Ambiance du jour

Ambiance du jour
Joyeux préparatifs (clic sur image)

accueil

mardi 4 septembre 2012

Rosier "Little White Pet"


Pour mettre en valeur ses fleurs, le rosier "Little White Pet" développe un feuillage
                     vert foncé sain et dense.
C'est un petit buisson qui me séduit chaque année par sa beauté, sa grâce et son
maintien face aux intempéries.
Il est si mignon qu'il va vous plaire et que vous allez lui trouver une belle place
dans vos jardins !



Pour sa longue floraison et sa hauteur moyenne, pas plus de 60 cm de haut et de large, ce
buisson possède pour moi toutes les qualités d'un rosier polyantha et c'est dans
cette famille que je le classe.
C'est un ravissement lorsque je découvre sur des tiges solides des boutons rassemblés en grappes,
 blanc rosé, pimentés de traces rougeâtres .
A l'ouverture, ils s'ouvrent en pompons de 4 cm de large constitués d'une profusion de petits
pétales très serrés.
Les fleurs sont d'une beauté parfaite.
 Elles sont séduisantes et séductrices.
 Je vous espère suffisamment indulgents pour pardonner à ce buisson son 
absence de parfum puisque ses qualités comblent tous les
amateurs de beaux rosiers.


En mars, j'attacherai beaucoup d'importance à la taille de ce rosier. 
Les coupes se feront en fonction de sa personnalité.
Pour "Little White Pet", les tiges principales seront rabattues à 30 cm du sol.
Les pousses latérales seront réduites à trois yeux.
Bien nourri au départ de la végétation, en avril et surtout en juin, après la première livraison
de fleurs, "Little White Pet" donnera et redonnera inlassablement de nouvelles
floraisons.
=================
Pour la petite histoire
Ce rosier a été obtenu par "Henderson" en 1879.


Belle journée à tous

8 commentaires:

  1. le mien se trouve coincé entre un sapin qui quand je l'ai planté était plus petit que le rosier ,mais il fleurit quand même ,moins bien sûr , ces petits boutons sont tellement ravissants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CAMILLE...Si j'étais à ta place je dégagerai un peu le rosier en taillant le sapin.Little White Pet en vaut la peine. Tu connais bien les valeurs sures et ce rosier en est une.
      Belle soirée à bientôt

      Supprimer
  2. Je dois avouer que de toutes les tentatrices sur les multiples blogs, tu es la "number one" ;) !... Mais pour LWP, je suis tentée depuis longtemps !... J'espérais le trouver lors de ma dernière visite en juin chez Daniel Schmitz mais il ne l'avait pas ... grrrrrr raté !... Ce sera pour l'année prochaine ;) ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NIKKI..C'est avec plaisir que je présente les rosiers que j'aime. Pour parler d'un rosier, il faut avant tout qu'il soit présent dans mon jardin, que je puisse le toucher, le sentir, le bichonner, découvrir ses fleurs, observer son feuillage, étudier sa résistance face aux maladies. Tu peux trouver ce rosier chez Francia Thauvin, il vient de chez elle. L'espace dans lequel il est planté est en plein froid et sa résistance au froid est impeccable.
      Belle soirée

      Supprimer
    2. Ca, il n'y a pas de doutes, on sent que tu les aimes, que tu les bichonnes et ça se voit !... Je n'achète plus de rosiers en France, votre climat est beaucoup + clément que le mien. Je préfère donc ceux qui ont été cultivés sous le même rude climat ardennais en Belgique, j'ai + de chances de réussite ...

      Supprimer
  3. Ton billet met en valeur ce rosier si mignon, qui est sur ma liste depuis longtemps mais qui est à chaque fois indisponible quand je passe ma commande !
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. En cherchant des informations sur Little white pet que j'ai envie d'accueillir dans mon jardin, je suis tombé sur ton post donnant quelques magnifiques photos et les explications tant souhaitées. Merci beaucoup, ce rosier va je crois être mon prochain achat et j'espère qu'il sera aussi beau que le tien. Belle journée

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    j'ai planté un LWP dans mon jardin à mi-ombre voilà maintenant 20 ans. Le figuier planté au même moment à quelques mètres lui fait maintenant beaucoup d'ombre mais ça n'arrête ne rien sa floraison, et fait même ressortir d'avantage ses couleurs, plus lumineuses à l'ombre. Depuis 3 ans environ, il s'est mis à faire de grandes pousses qui atteignent presque 2 mètres. Comme s'il avait muté en grimpant. Il me semble qu'il existe en grimpant, mais je n'en suis pas sûre. En tout cas, j'en suis ravie. Les fleurs sont à hauteur de regard et j'en profite encore plus ! Hélène

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité