je me suis prise au jeu et je renouvellerai ce genre d'expérience cette année.
      belle journée

      Supprimer
  3. Tu sais comme j'aime les hydrangeas, l'hydrangea "Incrédibal" que je n'ai pas est magnifique, je vais peut être me laisser tenter au printemps, quand a tes massifs, ils sont toujours autant généreux et avec de magnifiques associations. j'aime également les Véronicastrums ... tout cela reste rêveur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VALERIE...Tu peux adopter "Incrédibal", la culture de cet hydrangéa est facile et le floraison généreuse et de belle qualité.
      belle journée

      Supprimer
  4. Tu m'as donné le virus des roses et des paniculata. Je tenterai bien un Ayesha por chez moi. Moi non plus je n'ai pas Incrédibal,je sens qu'il ne va pas tarder à être planté.
    Bisous bisous bon weekend .
    Alexandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ALEXANDRA...Je te porterai une bouture d'Ayesha, tu vas trouver facilement Incrédibal, je te fais confiance "notre ami" a un choix terrible dans sa pépinière.
      Bises de nous deux.

      Supprimer
  5. Jocelyne,
    En bordure de ton Hydrangea paniculata, je peux te suggérer une vivace que j'ai récemment découvert. Je veux parler d'Arenaria montana. Placée à mi-ombre, elle forme un gros coussin de petite fleur blanche l'été. Plantée au soleil, elle rampe plus à la façon d'une plante de rocaille. Bref, petite vivace sympathique à découvrir.
    C'est un très beau jardin et j'espère obtenir cette opulence d'ici à deux ans ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ARNAUD...Je vais allez découvrir la vivace que tu me proposes. Une vivace qui fleurit l'été m’intéresse.
      belle journée à bientôt

      Supprimer
  6. Un petit paradis pour hydrangeas. Votre terre à priori leur convient bien mais les nourrissez-vous particulièrement ? Il est annoncé que l'hydrangea serait la fleur du XXIéme siècle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CATHERINE...Je nourris les hydrangéas deux fois par an. En automne avec de l'or brun et au printemps avec un engrais organique spécifique pour hydrangéas. Rien d'intensif,juste une fertilisation normale La terre du jardin étant légère,une véritable passoire, je fractionne les amendements, je distribue la quantité en deux fois, une moitie en mars, l'autre moitié en avril. Parfois,j'ajuste le régime fertilisant de certains soumis à la concurrence des racines gourmandes des arbres voisins.
      belle journée à bientôt

      Supprimer
  7. Tes Hydrangéas se portent à merveille et comme je les aime aussi, cette fois-ci, c'est moi qui vais te demander le nom de celui sur ta première photo ! J'aime beaucoup aussi l'association Erable pourpre et Annabelle. Bon dimanche, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOULI...Sur la première photo, il s'agit du serrata "Avelroz", je n’exagère pas si je te dis qu'il est magnifique. J'ai une marcotte à ta disposition si tu le désires.
      bises à bientôt

      Supprimer
  8. Tes hydrangeas sont fantastiques tout est si bien agencé, généreux il n'y a rien à redire c'est beau.
    L'hortensia tu l'as planté dans un grand sac?
    J'aimerais bien essayer un hydrangea en mélangeant la terre calcaire avec du terreau, un peu de terre de bruyère, je crois qu'au printemps je tente l'expérience.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARITHE...Le premier hydrangéa est planté dans un grand sac style ramassage des feuilles, avec une fosse d 1.50 de large. Celui ci a été installé dans un sac pour l'isoler de la concurrence d'un arbre aux racines un peu trop galopantes.
      Si j'étais à ta place, je tenterai l'expérience dans les conditions que tu cites, un peu de terre calcaire ne nuira sans doute pas à la plante.Si tu constates des signes de chlorose tu pourras ajouter un produit contre. Chez moi pour un skimmia sensible au calcaire(il est pourtant planté dans de la terre acide), je rajoute du sang séché.
      bises à bientôt

      Supprimer
  9. Je suis toujours en admiration devant tes massifs et la floraison des hydrangeas est tout simplement magnifique :)
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SYLVAINE... Apres ma passion pour les roses,j'ai en réel engouement pour les hydrangéas.
      belle journée

      Supprimer
  10. Belle retrospective Jocelyne. J'adore l'exubérance des mois de juin / juillet !
    Bonne année 2013 à toi, bizoux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LALY...Les mois d'été sont généreux au jardin,un peu d'eau, du soleil et la nature s’emballe en nous offrant ce qu'elle a de plus beau. Pour notre plus grand plaisir, évidemment....
      Bises à bientôt

      Supprimer
  11. ce fut une ballade bien fleurie ,cet hydrangea 'incrédible' vraiment extraordinaire !

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité