Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

mardi 16 octobre 2012

Hosta "Undulata Variégata"


Avant que l'hosta "Undulata Variégata" ne disparaisse complètement pour jouer pendant hiver
sa mélodie en sous sol, je vous propose de le retrouver au début
de sa végétation.
Dans le courant du mois d'avril, son feuillage encore bien tendre émerge  formant
une touffe  maigrelette !
A cette époque, l'absence de gelées tardives a permis à cet hosta d'évoluer en beauté.
Les limaces et les escargots boudant mon jardin, les jeunes pousses échappent à la
voracité des colimaçons.
"Undulata variégata" est une variété classique, sans doute dépassée aujourd'hui par des
hostas plus originaux, mais elle continue à faire ses preuves et
  bénéficie d'un traitement de faveur.


Quelques jours plus tard, les pluies printanières ont bonifié la végétation.
La touffe de cet hosta s'est amplifiée, le feuillage toujours tendre révèlent des feuilles
allongées, vert clair, agrémentées d'une belle panachure irrégulière blanche.
Cette plante vivace rustique est parfaite pour couvrir le sol des massifs ombragés.



Fin mai, la végétation explose, l'hosta "Undulata Variégata" déploie avec générosité un 
 beau volume, couvre le sol, donnant un aspect sympathique et décoratif
à la bordure.


Encore quelques jours supplémentaires pour retrouver l'hosta bien établi.
Le feuillage de belle qualité forme une touffe de 40 cm de hauteur et s'étale
sur 50 cm.
Simultanément, l'heuchère déploie quelques fleurettes, les roses de Ghislaine ne sont pas 
encore écloses.



Dans le courant du mois de juin, une nouvelle partenaire entre dans le printemps pour former
un duo très élégant.
Les fleurs de l'astilbe contrastent avec le feuillage de l'hosta et les deux plantes apprécient
la fraîcheur et l'ombrage léger de cet espace.
L'hosta commence à former des hampes florales.
Je ne m'attarde pas sur sa floraison, ce n'est pas, pour moi, la plus belle !




Toutes les variétés de cette bordure ont été installées le même jour.
Pour favoriser le développement de ces espèces, le sol drainé a été amélioré avec un apport de tourbe,
de fumier composté et un fertilisant à base d'algues.
Pour chaque vivace, j'ai ouvert une fosse de 40 cm de large et de profondeur.
Au fond du trou, j'ai déposé une poignée de corne broyée.
Tous les deux ans, pendant l'hiver, je répands autour de l'hosta, une dose de 40 grammes 
 environ d'un mélange de sang séché corne torréfiée et deux poignées de
compost.


Souvent je vous parle de la division d'une plante.
Les hostas peuvent très bien être divisés, mais je préfère laisser cette  plante développer
une ampleur remarquable.
Je ne touche jamais au souche des hostas.
Tous les hostas me fascinent, j'ai un réel engouement pour cette famille, et chaque année, 
la collection s'agrandit.


Dans le courant du mois de juin, les végétaux de ce massif sont à l'apogée.
Au terme  de cette troisième année, la végétation a pris ses marques.
Les hydrangéas serrata, paniculata, affichent leurs inflorescences.
Les roses dévoilent sans retenue leur beauté.
Les hémérocalles participeront au décor à la fin du mois de juin.


Belle journée à tous

21 commentaires:

  1. J'aime aussi les hostas et le trio hosta,lamier et heuchère est très joli.
    Chez moi, les hostas ressemblent maintenant à de la salade cuite!
    Bonne journée
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARIE...Chez moi aussi, certains hostas font de la résistance, mais d'autres sont anéantis.
      Belle soirée à bientôt

      Supprimer
  2. bonjour Jocelyne
    magnifique massif qui fait du bien à l'aube de la saison de repos du jardin .
    Tes plantes sont très bien et justement nourries elles t'en remercient bien .chez moi je n'ose pas utiliser de corne broyé et sang séché à cause des nombreux petits rongeurs qui ont vécu dans ce jardin trop longtemps et je ne veux pas les nourrir... il me semble que c'est bon pour eux aussi, mais peut être que je me trompe ?
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VIOLETTES...A ta question, je n'ai aucune idée. Quand j'utilise seul le sang séché, je fais fondre les granulés auparavant dans de l'eau, et j'arrose la plante avec cette solution Les grains de sang se dissolvent facilement.
      Belle soirée

      Supprimer
  3. Ton massif est magnifique, rien à redire là-dessus.
    Par contre, je trouve qu'en terme de photo, la fleur de ton astilbe ressort plus que les feuilles de ton hosta.
    J'ai lu que l'astilbe pouvait pousser à l'ombre (comme dans ton massif) mais a-t-il besoin d'humidité ? J'ai un coin à l'ombre sous un bouleau qui assèche tout y compris l'herbe. Sais-tu si l'astilbe pourrait s'y plaire ?
    AleX.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ALEX...Le sol de mon jardin est très drainant, un peu trop parfois. Pour retenir l'humidité, j'ajoute à la terre un seau de tourbe en mélange avec de l'or brun pour nourrir la tourbe.Les astilbes semblent se plaire dans ce substrat léger conservant une certaine fraîcheur.
      Belle soirée

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup la bordure de ton massif, j'ai moi aussi un petit penchant pour les hostas...J'ai introduit cette variété récemment, il est encore un peu maigrelet mais il illumine l'endroit ! Quant au sang et corne broyée, j'admire le résultat chez toi ne pouvant pas en utiliser...Mes deux scotts s'empressent de creuser, même en grosse potée !! Bises et bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOULI...J'ai pu observer ma chienne à son époque mettant son nez sur les espaces nourris avec de la corne ou du sang. Ne prends pas de risque, et pas de tentation pour tes toutous.
      Bises et caresses aux scotts.

      Supprimer
  5. oui, comme tu le dis ce hosta est une valeur sûre au jardin, j'en ai plusieurs pieds, son avantage il supporte assez bien le soleil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ANABEL...Un soleil léger, les plantes de cette bordure en profite le matin.
      Belle journée

      Supprimer
  6. De tous les hostas cultivés au jardin, celui-ci est le plus attaqué par limaces et escargots. Et quand je dis attaqué, c'est un faible mot : certaines années, il ne reste que les tiges et quelques nervures.
    J'avoue que je ne mets aucun petit granulé, même ceux qui-ne-font-pas-bobo-aux-hérissons-et-aux-oiseaux. En revanche, j'ai testé marc de café, coquilles d'huitres, de moules, sciure, cendres, aiguilles de pin ... De la foutaise ! Ces satanés baveuses franchissent tous les obstacles avec un affront impressionnant et désarmant.
    J'avais l'intention de m'en séparer cet automne. Finalement, après ton article, je vais lui offrir une dernière chance en le cultivant en pot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BERTHILLE...Je suis désolée pour toi et je comprends ton indignation. Mon jardin ne reçoit aucune visite de la part des gastéropodes, le feuillage reste intact toute la saison.Je n'ai pas besoin d'utiliser le Ferramol, et je ne connais pas son efficacité. Le pot est une solution alternative.
      belle soirée

      Supprimer
  7. Les hosta sont les toute premières plantes que j'ai cultivées quand j'ai commencé à jardiner il y a 15 ans. A l'époque, j'étais tellement ignorante que je les ai jetés une fois les feuilles fanées !... Heureusement que j'ai évolué LOL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NIKKI...Les échecs dans le jardinage permettent d'évoluer et servent à progresser. La liste de mes tentatives et de mes échecs est très longue.
      belle soirée

      Supprimer
  8. J'ai ce hosta et malgré qu'il soit éclipsé par des variétés plus populaires, c'est l'un de mes préférés. Je suis contente de voir cet aménagement car j'en ai fait un très semblable cet été et l'an prochain, je verrai à mon tour la succession de floraison des mêmes plantes dont l'heuchère, l'hosta, l'astilbe et une hémérocalle. Sans faire exprès, j'ai reproduit la même chose ah! Très beau! 8)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VERTNATURE...Jespère que l'an prochain je pourrais découvrir dans ton jardin cette association en bonne forme.
      belle soirée

      Supprimer
  9. une très belle plante comme beaucoup d'hostas. J'y ai renoncé comme aux delphiniums : chez moi les limaces ne leur laissent pas la moindre chance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KRISTIN...C'est vraiment dommage pour toi et merci de ta visite
      Belle soirée

      Supprimer
  10. j'ai adoré ce sujet dédié aux hostas et vivaces basses
    sont elles placées à l'ombre?
    j'aime beaucoup tes associations
    bonne soirée, zoraly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ZORALY.... Une association très simple située en ombre légère.
      Belle soirée

      Supprimer
  11. J'ai deux hostas qui ont été plantés l'hiver dernier et un en pot depuis 3 ans mais il ne se developpe pas beaucoup . Je vais essayer ta recette pour les booster j'aime beaucoup ces articles j'appends beaucoup .

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité